Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Après avoir frôlé la fin plusieurs fois, ce chien s'apprête à rejoindre la police

Après avoir frôlé la fin plusieurs fois, ce chien s'apprête à rejoindre la police

Publié le 25/09/2018 à 14h26

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Après avoir frôlé la fin plusieurs fois, ce chien s'apprête à rejoindre la police" © Jen Deane/Washington Post

Quelle belle revanche pour Dallas ! Il y a 3 ans, il était retiré d'un élevage où on forçait les chiens à se battre. Il risquait, par la suite, d'être euthanasié. Mais tout ceci n'est plus qu'un mauvais souvenir pour ce Pitbull, qui va bientôt entamer sa carrière de chien policier.

Tout avait commencé en 2015 au Canada, plus précisément dans la province de l'Ontario, comme le rapporte The Courier. Des policiers et des membres de l'Ontario Society for the Prevention of Cruelty to Animals (OSPCA) étaient intervenus dans une propriété où des chiens, principalement des Pitbulls, étaient spécifiquement élevés pour le combat. 30 chiens avaient ainsi été saisis, dont Dallas, qui n'était encore qu'un chiot à l'époque. Dans cette affaire, 5 personnes avaient été condamnées pour possession d'armes illégale et cruauté envers des animaux.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Le calvaire des chiens n'était toutefois pas encore terminé. Les Pitbulls sont, en effet, interdits dans l'Ontario. Rob Scheinberg, cofondateur d'un refuge situé dans cette province canadienne, a dû mener un long combat judiciaire avec son avocat contre une décision d'euthanasie visant 21 de ces chiens. Finalement, 18 Pitbulls ont été inscrits à un programme de réhabilitation, mais hélas, 2 autres sont décédés alors qu'ils étaient détenus par l'OSPCA et un 3e n'a pas pu échapper à l'euthanasie, car jugé trop agressif.

Une autre association, Dog Tales, a financé et organisé le transfert des 18 rescapés hors de l'Ontario. Ils ont été soit adoptés, soit confiés à des refuges. Parmi eux, 10 ont été accueillis par l'organisation américaine Pet Sisters, basée en Floride. Dallas faisait partie de ce groupe. Le programme en question était associé à un autre, visant à la réinsertion de prisonniers. Ces derniers, triés sur le volet, assuraient l'éducation, la socialisation et les soins de ces animaux.

Très vite, du potentiel a été détecté chez Dallas. Bruce Myers, formateur de chiens policiers depuis 18 ans en Floride, en a été informé et est allé le voir. Dès le premier coup d'œil, ce spécialiste chevronné a su qu'il tenait un excellent élément en devenir.

Dallas le Pitbull a ainsi suivi une formation de 6 mois pour devenir chien policier renifleur de stupéfiants. Ayant brillamment achevé son apprentissage, il est désormais prêt à entrer en service. Et c'est à la police de la ville de Honaker, en Virginie (Est des États-Unis), qu'il a fini par être affecté. Dallas commencera le travail dès le mois prochain...

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !