Choisir la selle de son cheval

Illustration : "Choisir la selle de son cheval "

Lorsqu’on achète un cheval, il est un plaisir que personne ne rechigne à se faire… Acheter le matériel équestre adapté bien sûr ! S’il y a bien un équipement auquel il faut prêter attention, c’est la selle d'équitation. Pour bien choisir la selle de son cheval, différents critères doivent être pris en compte, tels que la discipline pratiquée, la morphologie du cavalier et du cheval ou encore le budget. Découvrez tous les détails nécessaires pour que vous puissiez à votre tour choisir la selle idéale pour votre cheval.

Choisir une selle adaptée à la discipline pratiquée

Que vous soyez cavalier de dressage, d’obstacle, d’endurance ou même d’équitation western, il existe des selles adaptées à chaque discipline qui permettent au cavalier de trouver sa position idéale et de performer.

Bien sûr, certaines selles sont polyvalentes. Néanmoins, un cavalier qui pratique une discipline en particulier aura tendance à choisir une selle parfaitement adaptée à sa pratique.

Attention, si vous pratiquez plusieurs disciplines de manière intensive, il vous faudra plusieurs selles : une de dressage et une d’obstacle si vous êtes cavalier de concours complet d’équitation par exemple.

Trouver la bonne selle de CSO

Vous pratiquez le CSO (concours de saut d’obstacles) avec votre cheval ? Alors vous avez besoin d’acquérir une selle qui vous permette de fléchir vos jambes et de chausser vos étriers courts pour trouver votre équilibre.

Les quartiers courts d’une selle de CSO permettent au cavalier d’obstacle de garder le bas de sa jambe au contact de son cheval.

Le troussequin d’une selle de CSO peut être plat ou semi-creux. Le but ? Ne pas gêner le cavalier pendant les sauts. Si vous cherchez une selle vraiment confortable, optez pour une selle au troussequin semi-creux.

Vous manquez de fixité au niveau de la jambe ? Choisissez une selle de CSO équipée de taquets avant et éventuellement de taquets arrière : votre jambe sera mieux canalisée.

Trouver la bonne selle de dressage

En dressage, le cavalier est bien assis dans sa selle. La jambe du cavalier est descendue, un peu comme s’il était debout. Les étrivières sont longues, lui permettant d’avoir une bonne descente de jambe.

En raison de cette position très spécifique à la discipline, les quartiers d’une selle de dressage sont droits et longs. Le siège est creux pour aider le cavalier à maintenir sa position assise. De même, la plupart des selles de dressage sont équipées de taquets avant très marqués pour permettre à la jambe du cavalier de rester fixe.

La selle de dressage est toujours associée à une sangle courte. Elle permet au cavalier d’être davantage en contact avec sa monture.

Trouver une selle adaptée pour faire de la randonnée

Vous êtes cavalier de randonnée et vous aimez parcourir des kilomètres et des kilomètres sur différents terrains avec votre cheval ? Alors, il vous faut une selle confortable avec une assise large. Les matelassures doivent également être larges pour répartir votre poids sur le dos de votre cheval.

La selle de randonnée est équipée de longs quartiers permettant à la jambe du cavalier de se porter vers l’avant si nécessaire.

Bon à savoir : Pour partir en randonnée, il est indispensable d’avoir un équipement adapté. La selle de randonnée est équipée de différents anneaux permettant au cavalier d’y accrocher ses sacoches notamment.

Trouver une selle adaptée à toutes les disciplines équestres

Si vous n’êtes pas spécialiste d’une seule discipline et que vous pratiquez plusieurs activités différentes, mieux vaut choisir une selle mixte. Une selle de ce genre ne bénéficiera jamais de la totalité des qualités offertes par les selles spécifiques ! Néanmoins, elle vous permettra de vous exercer à des disciplines variées.

Une selle mixte est davantage adaptée à une équitation de loisir qu’à la pratique d’une discipline équestre intensive. Toutefois, certaines selles mixtes sont à prédominance obstacle et d’autres à prédominance dressage. Ce peut être un bon choix de selle pour vous si vous êtes cavalier de CSO ou de dressage, mais que vous aimez pratiquer d’autres disciplines de temps à autre.

Choisir une selle qui correspond au dos de son cheval

Vous devez choisir une selle adaptée à la discipline pratiquée, certes, mais également au cheval que vous montez !

Chaque cheval est différent. Partant de ce constat, vous comprendrez qu’une même selle ne puisse pas forcément convenir à tous les chevaux. Ce serait comme dire qu’une paire de baskets en taille 38 pourrait aller à tous les êtres humains, sans considération ni de leur taille ni de leur morphologie.

Chez les chevaux, c’est la même chose. Un équidé au dos large et au garrot peu sorti ne pourra définitivement pas être équipé de la même selle qu’un petit cheval fin au garrot saillant.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Le choix de la selle doit se faire avec beaucoup d’attention, car une selle mal adaptée peut causer bon nombre de dégâts. Pour vous assurer que la selle choisie correspond à votre cheval, essayez-la et portez votre attention sur ces différents points :

  • Le garrot doit être libre. Pour vous en assurer, posez la selle sur votre cheval sans tapis. Passez ensuite vos doigts entre le garrot de votre cheval et la selle : trois à quatre doigts doivent pouvoir s’y insérer.
  • La selle doit être en équilibre sur le dos du cheval. Elle ne doit pas s'écraser, ni sur le garrot ni au niveau du troussequin. Idéalement, le pommeau de votre selle et le troussequin doivent être à la même hauteur. Vérifiez cela en appuyant au centre de la selle. Le pommeau et le troussequin ne doivent pas se lever. Vous pouvez également placer un stylo sur votre selle et vérifier qu’il se stabilise bien au milieu du siège.
  • La colonne vertébrale du cheval doit être libre : pour contrôler cela, placez-vous derrière le cheval. Si vous pouvez voir la lumière du jour entre la selle et le dos de votre équidé, il n’y a aucun problème.
  • La selle ne doit pas être trop longue : elle ne doit pas dépasser la dernière côte de votre cheval et appuyer sur ses lombaires.
  • Les étriers et les étrivières doivent être perpendiculaires au sol. Si une des étrivières penche plus que l’autre, c’est qu’il y a un souci quelque part !
  • L’épaule ne doit pas être comprimée. La selle ne doit pas gêner le mouvement de votre cheval qui doit avoir autant d’amplitude avec ou sans sa selle.
  • Les traces de sueur de votre cheval doivent être uniformes et symétriques des deux côtés. Si ce n’est pas le cas, cela signifie qu’il y a des points de pression et que la selle n’est pas adaptée.

Pour vous assurer que votre selle correspond parfaitement à votre cheval, faites appel à un saddle-fitter. Ce professionnel n’a rien à vous vendre : il vous vient en aide pour vérifier que la selle convient à votre cheval et vous propose différentes solutions pour régler les problèmes mis en évidence si tel est le cas.

Bon à savoir : Si vous êtes propriétaire de plusieurs chevaux, vérifiez que la selle avec laquelle vous montez correspond à chacun d’entre eux. De même, si vous achetez une selle pour un jeune cheval, vérifiez régulièrement qu’elle est toujours adaptée à sa morphologie. Le jeune cheval peut encore grandir. De plus, avec le travail son dos va se muscler et se développer. Avec le temps, la selle peut ne plus convenir à votre cheval : pensez à vérifier !

Choisir une selle adaptée au cavalier

Une selle doit être adaptée au cheval mais également au poids et à la taille de son cavalier.

Vous mesurez 1m60 ou moins ? Une selle de 15 ou 16 pouces devrait vous convenir. Vous mesurez entre 1m60 et 1m70 ? Choisissez une selle de 16,5 ou 17 pouces. Vous mesurez entre 1m70 et 1m80 ? Optez pour une selle de 17,5 pouces. Si vous êtes plus grand ou que vous êtes fort ou costaud, orientez-vous plutôt vers des selles de 18 pouces.

En fonction des marques, les tailles de siège peuvent varier. Pour faire le bon choix lors de l’achat de votre selle, essayez-la ! C’est le seul moyen de savoir si la selle vous correspond.

Evitez d’acheter une selle dans laquelle vous ne vous sentez pas à votre aise. Vous ne devez pas avoir la jambe qui part vers l’avant par exemple. Votre but est de trouver une selle qui vous permette de placer correctement votre centre de gravité sur le dos de votre cheval.

Choisir une selle en fonction de son budget

En plus des critères déjà cités, il en existe un autre contre lequel vous ne pourrez pas faire grand-chose : le budget.

A lire aussi : Choisir l'équipement de son cheval

Les prix des selles diffèrent selon leur style, leur marque ou encore leurs matériaux de conception. Une selle synthétique conviendra davantage aux cavaliers dont le budget n’est pas extensible. Si vous avez un budget important, vous pourrez demander à un sellier de concevoir une selle sur mesures pour votre cheval. Vous disposez d’un budget moyen ? Tournez-vous vers les grands distributeurs et laissez-vous tenter par une selle en cuir ou en synthétique.

Si votre budget est limité, vous pouvez aussi acheter une selle d’occasion. De nombreuses selles de qualité et très bien entretenues sont disponibles sur le marché de l’occasion. Vérifiez simplement que l’arçon et les matelassures sont en bon état. Jetez-y un coup d’oeil, vous pourriez être surpris !

Fort heureusement, il existe des selles pour tous les budgets. A vous de faire votre choix en fonction de vos besoins et de ceux de votre cheval. Gardez également à l’esprit qu’il vaut mieux acheter une très bonne selle synthétique qu’une mauvaise selle en cuir.

Vous avez désormais compris à quel point il est important de bien choisir la selle de son cheval ! Vous avez du mal à faire votre choix entre les différentes selles disponibles sur le marché ? Demandez conseil à votre ostéopathe, à un sellier compétent ou encore à votre saddle-fitter !

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation