Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

En adoptant ce chien, il était loin de se douter à quel point il était attachant et attaché !

Publié le 21/11/2018 à 15h17

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "En adoptant ce chien, il était loin de se douter à quel point il était attachant et attaché !" © Sam Clarence

Dire de Stanley qu'il est un chien attachant n'est pas qu'une image. Ce quadrupède cherche, en effet, toujours à rester en contact physique avec celui qui l'avait adopté auprès d'un refuge néo-zélandais alors qu'il était encore un tout jeune chiot.

Sam Clarence vit à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Le jeune homme avait l'habitude d'œuvrer en tant que bénévole auprès d'un refuge de la ville. Il se chargeait notamment de promener les chiens pour leur permettre de se dégourdir les pattes et prendre l'air au quotidien, comme le rapporte The Dodo.

Il y a un an et demi, on lui avait demandé de s'occuper de l'un des 2 chiots de 6 mois découverts abandonnés dans une propriété avec leur mère.

A lire aussi : "Combien coûte un chien ?"

Dès leur première rencontre, Sam Clarence a tout de suite su que le jeune animal en question, prénommé Stanley, allait rester à ses côtés bien plus que quelques semaines. Un sentiment qui n'a fait que se renforcer de jour en jour. Le chien s'est rapidement attaché à lui et n'a manqué aucune occasion de lui exprimer sa gratitude de l'avoir hébergé, nourri, soigné et protégé.

De quadrupède craintif et timide, il s'est transformé en un véritable pot de colle, ayant besoin en permanence de se sentir physiquement relié à son papa. Il a, en effet, pris l'habitude de le toucher continuellement, ne serait-ce qu'en posant la patte sur sa main. Lorsque Sam bouge ou s'éloigne un tout petit peu, Stanley le rejoint aussitôt pour maintenir le contact.

Sam l'emmène régulièrement à la découverte de sites naturels magnifiques, entre rivières, lacs et plages. Stanley aime autant y gambader joyeusement que les trajets en voiture l'y menant, car il peut alors s'assoir tranquillement sur le siège passager et garder la patte sur son papa tout le long.

8838 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire