Quelles pathologies du chat soigner avec l'acupression ?

Illustration : "Quelles pathologies du chat soigner avec l'acupression ?"

L’acupression est utilisée dans le but de soulager le chat dans différentes situations. Passons en revue les pathologies concernées.

Utilisée depuis des millénaires pour soigner l’être humain, l’acupuncture est également employée dans le traitement des animaux, notamment dans sa déclinaison sans aiguilles. Autrement dit, l’acupression. Cette dernière méthode s’applique aussi au chat, pour lequel elle permet de soigner divers troubles et constitue une aide au mieux-être. Quelles sont, justement, les indications de l’acupression chez le chat ? Ce guide énumère et explique les principaux cas où l’on peut avoir recours à l’acupression dans le soin de nos amis félins.

L’acupression appliquée au chat

L’acupression repose sur le même principe que l’acupuncture, à savoir la stimulation de points bien spécifiques qui sont associés aux organes et fonctions du corps (les méridiens). A cette différence près qu’elle se pratique par le biais des pressions des doigts au lieu des aiguilles ou des moxas (éléments d’armoise chauffants).

Appliquée au chat, l’acupression a pour but de favoriser la santé et le bien-être de l’animal en remédier aux déséquilibres dans l’organisme et en y restaurant la circulation d’énergie vitale lorsqu’elle est entravée. En MTC (médecine traditionnelle chinoise), maladies et états émotionnels sont, en effet, liés à ces 2 facteurs.

En règle générale, on estime que des résultats peuvent être constatés chez le chat au bout de 2 à 3 séances, effectuées à une quinzaine de jours d’intervalle.

Troubles articulaires, musculaires

Les troubles articulaires et musculaires font partie des pathologies du chat qu’il est possible de traiter grâce à l’acupression.

Les pressions digitales sur les points d’acupuncture peuvent ainsi permettre d’intervenir sur les douleurs articulaires chroniques, l’arthrose ou encore les tendinites pour les soulager.

Problèmes respiratoires, cardiaques

Le chat est susceptible de souffrir de troubles respiratoires de diverses natures, à l’instar de l’asthme. Il peut également être sujet à des pathologies touchant son cœur, comme l’insuffisance cardiaque congestive.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Dans ces cas aussi, l’acupression peut apporter un soulagement et contribuer à atténuer les symptômes, en complément des traitements allopathiques.

L’insuffisance rénale

Lorsque les reins ne peuvent plus tenir correctement leurs fonctions (régulation de l’eau et élimination des déchets toxiques), le chat est en situation d’insuffisance rénale. Elle peut avoir différentes causes : déshydratation sévère, pathologie cardiaque, certains médicaments, vieillissement…

L’acupression permet de soulager le chat souffrant en contribuant à préserver ou améliorer la fonction rénale.

Les problèmes dermatologiques

On peut aussi avoir recours à l’acupression pour soigner le chat sujet à des troubles de la peau.

Il peut s’agir de lésions associées à des léchages trop fréquents, des dermatoses, des allergies…

Les troubles gastro-intestinaux

Vomissements, diarrhées, pertes d’appétit et désordres intestinaux figurent parmi les troubles digestifs du chat qu’il est possible de soigner par l’acupression.

Les troubles liés au vieillissement du chat

Le chat âgé a tendance à perdre en mobilité, en énergie et en stabilité d’humeur notamment. Ce sont autant de perturbations pour lesquelles l’acupression se propose en tant que solution.

A lire aussi : Pratiquer l'acupression chez soi avec son chat

Cette méthode peut l’aider à mieux vieillir et à bénéficier de la meilleure qualité de vie possible.

Convalescence, période post-opératoire

Après une intervention chirurgicale, le chat a besoin de temps pour se rétablir et se défaire des douleurs. L’acupression fournit une aide précieuse dans le processus de rééducation post-opératoire.

Elle agit notamment en atténuant les sensations douloureuses et pour favoriser la cicatrisation.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !