Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Emotion
  5. Canada : les 21 chiens de l’OSPCA ne seront pas euthanasiés mais accueillis dans un refuge

Canada : les 21 chiens de l’OSPCA ne seront pas euthanasiés mais accueillis dans un refuge

Publié le 11/03/2016 à 15h36

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Canada : les 21 chiens de l’OSPCA ne seront pas euthanasiés mais accueillis dans un refuge"

Il semble que les 21 Pitbulls dont la SPCA de la province de l’Ontario avait demandé l’euthanasie vont avoir la vie sauve. Un refuge de la ville de King City a, en effet, obtenu le droit de les accueillir. Une issue heureuse à cette triste affaire d’élevage de chiens de combat.

Nous vous avons parlé début mars de cette affaire de chiens saisis dans le cadre d’une enquête de l’organisation de combats canins. La SPCA (Société pour la Prévention de la Cruauté envers les Animaux) de la province de l’Ontario (sud-est du Canada) demandait à la justice l’autorisation d’euthanasier les 21 Pitbulls confisqués à 4 hommes faisant face à des accusations de cruauté envers les animaux.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

Tout porte à croire que cette affaire se dirige vers une issue bien plus heureuse pour ces animaux, puisqu’un refuge basé à King City, dans la même province, devrait bientôt être autorisé à les prendre en charge. L’organisme Dog Tales s’est, en effet, dit prêt à les accueillir.

En fait, c’est l’avocat des accusés qui s’est efforcé de trouver un accord avec les autorités et le refuge pour placer les chiens et ainsi éviter leur mise à mort.

Pour sa part, la SPCA de l’Ontario a confirmé sa position initiale, estimant qu’il est difficile, voire impossible de réhabiliter ces 21 chiens et dangereux de les remettre à des familles. L’un des responsables de l’OSPCA, Brian Shiller, s’est exprimé à ce sujet, déclarant que : « Quand un chien est dressé pour se battre, il est très dangereux de le proposer à l’adoption. Imaginez que l’OSPCA accepte et confie un de ces chiens à une famille et qu’il tue un enfant de 5 ans. Qui peut prendre un tel risque ? ».

1312 partages

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !