Transporter son cheval

Illustration : "Transporter son cheval"

Que ce soit à l’occasion d’un déménagement, de vacances, d’une compétition équestre ou encore pour l’emmener en urgence chez le vétérinaire, il y a toujours une raison pour transporter un cheval. Néanmoins, le transport d’un équidé peut être un moment stressant, tant pour le cheval que pour son humain. Alors, comment transporter un cheval sereinement ? Comment l’habituer à voyager dans le calme et comment adopter une conduite raisonnable ? Woopets vous dit tout sur le transport de chevaux.

Comment transporter un cheval ?

Deux types de véhicules sont généralement utilisés pour transporter les chevaux : le van et le camion.

Tracté par votre véhicule personnel, le van vous permettra de transporter de 1 à 3 chevaux maximum. Si le permis B peut parfois suffire à tracter un van 1 place, il est généralement exigé d’être détenteur d’un permis BE (ou B96). Moins cher qu’un camion, un van offre toutefois moins de stabilité. De plus, à moins d’installer une caméra dans votre van, vous ne pourrez pas observer votre cheval au cours de votre trajet.

Il existe deux types de camions pour chevaux : le petit camion 2 places et le gros camion de transport.

Très pratique, le petit camion permet aux chevaux d’y pénétrer par le côté et de voyager tête vers l’arrière. Plus confortable pour les chevaux, ce camion vous permet également de les surveiller pendant le transport.
Vous pourrez conduire ce véhicule avec votre permis B sauf si le poids total en charge dépasse les 3,5 tonnes : vous devrez alors vous procurer un permis C ou C1.

Quant aux gros camions, ils sont davantage destinés aux longs transports. Leur capacité est telle qu’ils vous permettent de transporter de 5 à 9 chevaux. Qui dit gros camion dit également permis poids lourd ! Ce type de camions est plus adapté aux professionnels de l’équitation, aux écuries privées et aux centres équestres.

Habituer son cheval à voyager

N’attendez pas de devoir transporter votre cheval pour vérifier s’il sait embarquer correctement dans votre van ou dans votre camion. S’il n’a jamais voyagé, vous aurez peut-être du mal à le transporter en urgence le jour venu.

Prenez le temps de faire découvrir votre moyen de transport à votre cheval. En raison de sa vue particulière, le cheval peut avoir du mal à monter dans cette « boîte sombre » que représente le van.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Ouvrez le fond de votre van pour laisser passer la lumière si vous sentez votre compagnon inquiet. Laissez-lui le temps de découvrir votre van. Ne le brusquez pas et demandez-lui d’avancer en douceur. Vous pouvez également placer du foin ou des friandises à l’intérieur du van ou du camion pour inciter votre cheval à y rentrer et pour qu’il fasse une association positive entre la récompense et l’effort réalisé.

Votre cheval embarque sans problème ? Alors habituez-le aux mouvements du van en prenant la route sur une petite distance pour commencer. Petit à petit, vous pourrez augmenter la distance et le temps de transport.

Sécuriser son cheval pour un transport serein

Pour que le transport de votre cheval se fasse en toute sécurité, vous devez vous procurer un équipement de protection adéquat.

La première chose à faire est de protéger les membres de votre cheval pour lui éviter de se blesser et de fatiguer ses tendons. Pour ce faire, vous pouvez acheter des protections de transport basses ou hautes et les associer à des bandes de repos. Vous pouvez également équiper votre cheval d’un protège queue, d’un protège nuque et d’une chemise légère.

Pensez également à attacher votre cheval pour lui éviter de se cabrer et de se cogner la tête. Laissez suffisamment de mou sur la longe pour que votre cheval puisse tourner la tête et manger son foin. Attention, n’attachez votre cheval qu’une fois que la barre de recul aura été installée et que la porte arrière aura été fermée.

En cas de pause, ne sortez jamais votre cheval du van ! Les conséquences pourraient être dramatiques si votre cheval vous échappait sur une aire d’autoroute par exemple.

Bon à savoir : Pensez également à vérifier que votre van ou que votre camion est en bon état. Contrôlez systématiquement les pneus, le plancher ou encore les freins.

A lire aussi : Mon cheval se cabre : que faire ?

Une conduite adaptée au transport de son cheval

Pour transporter votre cheval en toute sécurité, vous devez adapter votre manière de conduire. Votre animal voyage debout et cherchera à être le plus stable possible tout au long de son voyage. Pour ne pas fatiguer ou stresser votre cheval, réduisez votre vitesse et limitez autant que possible les à-coups. Anticipez si vous devez freiner et faites attention à vos virages, notamment dans les rond-points.

Faites en sorte que chaque voyage se passe du mieux possible pour ne pas braquer votre compagnon. Si votre cheval vit un transport serein, il ne rechignera pas à monter dans un van ou dans un camion la prochaine fois. Pensez-y et agissez en conséquence.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation