Les traitements naturels contre les vers du chat

Illustration : "Les traitements naturels contre les vers du chat"

Quelles solutions vermifuges naturelles pour le chat ? Il est effectivement possible de protéger son animal de compagnie contre les vers autrement. Voyons de quelle manière.

Si les parasites externes du chat affectent son quotidien et peuvent lui causer diverses maladies, ceux internes n’en sont pas moins problématiques. Les combattre, aussi bien en prévention qu’à titre curatif, est une nécessité pour permettre à son animal de compagnie d’être en bonne santé. Les traitements vermifuges classiques existent, mais on peut aussi avoir recours à des alternatives naturelles dans certains cas. Il demeure cependant important de rappeler que la priorité doit être donnée aux médicaments prescrits par le vétérinaire et que l’automédication reste déconseillée. Comment lutter naturellement contre les vers du chat ? Ce guide propose quelques pistes.

Les vers du chat : de quoi s’agit-il et pourquoi faut-il les éliminer ?

Les vers font partie des parasites internes du chat. Ils se développement dans le tube digestif du félin, notamment les intestins, mais aussi dans d’autres organes tels que le cœur et les poumons. Ils provoquent alors des maladies chez leur hôte, outre le fait qu’ils favorisent son amaigrissement.

On distingue différents types de vers pouvant sévir dans l’organisme du chat. Citons les ascaris, vers ronds de 4 à 10 cm de long et logeant dans l’intestin grêle de l’animal. C’est aussi dans ce dernier que se développe l’ankylostome, qui affectionne également l’estomac et donne lieu à divers symptômes, dont certains graves : diarrhée, anémie… Les ténias sont tout aussi préjudiciables pour la santé et le bien-être du chat, tout comme l’Aelurostrongylus abstrusus qui provoque de la toux en élisant domicile dans les poumons, ainsi que Dirofilaria immitis qui croît dans le cœur.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Il est d’autant plus indispensable de lutter contre les vers du chat qu’ils sont susceptibles d’engendrer des zoonoses. Une vigilance accrue doit être observée lorsque l’animal côtoie des enfants, ces derniers étant davantage exposés à ces maladies.

La prévention via les vermifuges est essentielle.

Les graines de courge comme vermifuge naturel

Broyées, réduites en poudre sous leur forme crue, les graines de courge constituent un remède bien connu contre les problèmes de vers chez le chat.

Cette solution agit sur 2 niveaux ; elle contribue non seulement à éliminer les parasites internes, mais facilite en plus leur évacuation par les selles grâce à leur action laxative.

Pour cela, il suffit d’incorporer 4 graines de courge crues broyées au repas du chat une fois par jour pendant une semaine. Une cure à reproduire une fois tous les mois pendant 3 mois.

Le thym pour lutter contre les vers intestinaux

L’utilisation du thym en tant que vermifuge naturel est tout aussi réputée. Grâce à sa composition naturelle, cette plante contribue à combattre les parasites qui se développent dans les intestins du chat.

Pour faire profiter son animal de compagnie des vertus vermifuges du thym, il est recommandé de le réduire en poudre et d’en ajouter une cuillère à soupe à sa gamelle. Le dosage et la fréquence conseillés sont d’une fois par jour pendant 4 jours.

Le thym présente aussi l’avantage d’améliorer la digestion et de soutenir le foie chez le chat.

Autres solutions naturelles contre les vers du chat

On peut également citer la papaye parmi les remèdes naturels contre les vers du chat, en particulier les ascarides.

A lire aussi : Trouver un shampoing bio pour chat

Le noyer noir, lui, peut agir contre les ténias, mais il ne doit être employé qu’à très petites doses chez le chat. Il comporte, en effet, des tanins et des alcaloïdes puissants.

Dans tous les cas, il est important de demander conseil à son vétérinaire avant d’opter pour l’une de ses solutions. Le spécialiste est le mieux placé pour juger de leur pertinence vis-à-vis des spécificités de l’animal (âge, état de santé, habitudes alimentaires…).

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !