Choisir la bonne écurie pour son cheval

Illustration : "Choisir la bonne écurie pour son cheval"

Vous venez d’acheter un cheval ou vous souhaitez changer d’écurie ? Centre équestre, écurie de propriétaire, hébergement en box ou en pré… les possibilités sont nombreuses. Comment faire pour trouver la pension idéale pour son compagnon ? Woopets fait le point sur les critères à prendre en compte pour choisir une bonne écurie pour son cheval.

Les critères relatifs au mode d’hébergement

La bonne pension est surtout celle qui correspond à votre cheval. S’il a l’habitude de vivre en pâture, vous ne pouvez pas le mettre dans une structure 100 % box dans n’importe quelles conditions. Il ne faut pas changer ses habitudes, ou du moins en douceur en permettant à votre cheval de s’acclimater.

En France, une grande majorité des chevaux sont hébergés en box. Si c’est également le cas du vôtre, plusieurs critères doivent être pris en compte pour choisir la bonne écurie.

La taille et l’état des boxes

Puisque votre cheval va être dans son box une bonne partie de la journée, il s’agit d’un des critères auxquels vous devez prêter une grande attention.

Le premier des paramètres à observer ? Sa taille. Idéalement, il faudrait que la surface du box soit 2,5 fois plus élevée que la taille de votre cheval. Ainsi, il faudrait un box d’au moins 16m2 pour un cheval d’1,60 m au garrot, soit un box d’environ 3,5 m de côté. En plus de la taille du box, intéressez-vous également au type de litière qui est utilisé : s’agit-il de paille ou de copeaux ?

Le second critère à vérifier est la fréquence à laquelle sont vidés et paillés les boxes. A minima, il faut que le box de votre cheval soit vidé au moins une fois par semaine pour assurer sa qualité de vie. Une litière nettoyée moins fréquemment pourrait être responsable du développement de maladies respiratoires ou de problèmes de pieds.

Bon à savoir : N’hésitez pas à faire le tour des boxes lors de vos visites dans les écuries. Vous pourrez ainsi vérifier l’état des boxes, mais aussi celui des chevaux qui y sont hébergés.

L’environnement de l’écurie

Pour qu’une écurie soit agréable à vivre, aussi bien pour vous que pour votre cheval, il faut qu’elle soit lumineuse et aérée. Ainsi, si le box de votre cheval est équipé d’une fenêtre ou d’une ouverture sur l’extérieur, c’est mieux. Votre cheval bénéficiera d’un meilleur équilibre de vie s’il peut observer ce qui se passe à l’extérieur. De plus, un environnement aéré est conseillé si vous ne voulez pas qu’il développe des problèmes respiratoires.

Le cheval est un animal social qui a besoin de contact. Il faut donc que votre compagnon puisse entrer en contact avec ses congénères et qu’il puisse les voir. Une écurie qui dispose de boxes dont les cloisons sont ouvertes est donc à privilégier.

Les conditions sanitaires offertes par l’écurie

Pour que votre cheval soit bien dans son écurie, il faut que cette dernière lui offre des conditions sanitaires irréprochables.

Pour vous en assurer, demandez aux gérants de l’écurie à quelle fréquence les boxes sont complètement désinfectés et lavés à grande eau. A minima, il faut que ce soit fait au moins une fois par an.

La santé respiratoire de votre cheval est importante. Pour éviter tout problème, vérifiez que :

  • La paille et le foin qui sont distribués sont stockés dans un autre bâtiment que celui des boxes.
  • Le balayage de l’écurie n’est pas effectué à la souflette.
  • Le fumier n’est pas stocké à proximité des boxes.

La présence de paddocks

Pour que votre cheval puisse vivre une vraie vie de cheval et qu’il ne tourne pas à longueur de journée dans son box, il faut qu’il puisse sortir au paddock. La première chose à vérifier est donc que l’écurie en question dispose bien de paddocks accessibles par votre cheval.

Idéalement, il faut que l’écurie puisse proposer des paddocks d’herbe toute l’année à votre animal. Malheureusement, certaines régions pluvieuses ne peuvent pas assurer un tel service aux équidés. Il faut alors vérifier la présence de paddocks d’hiver, par exemple.

Si l’écurie dispose de paddocks, c’est banco. Plus encore, si votre cheval dispose de son paddock privatif ! Pensez à demander à quelles fréquences peut sortir votre cheval, pour quelle durée, et si vous devez vous en charger ou si quelqu’un peut s’en occuper pour vous.

Il ne vous reste plus qu’à vérifier l’état des clôtures. Il ne faut pas qu’elles comportent de fils barbelés : en cas de problème, votre cheval pourrait subir d’importantes blessures.

Bon à savoir : Ne choisissez pas une écurie pour votre cheval qui soit trop loin de votre domicile. Il faut qu’elle soit située à une distance raisonnable de chez vous ou de votre lieu de travail. A contrario, il ne faut pas non plus choisir votre écurie sous prétexte que c’est la plus proche de chez vous. La distance reste toutefois un critère important.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les critères qui concernent l’alimentation

Pour que votre cheval soit en parfaite santé, l’alimentation est un critère essentiel à prendre en compte.

Le premier aspect à vérifier est que l’écurie met à disposition de votre cheval du foin et / ou de l’herbe en grandes quantités (voire à volonté). C’est essentiel puisqu’à l’état naturel, le cheval passe la majorité de son temps à manger. Pour vous en assurer, posez la question de la fréquence à laquelle sont distribués les fourrages et si des fourrages spéciaux sont disponibles (enrubanné, par exemple).

Si votre cheval a besoin d'aliments concentrés, assurez-vous qu’ils sont bien distribués à heure fixe et en plusieurs repas.

Enfin, votre cheval doit pouvoir boire à volonté. Il doit donc avoir accès à de l’eau propre et fraîche à tout moment du jour ou de la nuit. Vous pouvez vérifier l’état des abreuvoirs pour vous en assurer.

Choisir une écurie pour son cheval en fonction des infrastructures disponibles

La pension idéale pour votre cheval est aussi celle qui vous permettra de le travailler correctement. Posez-vous les bonnes questions. Y a-t-il une carrière de dressage qui vous permettra de travailler vos reprises ? Y a-t-il un parcours de cross pour que vous puissiez entraîner votre cheval sur ces obstacles particuliers ?

Plusieurs zones de travail peuvent ainsi être proposées aux propriétaires de chevaux, telles que :

  • Un manège.
  • Une carrière.
  • Un rond de longe et un rond d’Havrincourt.
  • Un marcheur.
  • Des chemins de balade (essentiels si vous aimez la randonnée ou si vous êtes amateur de trotting).

Vous devez vous intéresser aux infrastructures disponibles, mais également aux heures auxquelles elles sont accessibles : en effet, toutes les écuries ne pratiquent pas les mêmes horaires d’ouverture.

Vérifiez la qualité des sols : ils ne doivent ni être trop profonds, ni trop durs. Assurez-vous également que les aires de travail sont régulièrement arrosées pour que votre cheval ne respire pas de la poussière à longueur de temps.

Bon à savoir : Une écurie pour chevaux peut également disposer de douches, d’aires de pansage ou encore d’un solarium.

Les critères relatifs aux équipements consacrés aux cavaliers

La bonne écurie dans laquelle mettre votre cheval est celle qui vous conviendra à vous et à votre animal. Il faut que vous vous sentiez bien dans les lieux.

Vous pouvez poser plusieurs questions, dont :

  • Y a-t-il un club house ? Si oui, dispose-t-il de douches et de sanitaires ?
  • Existe-t-il une sellerie où vous pouvez laisser vos affaires, ainsi que des armoires individuelles que vous pouvez sécuriser ?
  • Pouvez-vous garer votre van ou votre camion sur un parking ?

Au-delà des équipements qui vous sont destinés, intéressez-vous à l’ambiance de l’écurie. Certaines structures vous proposeront une ambiance familiale ou calme, tandis que d’autres seront plus axées sur la compétition. À vous de réfléchir à ce que vous attendez de l’écurie dans laquelle vous décidez de loger votre cheval.

A lire aussi : Changer son cheval de pension

S’intéresser à l’encadrement proposé sur place

Si vous êtes propriétaire d’un cheval, vous avez peut-être envie de progresser avec lui et de prendre des cours. Avant de choisir une écurie pour votre cheval, intéressez-vous aux enseignants qui sont présents sur place. Sont-ils disponibles pour vous donner des cours ? À quelle fréquence pouvez-vous les retrouver ? Toutes ces questions doivent être prises en compte.

Si vous avez déjà votre enseignant attitré, attention ! Certaines écuries n’acceptent pas les intervenants extérieurs. C’est un point sur lequel vous devez être vigilant si vous ne voulez pas avoir à déplacer votre cheval dans une autre structure à chaque fois que vous souhaitez prendre un cours !

Pour finir, le choix de l’écurie pour votre cheval doit également correspondre à votre budget. Vous pouvez, par exemple, faire votre recherche de pension à partir du budget que vous ne pouvez pas dépasser. Renseignez-vous sur le tarif de base qui est proposé par la structure et par les prestations additionnelles.

Bien sûr, tous ces critères ne pourront pas être regroupés, mais quoi qu’il en soit, rassurez-vous. Ce n’est pas parce que vous mettez votre cheval dans une écurie que vous devrez l’y laisser toute sa vie. Si vous vous rendez compte qu’elle ne vous convient pas, vous pourrez toujours en changer !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !