Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Afrique du Sud : Un chien trouvé attaché par du fil barbelé au cadavre d’un autre

Afrique du Sud : Un chien trouvé attaché par du fil barbelé au cadavre d’un autre

Publié le 12/05/2017 à 17h23

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Afrique du Sud : Un chien trouvé attaché par du fil barbelé au cadavre d’un autre"

C’est une vision d’horreur à laquelle un passant a été confronté dans une ville de l’Est sud-africain. Une pauvre chienne traînait la carcasse décomposée d’un congénère, auquel elle était attachée par du fil barbelé. L’animal a été pris en charge par une association.

Un homme a assisté à une scène épouvantable ce mercredi à Molweni, dans la province du KwaZulu-Natal (Est de l’Afrique du Sud). Une chienne était attachée par du fil barbelé au cadavre en décomposition d’un autre chien. Le passant l’a alors aidée à se défaire de son entrave, mais la chienne a aussitôt pris la fuite. Il a ensuite prévenu la SPCA (société pour la prévention de la cruauté envers les animaux) locale, celle de Kloof and Highway, qui a envoyé une équipe pour tenter de la retrouver et la sauver.

Finalement, au bout de quelques heures de recherche, les bénévoles ont réussi à la localiser et l’ont conduite dans leurs locaux, où elle a été immédiatement prise en charge par un vétérinaire.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

La chienne a été traitée contre les puces et les tiques, puis a reçu de la nourriture, de l’eau fraîche et une couverture propre. Elle se trouve toujours dans le refuge et bénéficie de tous les soins et de l’attention nécessaires.

Lisa Mörk, l’une des responsables de la Kloof and Highway SPCA, en parle comme étant « l’un des cas de cruauté envers un animal les plus horribles et les plus troublants que l’organisation ait eu à traiter » dans la page Facebook de l’association. Cette dernière a décidé d’ouvrir une enquête et de lancer un appel à témoins pour tenter de faire toute la lumière sur cette affaire.

Photos : Kloof and Highway SPCA / Facebook

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 17/05/17

    Notre monde est malade ! Trop de pourritures en liberté, des tortionnaires qui s en sortent toujours trop bien!

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 21/06/17

    marre de voir toute cette maltraitance anmale les gens sont fous et pas assez punis quand ils sont pris en flagrand delit

     Répondre  Signaler