Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Pourquoi mon chien fugue-t-il ?

La fugue est l’une des plus grosses inquiétudes d’un maître. Vous vous sentez démuni face à votre animal qui n’a qu’une seule envie : partir. Il est tout d’abord important de comprendre ce qui motive ses fuites pour y remédier. Un chien ne fugue jamais par hasard. S’il multiplie ses sorties, c’est que quelque chose dans sa vie quotidienne ne lui convient pas. Vous devez comprendre les raisons qui poussent votre chien à quitter le domicile. Puis à corriger ce qui peut l’être pour effacer ce trouble du comportement.

Votre chien est devenu fugueur. Il ne l’est pas devenu naturellement. Des motivations bien à lui lui font prendre ces directions incongrues et incompréhensibles à vos yeux. Pourtant, vous devez entrer dans la psychologie de votre animal. Un chien fugueur a toujours des motivations.

Doit-on tenter de retenir un chien coûte que coûte ? Il existe des solutions pour lui donner une envie naturelle de rester auprès de vous. La fugue est à la fois un comportement désagréable pour vous et dangereux pour lui.

Votre chien est naturellement fugueur

Il existe des races qui ont une plus grande propension que d’autres à fuguer. Husky, Beagle ou Setter aiment partir à l’aventure. Il n’y a pas meilleure raison que l’héritage génétique. Ne grondez pas votre chien lorsqu’il revient d’une escapade. Cela ne ferait qu’aggraver son besoin de liberté. Au contraire, soyez heureux de le retrouver et marquez-lui votre affection.

Un chien qui s’ennuie...

Il se peut que votre chien ait pris l’habitude de partir de votre domicile. C’était d’abord une petite escapade et le temps comme les distances se sont accrus. De votre côté, vous êtes mort d’angoisse, imaginant le pire. Votre chien rentre tout naturellement chez lui, crotté et épuisé. En réalité, il s’ennuie chez vous.

Il ne suffit pas de sortir son chien le matin et le soir pendant quelques minutes, le temps de lui faire le tour du quartier, 6 petits pipis et de rentrer. Même si vous possédez un jardin, ce n’est pas suffisant. S’il s’en va, c’est qu’il s’ennuie. Prenez le temps de partager avec lui. Organisez de longues sorties, laissez-le rencontrer d'autres congénères et soyez complices. Courez à ses côtés, jouez avec une balle, faites le fou. Mais veillez à toujours garder votre place de maître.

Manque d’exercice physique

Votre chien s’ennuie. Vous ne le sortez peut-être pas assez. Votre chien a besoin de sortir du domicile au moins une trentaine de minutes par jour pour être bien dans sa peau. Votre chien est un animal social. Une simple excursion dans votre jardin ne suffit pas à son bonheur.

Sortir lui offre le loisir de respirer d’autres odeurs, de croiser d’autres personnes, d’autres chiens. Il entend des bruits différents. Il s’agit d’un exutoire dont il ne peut se passer.

Un sentiment d’exclusion

Fugueur, votre chien pourrait avoir subi un traumatisme durant sa jeunesse. Sa mère aurait pu le repousser. S’en retrouve la peur d’être abandonné. Un événement dans votre famille peut aussi le conduire à se sentir exclu, rejeté.

La solution, ici, consiste à habituer votre chien à vos absences. Répétez-les en mettant toujours plus de temps entre votre départ et votre retour. Votre chien comprendra que vous revenez à chaque fois et qu’il n’a aucune raison d’avoir peur.

A l’inverse, votre chien pourrait avoir le sentiment d’être dominant. Vous devrez reprendre le contrôle de la situation, en faisant comprendre à votre chien qu’il n’a pas à vous dominer. Ainsi, vous devez lui donner ses repas en dehors des vôtres, sans votre présence, par exemple. Vous ne devez pas céder à toutes ses sollicitations.

Un mal-être familial

Suite à un changement dans votre foyer comme l'arrivée d'un bébé, d'un nouveau chien ou même un déménagement, votre chien peut mal le vivre.

A lire aussi : "Le collier GPS pour chien"

Il va donc aller voir ailleurs pour retrouver une sorte de sérénité ou l'amour qu'il considère avoir perdu auprès de vous. En réalité, il cherche à fuir un environnement où il ne se sent plus le bienvenu. Ainsi, il peut trouver une nouvelle famille d'accueil si l'opportunité se présente...

Manque d’exercice physique

Votre chien s’ennuie. Vous ne le sortez peut-être pas assez. Votre chien a besoin de sortir du domicile au moins une trentaine de minutes par jour pour être bien dans sa peau. Votre chien est un animal social. Une simple excursion dans votre jardin ne suffit pas à son bonheur.

Sortir lui offre le loisir de respirer d’autres odeurs, de croiser d’autres personnes, d’autres chiens. Il entend des bruits différents. Il s’agit d’un exutoire dont il ne peut se passer.

La vigueur sexuelle

Votre chienne est actuellement en chaleur. Elle cherche le moyen de répondre à ses envies. Ce cas est pourtant plus rare qu’un chien mâle qui a, dans le quartier où il réside, une chienne en chaleur. Il la sent et va vouloir la rejoindre. Même s’il est heureux chez vous, il fuira. La solution est simple même si elle ne résout pas tout : la stérilisation. Cela diminuera fortement ses envies.

La peur, une sensation irraisonnée

Un orage, une fête, un feu d’artifice, une autoroute à proximité… Autant de facteurs qui donnent à votre chien un sentiment d’insécurité. Votre chien identifie son foyer comme un lieu où il se sent mal, il va donc rechercher l’apaisement ailleurs.

Réconfortez-le et montrez-lui que son foyer est l’endroit le plus sûr du monde. Passez par le jeu, les caresses, les promenades.

En un mot, enfermer votre chien et le punir de ses sorties est le plus mauvais moyen de le garder auprès de vous. Un chien heureux, dans un environnement agréable et serein, sera plus enclin à rester chez lui qu’un chien anxieux ou en proie à l’ennui.

La fugue des chiens HS-HA

Les chiens hypersensibles et hyperactifs fuguent souvent. Ils ne s’arrêtent jamais de courir, dorment peu et ne peuvent se contrôler. Le syndrome HS-HA favorise ce comportement de chien fou. On le retrouve ainsi souvent très loin du domicile, parfois blessé ou fatigué, car ils ne savent pas où est leur limite.

Dans ce cas, vous devez vous rapprocher d’un vétérinaire comportementaliste qui vous adressera à un spécialiste pour un traitement spécifique. Des médicaments seront également à donner à votre chien tout le long de sa vie. Un syndrome HS-HA sans soins peut empirer et dégénérer. Mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté.

Comment réagir face à la fugue de votre chien ?

Ne punissez pas votre chien lorsqu’il rentre chez vous. Il associera plus facilement la punition au fait de revenir. Cela risque de ne pas lui donner envie de revenir et de reprendre al fuite lorsqu'il en aura l'occasion. Réservez-lui un accueil agréable.

En résumé

Un chien ne devient pas fugueur par hasard. La fugue trouve toujours une origine, une cause, qu’il faudra identifier et soigner. Soit par l’aide d’un vétérinaire comportementaliste, soit pas une éducation à retravailler. A chaque fois, faites preuve de patience. Votre chien doit apprendre les limites d’un territoire à ne pas franchir.

En aucun cas vous ne devez punir votre chien qui revient d’une fugue. Vous devez accentuer les promenades, jouer avec lui et le récompenser.

0 partage

Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !