Cheval au pré : le protéger du vol

Illustration : "Cheval au pré : le protéger du vol"

Si vous avez un cheval au pré, vous le savez : l’une des plus grandes peurs des propriétaires est qu’on leur vole leur précieux compagnon. Entre les cas de chevaux qui sont mutilés au paddock et les cas de vols, un propriétaire a plus d’une raison de s’inquiéter pour son animal. Alors, comment faire pour protéger un cheval au pré du vol ? Woopets vous répond.

Protéger son cheval du vol : choisir un pré adapté

Vous avez décidé de mettre votre cheval au vert en lui offrant une vie 100 % en extérieur ? Alors vous devez trouver un pré qui soit adapté non seulement à ses besoins, mais aussi à sa sécurité.

Pour ce faire, choisissez une pâture qui permettra à votre cheval de profiter d’au moins 1 hectare d’espace vert. De préférence, choisissez un pré à proximité de votre domicile qui ne soit pas trop isolé.

Si vous voulez protéger au mieux votre cheval du vol, choisissez vos clôtures avec précaution. Leur but premier est d'empêcher votre cheval de sortir de son pré. Néanmoins, une clôture bien choisie rend également l’accès à votre animal plus difficile pour de potentiels voleurs.

À ces fins, vous devez installer des clôtures hautes et solides qu’un voleur ne pourra pas couper à l’aide d’une pince. Oubliez les fils barbelés qui sont faciles à sectionner et qui peuvent blesser votre équidé. Optez plutôt pour une clôture en bois solide rehaussée d’un fil électrique.

Bon à savoir : si vous en avez la possibilité, choisissez un pré qui est naturellement entouré d’arbres ou de haies hautes. Votre cheval sera moins visible de l’extérieur du pré et il bénéficiera d’un abri naturel très appréciable. Gardez à l’esprit que plus il est invisible, plus le risque de vol sera réduit.

Installer des systèmes de sécurité pour protéger son cheval du vol

Même si vous choisissez au mieux le pré de votre cheval, il ne sera jamais à l’abri à 100 %. Pour réduire encore le risque de vol, vous pouvez installer des systèmes de sécurité spécifiques, tels que le cadenas antivol et la vidéo-surveillance.

Le cadenas antivol

Vous avez opté pour une clôture en bois de qualité pour éviter à votre cheval de sortir de son pré ? Équipez-la également d’un cadenas antivol pour protéger votre animal de potentiels voleurs. C’est une façon très efficace de sécuriser une prairie, d’autant plus si elle est isolée.

Si votre pâture est entourée de haies hautes ou d’arbres denses, c’est encore mieux ! Les voleurs n’auront pas d’autres choix que de passer par la porte d’entrée pour approcher votre cheval. Ils se retrouveront alors confrontés à un cadenas antivol qui, bien souvent, les dissuadera d’agir.

La vidéosurveillance

La vidéosurveillance est l’un des meilleurs dispositifs de dissuasion que vous pouvez installer. En effet, en constatant que votre pâture est équipée de caméras, les voleurs préféreront rebrousser chemin.

La vidéo-surveillance est un moyen efficace de protéger son cheval du vol, mais il est onéreux. Si vous ne pouvez pas couvrir toute la superficie de votre pré avec ce système vidéo, placez la caméra de sorte à couvrir l’entrée du pré et le chemin d’accès à votre pâture.

Vous pouvez également investir dans un faux système de caméras en plaçant une pancarte « Espace sous vidéo-projection, loi 95-73 du 21 janvier 1995 ». Même si les caméras sont factices, elles peuvent être suffisantes pour dissuader les rôdeurs. Si vous faites ce choix, gardez le secret et évitez de propager l’information dans tout votre village.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Surveiller quotidiennement son cheval au pré

La meilleure des préventions pour votre cheval est de lui rendre visite régulièrement. Faites le tour de vos pâtures à toute heure du jour ou de la nuit pour vérifier que tout va bien. Évitez de rendre visite à votre cheval aux mêmes horaires tous les jours : un voleur aura vite fait de repérer vos habitudes et de vous dérober votre animal quand vous ne serez pas là.

Si votre pré est situé à distance de votre domicile, faites en sorte que votre cheval soit visité plusieurs fois par jour. Idéalement, essayez de partager votre pré avec une ou plusieurs autres personnes : vous multiplierez ainsi la fréquence des surveillances pour une sécurité optimale de chaque équidé.

Vous partez en vacances ? Faites appel à des voisins ou à des amis pour surveiller votre cheval pour vous. Vous profiterez mieux de vos congés si vous avez l’assurance que tout va bien pour votre animal.

Bon à savoir : évitez de laisser votre matériel et des friandises à proximité immédiate de votre pré. Des personnes mal intentionnées pourraient s’en servir pour attirer votre équidé. De même, ne laissez jamais un licol à votre cheval. Certes vous aurez plus de facilité à l’attraper la prochaine fois que vous lui rendrez visite, mais un licol facilite la tâche pour de potentiels voleurs. Pensez-y !

Que faire si mon cheval a été volé ?

Vous ne retrouvez plus votre cheval ? La première chose à faire est de vérifier qu’il a effectivement disparu en faisant le tour de votre pâture et en vérifiant l’état des clôtures. Votre animal s’est peut-être tout simplement sauvé de son enclos.

Si le vol est constaté, la première chose à faire est de déposer une plainte à la gendarmerie dans les 24 heures. Vous devez ensuite alerter les structures équestres à proximité de chez vous, ainsi que les professionnels du secteur (vétérinaire, maréchal-ferrant…) et le maire de la commune où le vol s’est produit.

A lire aussi : Les principales règles de sécurité à respecter à cheval et à pied

Agissez pour retrouver votre cheval en déposant des affiches avec photos de votre équidé dans la presse et dans les structures situées aux alentours. Alertez le GREV (Groupement pour la Recherche des Équidés Volés) immédiatement après le vol. Cet organisme vous demandera plusieurs informations dont :

  • Le numéro de son transporteur électronique.
  • Son numéro SIRE.
  • Sa description.

Le GREV se rapprochera de la gendarmerie où vous avez déclaré le vol de votre cheval et prendra contact avec les responsables de la région.

Enfin, soyez présent sur les réseaux sociaux et sur les sites de petites annonces tels que Leboncoin. Certains chevaux volés sont mis en vente sur ce type de services en ligne. Quoi qu’il en soit, agissez vite : vous augmenterez ainsi vos chances de retrouver votre cheval.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !