Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La peur des autres chats

Un chat qui a peur des autres chats, ce n'est pas si rare que cela. C'est un problème auquel bon nombre de propriétaires sont confrontés. A quoi est-elle due et que faire pour en amoindrir l'impact ?

La peur n'a rien d'anormal, ni chez le chat ni chez les autres êtres vivants. C'est même quelque chose d'instinctif et de vital, puisqu'elle permet au félin d'échapper aux dangers. Mais c'est quand elle devient systématique et maladive qu'elle pose problème, notamment lorsqu'elle est suscitée par les autres chats.

Un chat ne devrait pas craindre ses congénères, à l'exception de ceux qui sont beaucoup trop agressifs. La peur des autres chats est source de préoccupation pour le propriétaire, mais ce n'est pas une fatalité.

Comment un chien manifeste-t-il sa peur ?

Un chat qui a peur des autres chats (ou de toute autre chose) va privilégier l'évitement et la fuite. Il va chercher en priorité les refuges en hauteur pour pouvoir être hors d'atteinte de ses congénères, qu'il perçoit comme des menaces, et les observer de loin pour pouvoir réagir à tout moment.

Du côté du langage corporel, la peur se manifeste chez le chat par une posture caractéristique, mêlant crainte et attitude défensive : dos courbé, poil hérissé...

Quelles sont les causes de la peur des autres chats ?

Pourquoi un chat peut-il avoir peur de ses congénères ? C'est, le plus souvent, dans le vécu de l'animal qu'il faut chercher.

Il peut avoir connu une ou plusieurs expériences traumatisantes avec d'autres chats, comme une agression alors qu'il était jeune.

A lire aussi : "La peur du vétérinaire chez le chat"

L'origine de la peur des autres chats peut également se trouver dans une socialisation insuffisante et/ou un sevrage beaucoup trop précoce. Le chaton a besoin de passer un maximum de temps avec sa mère, ses frères et sœurs pour apprendre à interagir avec les autres. Tout comme il a besoin, par la suite, d'entrer en contact avec d'autres chats, animaux et humains. Être privé d'expériences aussi importantes prépare le terrain à toutes sortes de problèmes comportementaux chez le chat, dont la peur de ses semblables.

Enfin, la peur des autres chats peut aussi être un trait de caractère. Alors que certains chats sont naturellement dominants, d'autres sont dominés.

Quelles en sont les conséquences ?

La première des conséquences de la peur des autres chats est la fuite systématique. A chaque fois qu'il voit un congénère, le chat cherche un moyen de se mettre à l'abri et de prendre de la distance, comme expliqué plus haut.

L'agressivité est aussi souvent liée à la peur. Si le chat n'a pas d'autre issue, la confrontation et la contre-attaque, même brèves, deviennent inévitables. Pour le propriétaire du chat craignant ses congénères, le problème est aussi qu'il lui devient difficile d'adopter d'autres félins s'il le souhaite.

Comment aider son chat à ne plus avoir peur de ses congénères ?

Alors, comment faire pour limiter l'impact de la peur des autres chats et faire en sorte que l'animal soit plus serein en présence de ses semblables ?

Si les chats vivent sous le même toit, la première chose à faire est de séparer leurs territoires pour prévenir les conflits. Chacun d'eux doit avoir son propre panier, sa gamelle et sa litière. Il faudra ensuite laisser les choses se faire naturellement.

Quand le chat est en situation de peur et de stress, on peut diffuser des phéromones apaisantes pour le rasséréner.

L'avis du vétérinaire, préférablement un comportementaliste, est indispensable. Il est le mieux placé pour déchiffrer les causes et les mécanismes de la peur des autres chats, pour ensuite trouver une solution. Celle-ci peut être médicamenteuse.

Dans tous les cas, il ne faut surtout pas forcer un chat qui a peur de ses congénères à aller vers eux. Cela ne ferait qu'aggraver sa crainte, surtout en cas de mouvement brusque de leur part.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !