Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Canada : la SCPA de l’Ontario demande l’autorisation d’euthanasier 21 chiens

Publié le 01/03/2016 à 17h13

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Canada : la SCPA de l’Ontario demande l’autorisation d’euthanasier 21 chiens"

21 chiens avaient été saisis en automne dernier dans le cadre d’une enquête sur l’organisation de combats canins clandestins. 4 hommes font face à des accusations de cruauté envers les animaux et d’infractions relatives aux armes.

Les représentants de l’OSPCA, la SPCA (Société pour la Prévention de la Cruauté envers les Animaux) de la province de l’Ontario, ont demandé à la justice l’autorisation d’euthanasier des dizaines de chiens de combat. Ces derniers avaient été saisis l’automne dernier dans le cadre d’une enquête visant à faire la lumière sur une affaire assez sordide. Elle concerne, en effet, un réseau présumé d’organisation de combats de chiens clandestins.

4 hommes suspectés de gérer ce réseau font face à plus de 300 accusations de cruauté envers les animaux et d’infractions relatives aux armes.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

Au total, ce sont 21 chiens que l’OSPCA a demandé l’autorisation d’euthanasier auprès de la cour de justice de Chatham, dans le sud-ouest de la province canadienne.

Il peut paraître étrange et contradictoire qu’une organisation censée protéger la vie des animaux demande à y mettre fin, mais d’après l’enquêteur de l’OSPCA Brad Dewar, elle a légalement le droit d’euthanasier un chien pour des motifs médicaux si l’intervention était recommandée par un vétérinaire.

L’enquête n’en est qu’à ses débuts et celle-ci risque d’être assez longue, vu sa complexité et le nombre d’accusations qui y sont associées. Elle se base sur un document de près de 100 pages remis par l’OSPCA au tribunal le 16 janvier dernier. Paradoxalement, c’est l’avocat des 4 personnes accusées de cruauté envers les animaux qui s’oppose à l’euthanasie des chiens…

142 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !