Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Belgique : Un homme condamné pour avoir empoisonné le chien de son voisin

Belgique : Un homme condamné pour avoir empoisonné le chien de son voisin

Publié le 13/05/2016 à 17h33

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Belgique : Un homme condamné pour avoir empoisonné le chien de son voisin"

On ne peut pas demander à tout le monde d’aimer les animaux ou même de fermer les yeux sur la nuisance qu’ils peuvent causer. Mais est-ce une raison suffisante pour les maltraiter, voire les tuer ? Pourtant, un Lessinois âgé d’une soixantaine d’années a voulu tuer le chien de son voisin en l’empoisonnant, à cause de ses aboiements. L’animal y a survécu, mais, le vieil homme a été jugé coupable et le verdict est tombé : 3 mois de prison.

Dans le village de Deux-Acren à Lessines (Belgique), Jean-Marie C., homme d’une soixantaine d’années, en avait assez des aboiements incessants des chiens de son voisin. Il s’est disputé avec ce dernier et même allé jusqu’à le harceler. Le propriétaire des chiens a donc porté plainte pour harcèlement. Le sexagénaire a néanmoins pu bénéficier d’une mesure de faveur.

A lire aussi : "Votre chien a été empoisonné ? Voici comment réagir en 3 étapes"

Mais Jean-Marie C. n’avait visiblement pas appris la leçon. Il y est allé beaucoup plus fort cette fois-ci. L’homme a carrément empoisonné et tué l’un des chiens de son voisin. L’enquête a démontré qu’il était en possession de mort-au-rat, un anticoagulant mortel pour les rongeurs et extrêmement toxique pour les animaux en général, dont les chiens. Cette même substance a été découverte dans les matières fécales de la victime canine. Le tribunal correctionnel de Tournai en a conclu que l’homme avait tenté de tuer l’animal de son voisin.

Bien que le pauvre animal l’ait échappé belle et qu’il ait survécu à cet empoisonnement, le juge a établi la culpabilité de l’accusé. Il a annoncé son jugement jeudi dernier et l’a ainsi condamné à 6 mois de prison avec un sursis de 3 ans.

826 partages

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !