Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Belgique : Son chien est censé avoir été euthanasié, il réapparaît 8 ans plus tard

Belgique : Son chien est censé avoir été euthanasié, il réapparaît 8 ans plus tard

Publié le 02/03/2017 à 09h56

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Belgique : Son chien est censé avoir été euthanasié, il réapparaît 8 ans plus tard "

Le vétérinaire a reconnu avoir confié le chien à une autre famille, alors que sa propriétaire le croyait mort. Cette dernière va porter plainte.

C’est une histoire incroyable que nous livre le quotidien belge La Meuse : alors qu’une jeune femme habitant Liège et prénommée Alicia pensait que son chien avait été euthanasié il y a 8 ans, elle vient d’apprendre que ce dernier était toujours en vie et qu’il vivait chez une autre famille depuis tout ce temps-là…

L’animal en question, un Bichon Maltais, souffrait d’une hernie discale. Sa maladie rendait, semble-t-il (nous ne connaissons pas tous les éléments de cette affaire pour être catégoriques là-dessus), le recours à l’euthanasie inévitable et c’est donc cette douloureuse décision qui avait été prise. Âgé de 8 ans à l’époque, Mickey s’apprêtait donc à quitter ce monde et sa maîtresse devait entamer son travail de deuil.

A lire aussi : "Le sevrage du chiot "

Mais voilà que la semaine dernière, un coup de téléphone annonçant une nouvelle totalement ahurissante est venu bouleverser Alicia ; au bout du fil, une vétérinaire lui a expliqué qu’une personne venait de trouver Mickey et de l’amener à son cabinet. En passant le petit chien, âgé de 16 ans aujourd’hui, au lecteur de puce électronique, elle a pu l’identifier formellement comme étant celui d’Alicia.

Abasourdie, celle-ci a aussitôt interpellé le premier vétérinaire, celui qui était censé effectuer l’euthanasie. Ce dernier a reconnu avoir confié Mickey à une autre famille, pensant ainsi « avoir rendu 2 familles heureuses en agissant de la sorte », ayant permis « à la première de [lui] confier la vie d’un chien et à la seconde d’adopter un animal qui désirait ».

Des propos recueillis auprès de l’intéressé par Sud Presse et qui n’ont assurément pas convaincu Alicia. Elle a bien l’intention de porter plainte contre lui et d’évoquer ses agissements auprès de l’Ordre des médecins vétérinaires de Belgique à travers une lettre.

Bichon Maltais (photo d'illustration)

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 07/03/17

    Déjà elle décide de tuer son jeune chien au lieu de l'assumer, Maintenant elle veut se faire du pognon sur un véto qui a eu la cœur de confier l'animal a des personnes plus sérieuse, au lieu de le tuer ... et bé :/

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 07/03/17

    Heu ... relisez mon vieux ...

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 07/03/17

    Peut être qu'il a simplement voulu sauver le chien! Yavait pas besoin de l'euthanasier la preuve il est toujours vivant...Faudrait plus de précisions.

     Répondre  Signaler