Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Angleterre : Un homme accusé d’avoir noyé sa chienne malade pour ne pas payer les frais vétérinaires

Angleterre : Un homme accusé d’avoir noyé sa chienne malade pour ne pas payer les frais vétérinaires

Publié le 10/11/2017 à 14h35

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Angleterre : Un homme  accusé d’avoir noyé sa chienne malade pour ne pas payer les frais vétérinaires"

Condamnée par plusieurs tumeurs, une femelle Staffordshire Bull Terrier était censée être euthanasiée, mais son propriétaire n’a pas voulu payer pour l’opération. Il a préféré l’envelopper dans un sac et la jeter dans une rivière.

Wayne Waithe, 59 ans, est accusé d’avoir provoqué la mort de sa chienne en la jetant dans une rivière dans le comté de Norfolk, dans l’est de l’Angleterre.

Comme l’a rapporté The Sun ce jeudi 9 novembre, cet habitant de Norwich a comparu devant le tribunal pour des faits survenus le 9 mai dernier.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Ce jour-là, le quinquagénaire aurait enveloppé sa chienne, répondant au nom de Missy et de race Staffordshire Bull Terrier, dans un sac de couleur vert foncé et l’aurait jetée dans une rivière. La chienne, qui n’avait que la tête en dehors du sac, n’a pas pu regagner la terre ferme à la nage et est morte noyée. C’est la version retenue par les magistrats et que le prévenu a réfutée, affirmant que Missy était déjà morte avant d’être mise à l’eau.

La chienne souffrait de plusieurs tumeurs, dont une particulièrement grosse au niveau du ventre. Il n’y avait plus rien à faire pour la sauver, mais Wayne Waithe a préféré la noyer plutôt que de la faire euthanasier, très probablement à cause des frais associés à une telle opération.

Il a finalement été condamné à 6 semaines de prison avec sursis (sur une période de 12 mois), à une interdiction de détenir un animal pendant 10 ans et à verser diverses sommes : 200 livres (225 euros) d’amende, 93 livres (100 euros) de frais vétérinaires et 115 livres (130 euros) de dommages et intérêts.

Le pont près duquel le corps de la chienne a été retrouvé (Archant / The Sun)

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !