Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Fritz, le chien de la police tunisienne blessé lors d'une opération antiterroriste, a été opéré avec succès

Publié le 07/01/2019 à 16h34

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Fritz, le chien de la police tunisienne blessé lors d'une opération antiterroriste, a été opéré avec succès" © Ecole Nationale de Médecine Vétérinaire de Sidi Thabet/Facebook

La contribution du chien Fritz a été déterminante dans la réussite du raid mené par les forces de sécurité tunisiennes contre un groupe terroriste retranché dans une maison, la semaine dernière, dans le centre du pays. Blessé lors de l'intervention, le Malinois a été opéré avec succès.

Le jeudi 3 janvier dernier à l'aube, à Jelma dans le gouvernorat de Sidi Bouzid (centre de la Tunisie), des unités de la police tunisienne ont donné l'assaut contre un groupe de terroristes qui s'étaient retranchés dans une maison. 2 d'entre eux ont déclenché les ceintures explosives qu'ils portaient, tandis que 3 autres ont été capturés vivants. Du côté des policiers, un agent a été blessé, tout comme Fritz, le chien dont le concours a été décisif dans le bon déroulement de cette opération.

Fritz est un Berger Belge Malinois appartenant à la brigade canine des forces de sécurité intérieure tunisienne. Il avait été détaché à la BAT (Brigade antiterrorisme), l'unité d'élite de la police nationale comptant plusieurs interventions périlleuses réussies depuis sa création en 1977.

A lire aussi : "L'alimentation d'une chienne pendant sa période d'allaitement"

C'est en se lançant du 2e étage de la maison en question que ce brave chien s'est blessé une première fois. Malgré la douleur, il a continué de pourchasser les terroristes, guidant les policiers vers leur emplacement. Par la suite, il a été de nouveau atteint à la patte lorsque l'un des forcenés s'est fait exploser.

Fritz a aussitôt été transporté à l'Ecole Nationale de Médecine Vétérinaire de Sidi Thabet, au nord-ouest de Tunis, où il a été pris en charge par l'équipe de Nédra Chaouachi, comme l'indique l'ENMV dans une publication Facebook. L'opération s'est parfaitement déroulée et le valeureux quadrupède devrait s'en remettre.

Piep (et non pas Akil, comme on a pu le lire dans la plupart des médias), un autre Berger Belge Malinois de la BAT, n'avait pas eu cette chance il y a 4 ans ; le 18 mars 2015, il avait perdu la vie en fonçant sur les 2 terroristes qui avaient perpétré l'attaque du musée du Bardo, au cours de laquelle 22 personnes (en plus des assaillants) avaient trouvé la mort.

2598 partages

1 commentaire