3 chiens à 2 pattes deviennent une source d'inspiration pour les patients d'un hôpital de rééducation (vidéo)

Cyrus, Deuce et Lucky sont des chiens bipèdes : ils n’ont que 2 pattes au lieu de 4. Des accidents de la vie les ont contraints à l’amputation… Grâce à l’amour de leur maître, ces chiens ont fait de leur handicap une force. Ils sont devenus une véritable source d’inspiration pour les patients de l’hôpital de rééducation Bryn Mawr, en Pennsylvanie (États-Unis).

Illustration : "3 chiens à 2 pattes deviennent une source d'inspiration pour les patients d'un hôpital de rééducation (vidéo)"

Domenick Scudera a toujours aimé les chiens « différents ». Avant d’être l’heureux maître de Cyrus, Deuce et Lucky, il était le propriétaire de Festus, un toutou à 3 pattes avec lequel il se rendait dans un hôpital de rééducation, à Bryn Mawr.

Le professeur de théâtre n’a jamais voulu d’un chien à 4 pattes, car il savait à quel point il était important pour les patients de voir des chiens handicapés en bonne santé. Lorsque Festus a pris de l’âge, Domenick a adopté Cyrus, Lucky puis Deuce, 3 chiens à 2 pattes. Avec eux, il a continué à faire le bien autour de lui.

Cyrus, l’aîné du trio, n’a que des pattes arrière. Il vient d’un refuge de Californie. Lucky, lui, n’a que les pattes avant, et il est arrivé d’Égypte, où il a été renversé par une voiture. Enfin, Deuce a été retrouvé dans un fossé du Kentucky, avec les pattes gauches infectées et cassées. Des éclats d’obus ont été retrouvés dans ses pattes…

Des moments de partage

Kathleen Liebsch, ergothérapeute à Bryn Mawr, supervise le programme de chiens de thérapie de l’hôpital. Elle n’a pas tardé à voir les effets bénéfiques de la présence de Cyrus, Deuce et Lucky sur l’humeur des patients. « Les chiens sont pleins de joie, a-t-elle déclaré à Daily Paws. Il s’agit peut-être du plus beau moment de la journée de nos résidents. »

Les instants privilégiés que partagent ces 3 chiens avec les patients sont nombreux, et tous plus beaux les uns que les autres.

Dernièrement, Cyrus accompagnait son maître à l’hôpital pour enfants, où ils rendaient visite à un enfant qui ne parlait pas. En rencontrant Cyrus, le jeune patient s’est servi d’un clavier pour exprimer ses pensées. « Il y a tapé : "J’aime Cyrus" », se souvient Domenick.

Un autre jour, un patient privé de ses jambes a pris l’un des chiens de Domenick dans ses bras. Il est longtemps resté assis, sans rien dire, profitant pleinement de l’instant présent.

Cyrus, Deuce et Lucky ne font pas seulement la différence auprès des patients. Domenick a reçu des messages d’autres personnes, inspirées par son parcours et ayant décidé d’adopter des chiens comme les siens. Pour lui, il n’y a pas plus belle victoire.

Un quotidien (extra)ordinaire !

À la maison, Cyrus, Deuce et Lucky vivent comme 3 animaux de compagnie tout à fait normaux. Ils ont chacun leur propre personnalité. Cyrus ne lâche jamais son maître d’une semelle, Lucky est toujours plein d’énergie - n’avoir que 2 pattes est le cadet de ses soucis ! - tandis que Deuce, lui, est le plus doux et le plus calme du trio.

A lire aussi : Le chien volé d'un homme gravement malade plonge sa famille dans le désarroi jusqu'à cet appel téléphonique empli de culpabilité

Pour Domenick, s’occuper de ses 3 chiens n’est pas si différent que de s’occuper de véritables quadrupèdes. La principale différence, à ses yeux, est qu’il doit aider Lucky à faire ses besoins, car il n’a aucune sensation en dessous de la taille.

« Les chiens handicapés sont difficiles à placer, mais si vous en adoptez un, les avantages sont immenses, confie Domenick. On gagne tellement à avoir un chien différent. »

2 commentaires