Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Nourrir son chat adulte

Quels aliments donner à votre chat ? La question peut paraître inutile, mais elle ne l’est pas. Pour bien respecter le régime alimentaire de votre félin, il est indispensable de connaître ses besoins nutritifs au quotidien. Ainsi, vous répondrez parfaitement aux réclamations de son organisme en y apportant la nourriture adéquate. Voyons ensemble comment bien nourrir votre protégé.

Votre chat doit bien manger. Qu’entend-on par là ? Ce n’est pas lui donner trop de nourriture qui le satisfera. Votre chat est un fin gourmet (moins que les humains). Il doit aimer ses aliments et ces derniers doivent être bons pour son corps, pour son organisme. Un menu équilibré est le seul garant de son maintien en forme. Il diminue drastiquement les risques de maladies comme le diabète, l’obésité et d’autres pathologies.

Ses besoins énergétiques

On estime qu’un chat adulte a besoin d’un apport énergétique de l’ordre de 70 kcal par kilo de poids corporel quotidiennement. Sa nourriture doit comporter au moins un tiers de protéines. Elles sont indispensables afin de lui conférer un bon état physique et entretiennent ses poils. Les glucides doivent être présents dans son régime alimentaire, à l’inverse de lipides, qu’il faut réduire sous la barre des 10%.

Votre chat ne parvient pas à synthétiser des acides aminés. De fait, veillez à ce que sa nourriture contienne de la taurine. Elle est excellente pour son cœur et son renforcement. De l’arginine éliminera les déchets toxiques.

Par ailleurs, votre chat aura besoin de nombreuses vitamines (A, B, D, E, K, H). Bien évidemment, avec un certain équilibre. En ce qui concerne la vitamine C, votre félin la synthétise. Optez pour une alimentation assez riche en sels minéraux (sans excès) avec la présence de calcium, de potassium, de magnésium ou encore de cuivre.

Vous trouverez de la nourriture pour votre chat en fonction de son âge, de son poids et de sa race. En principe, tout correspond et vous n’avez pas à vous inquiéter pour cela. Néanmoins, veillez à toujours sélectionner les meilleurs aliments possible (haut de gamme), faibles en lipides.

La nourriture sèche

Il s’agit de croquettes. Il en existe plusieurs types, mais nous vous conseillons les croquettes super premiums qui répondent aux besoins de votre félin. Elles sont plus chères, certes, mais aussi meilleures pour sa santé. La bonne croquette est extraite de protéines animales, et non celle à base de céréales, non supportée par son système digestif.

La nourriture humide

L’odorat de votre chat est très développé. Bien plus que celui d’un humain. Ainsi, il se peut qu’il préfère de la nourriture humide aux croquettes, trop sèches à son goût. Dans ce cas, vous opterez pour de la pâtée. L’avantage de cette nourriture est sa richesse en eau. Votre chat a besoin de beaucoup d’eau au quotidien. Il ne se déshydratera pas en mangeant ces aliments.

Quand lui donner à manger ?

Les croquettes offrent à votre chat le loisir de manger un peu quand il le veut. Elles sont mises dans sa gamelle (ou dans un distributeur) et votre félin vient les picorer tout au long de la journée. A l’inverse, la pâtée ne se conserve pas aussi bien puisqu’il s’agit de nourriture fraîche. Lorsqu’elle est mise dans sa gamelle, votre chat doit la manger relativement rapidement. Cela peut être un inconvénient.

Votre protégé mange d’ordinaire peu, mais assez régulièrement. Avec de la nourriture humide, deux repas par jour sont recommandés. Essayez de respecter des horaires afin de lui conférer une routine.

De plus, il est indispensable de conserver le même lieu pour ses repas. Ses gamelles (de nourriture et d’eau) doivent ainsi être installées dans une pièce calme, à l’abri des regards trop curieux et de l’agitation quotidienne.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Quelle quantité ?

Pour les croquettes, il doit en avoir à volonté dans sa gamelle. Il saura se raisonner. Si ce n’est pas le cas, vous devrez réagir avant qu’un embonpoint se manifeste. En ce qui concerne la pâtée, 2 repas par jour (un le matin, un le soir) doivent lui être servis, en respectant les doses inscrites sur l’emballage. Il est difficile de se tromper.

Surtout, vous ne devez jamais oublier de lui mettre de l’eau à disposition. Une eau à température ambiante, pas trop froide afin de ne pas brusquer son système digestif.

D’un point de vue général, la quantité de nourriture à donner à votre chat dépend de plusieurs facteurs : sa race, son âge, son poids, son activité physique quotidienne. Pour savoir si le régime est adapté, vous pouvez tenter de toucher ses côtes. Si vous ne les sentez plus, vous devez réduire la fréquence des repas.

D’autres aliments ?

Nous vous conseillons de faire suivre un régime alimentaire classique à votre chat, même s’il est demandeur d’aliments à destination des humains. Cependant, s’il en vient à manger de la viande de bœuf ou de porc, ce n’est pas dramatique. Il ne doit également pas ingérer un jaune d’œuf cuit plus d’une fois par semaine. Vous pouvez également lui insérer avec parcimonie de la volaille (sans les os) dans son régime alimentaire, mais aussi du poisson sans arêtes ainsi que quelques légumes. Evitez les céréales. En ce qui concerne la boisson, nous avons déjà vu que le lait n’était pas recommandé.

Des aliments interdits

Votre chat doit éviter d’avaler des oignons, qui engendrent une destruction de ses globules rouges, mais aussi des raisins secs et des œufs durs. Le chocolat peut être mortel en raison de la théobromine qu’il contient. Enfin, si vous possédez des plantes dans votre foyer, vérifiez qu’elles ne soient pas toxiques. Le lys, l’if ou encore l’azalée et le houx doivent être bannis, ou du moins inaccessibles.

Que faire si mon chat refuse de manger ?

Il arrive, parfois, que votre chat soit difficile. Son odorat, comme nous l’avons dit, est très développé. Cependant, cela n’explique pas toujours son refus d’avaler sa nourriture habituelle. Il peut s’agir d’une maladie sous-jacente qu’il convient de déterminer et diagnostiquer avec votre vétérinaire. Dans les autres cas, trouvez la réponse au niveau de sa gamelle, peut-être pas assez propre. L’endroit où il mange n’est pas assez calme. Si votre chat a l’habitude de sortir et de vagabonder à l’extérieur, il peut avoir chassé et donc mangé quelque chose. Ne soyez pas sur le qui-vive, mais prenez le temps d’analyser la situation.

A lire aussi : "Pâtée pour chat ou croquettes ? Que choisir ?"

Procédez à des changements en douceur

Vous souhaitez modifier le régime alimentaire de votre félin ? Vous le pouvez, à condition d’agir en douceur. Son système digestif ne supportera pas une modification trop brutale. De fait, vous devez inclure progressivement ses nouveaux aliments dans ses anciens. La nouvelle nourriture doit être augmentée de façon régulière. Sachez également que la nourriture humide est moins riche. Votre chat pourrait avoir besoin de plus de pâtée proportionnellement aux croquettes, et vice versa.

En résumé

Bien nourrir son chat, c’est avant tout respecter ses besoins énergétiques et nutritifs. Son régime alimentaire se compose de nourriture sèche (croquettes) ou de nourriture humide (pâtée). Quelques friandises peuvent le compléter (nourriture humaine). Dans tous les cas, il doit avoir de l’eau continuellement à ses côtés afin de bien s’hydrater. Tout changement doit se faire progressivement. Pour la quantité, cela dépendra de sa morphologie, de sa race, de son âge et de son mode de vie.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !