Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Abandonné, malade sur la plage, ce chien rencontre la famille de ses rêves

Publié le 23/11/2018 à 09h36

Ecrit par Alexandre Dieu

Jeune chiot né à Porto Rico, Murray est atteint de la maladie de Carré. Ses anciens propriétaires ne donnent pas cher de sa vie et l’abandonnent sur une plage. Le chien parvient à survivre et une organisation humanitaire vole à son secours, avant qu’une famille ne l’adopte définitivement à son arrivée sur le sol américain.

La maladie de Carré est bien souvent mortelle. Elle se transmet d’un chien à un autre et doit faire l’objet d’un vaccin préventif à partir de 3 mois (avec renouvellement annuel). Dans le cas inverse, la maladie atteint surtout les chiots qui ne bénéficient plus des anticorps de leur mère. Troubles respiratoires, oculaires, digestifs et comportementaux en sont les principaux symptômes. Pis, aucun traitement n’a encore été trouvé.

Cette maladie, Murray l’a attrapée quand il était tout jeune. Ce Braque de Weimar, né à Porto Rico, a été abandonné sur une plage, renommée sinistrement « Dead Dog Beach ». En effet, de nombreux animaux y sont laissés morts chaque année. Lui n’est pas mort. La maladie a atteint son système nerveux. Il a perdu ses dents et vit constamment avec la langue en dehors de sa cavité buccale. Sa tête est légèrement défigurée. Mais Murray vit.

A lire aussi : "Apprendre son chien à se promener en laisse"

Sauvé une deuxième fois de la mort

Comme le raconte Fox News, le canidé a finalement pu être sauvé. Il le doit à l’organisation The Sato Project, qui l’a ramené aux Etats-Unis afin d’y être adopté. Enfin, dans un second temps seulement. Car, au départ, un vétérinaire a bien failli euthanasier ce pauvre Murray. Au moment de l’injection létale, il a hésité, voyant le chien remuer la queue. Il ne l’a pas piqué.

Echapper 2 fois à la mort, ce n’est pas commun. Preuve que Murray devait vivre. La famille Gallant n’en avait aucun doute. D'ailleurs, au fur et a mesure que le temps passait, la jeune fille de la famille, Mackenzie Gallant, est tombée amoureuse de la « langue » de Murray. Une véritable « signature ». Des « bizarreries qui le rendent encore plus mignon » et tellement spécial.

Sa nouvelle vie l’emmène jusqu’au Massachusetts. On peut le suivre via un compte Instagram créé spécialement pour lui. Mieux, ce compte permet à Murray de transmettre, sans le vouloir, son expérience. Et ainsi de sauver la vie d’autres chiens atteints de cette même maladie. Preuve que l’on peut toujours s’en sortir…

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire