Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Cadenet (84) : La chienne Jealousy succombe à ses blessures par balles, 10 jours après l’intervention de la police municipale

Cadenet (84) : La chienne Jealousy succombe à ses blessures par balles, 10 jours après l’intervention de la police municipale

Publié le 19/12/2016 à 10h51

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Cadenet (84) : La chienne Jealousy succombe à ses blessures par balles, 10 jours après l’intervention de la police municipale"

Jealousy, la femelle Cane Corso qui s’était échappée d’un élevage, avait reçu 3 balles tirées par les agents de la police municipale le 5 décembre dernier. Elle a rendu l’âme ce jeudi malgré plusieurs opérations.

Bien qu’ayant subi plus d’une opération pour tenter de la sauver, Jealousy n’a, en fin de compte, pas survécu à ses blessures par balles, reçues 10 jours plus tôt.

Jealousy était une femelle Cane Corso âgée de 2 ans et 3 mois. Elle appartenait à un centre d’élevage situé à Cadenet, dans le département du Vaucluse, et qui compte notamment 2 autres chiens de la même race.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Il y a 2 semaines, Jealousy avait réussi à s’échapper du centre. D’après des témoins, la chienne se serait montrée menaçante vis-à-vis de plusieurs personnes, ce qui a amené les services de la police municipale à intervenir. Des agents ont ainsi été envoyés sur les lieux et l’un d’entre eux, après l’avoir localisée, a fait usage de son arme à feu pour l’immobiliser, tirant sur elle à 3 reprises. Toujours selon les témoignages, l’agent de la police municipale aurait agi en légitime défense.

La femelle Cane Corso n’est pas morte sur le coup. Elle a été hospitalisée et a subi plusieurs opérations, mais ces dernières se sont avérées infructueuses. 10 jours après les faits, Jealousy a rendu l’âme jeudi dernier.

D’après Le Dauphiné, sa propriétaire a déposé plainte auprès du procureur de la République à Avignon. Elle a également lancé une pétition. Pour sa part, l’association Les P’tits Loups a indiqué que la recette de son stand au marché de Noël de Lourmarin ce dimanche serait consacrée au paiement des 3200 euros qu’ont coûté les soins vétérinaires reçus par la chienne.

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !