Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Dépistage du Covid-19 : les résultats "bluffants" des essais chez les chiens renifleurs !

Publié le 18/05/2020 à 13h27

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Dépistage du Covid-19 : les résultats
Photo d'illustration

La première phase de tests, permettant de savoir si des chiens seraient capables de renifler le virus responsable de la Covid-19, vient de s’achever sur des résultats très encourageants. La seconde étape débute cette semaine.

« On arrive à des séances qui sont vraiment bluffantes où on fait 100%. Ça marche, ça c'est clair. Le chien peut trouver des positifs parmi des négatifs ou des blancs », se félicite le professeur Dominique Grandjean de l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Comme le rappelle France Inter, il dirige l’étude menée avec une vingtaine de chiens de gendarmerie et des pompiers, pour tester leur capacité à reconnaître l’odeur du nouveau coronavirus. Nous vous en parlions il y a quelques semaines.

La première phase, qui avait débuté fin avril, consistait pour ces quadrupèdes à identifier l’odeur du virus sur des prélèvements de sueur effectués sur des patients positifs. Lesdits prélèvements étaient disposés à côté d’autres, tous négatifs. Les chiens ont donc excellé dans cet exercice et il s’agira, à présent, de valider ces résultats probants avec la seconde phase, lancée cette semaine.

Elle durera une dizaine de jours, pendant lesquels les chercheurs verront si les canidés pourront marquer, en aboyant ou en s’asseyant notamment, les prélèvements positifs sans les confondre avec ceux négatifs.

A lire aussi : "Née avec 5 pattes, ce chiot a vite obtenu le surnom de "Kangourou""

Le professeur Dominique Grandjean, qui a rappelé que « ce sont des chiens, pas des machines », semble donc optimiste quant à leurs chances de constituer des moyens de dépistage fiables. Cette méthode, tentée dans plusieurs autres pays, est d’autant plus intéressante qu’elle est non invasive.

A propos de l'auteur :

0 partage

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 18/05/20

    C'est utile aussi, pour les tests!! Comme ça, on use moins du matériel...

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 20/05/20

    Et les animaux vous y avez pensé ? Sait bien qui teste les malades de covid 19 déjà je pense que sait barbare car on a l impression d être des pestiférés ! !et de deux vous respectez les chiens tout en sachant que peux être que eux a la force de sans mettre plein la triches ils peuvent être malades a leur tours vous y avez pensé ? Nous on sera des pestiférés devant les gens et eux seront peux être intoxiqués par cette maladie..si vous me dites qui risque rien pourquoi pas et encore mais en sachant que des chats on été testé positif je pense que le chien peux être positif aussi et si vous n arrivé pas a le soigné cette pauvre bête risque sa vie lui aussi..donc est ce bien utiles sachant que vous avez des tests faites comme les chinois avec la caméra y peuve détecté de la fièvre sur les personnes dans la rue par exemple mais sait un peux barbare aussi tout sa ...!!

     Répondre  Signaler


  • Pascale POTIT a écrit : 26/05/20

    Bj, Il existe déjà des chiens renifleurs pour dépister certains cancers sauf que le cancer n'est pas une maladie contagieuse contrairement au covid-19. Les animaux ne nous transmettent pas ce virus par contre l'humain peut contaminer son animal de compagnie. Je trouve donc scandaleux une fois de plus d'utiliser des animaux cobayes. http://chng.it/Jt4c5D7x Merci de signer et partager la pétition pour les animaux avec vos contacts sur les réseaux sociaux internet, pour diminuer les frais vétérinaires.

     Répondre  Signaler


Articles en relation