Les avantages et inconvénients du régime BARF pour le chat

Illustration : "Les avantages et inconvénients du régime BARF pour le chat"

Quels sont les points à mettre à l’actif du BARF pour le chat et ceux qui ne plaident pas en sa faveur ?

Le BARF est présenté comme une alternative à l’alimentation industrielle que consomment la plupart des chats. De plus en plus de propriétaires s’intéressent à ce régime alimentaire dont les promesses sont multiples. Toutefois, le mettre en œuvre au quotidien n’est pas chose simple. Après un rappel des principes du BARF, voyons-en les avantages et les inconvénients pour le chat.

La « nourriture crue biologiquement appropriée » appliquée au chat

« The Barf Diet: Raw Feeding for Dogs and Cats Using Evolutionary Principles ». Ceci est le titre de l’un des livres d’Ian Billinghurst, vétérinaire australien ayant théorisé et développé le BARF. Ses ouvrages sont souvent considérés comme des références en la matière.

Qu’ils les lisent ou pas, un nombre croissant de propriétaires sont conquis par ce mode d’alimentation se voulant naturel et en adéquation avec les besoins originels du chat.

Le BARF (biologically appropriate raw food) a, en effet, pour objectif de se rapprocher du régime alimentaire ancestral de nos félins. Il consiste notamment à reconstituer une proie que le chat aurait lui-même chassée, dans le but de lui fournir un repas favorisant sa santé et son bien-être.

Dans le cadre d’une alimentation de type BARF, le chat se nourrit de viande, d’os enrobés de viande et d’abats crus, auxquels s’ajoutent des fruits et légumes réduits en purée. Des compléments sont également incorporés afin d’assurer les apports nécessaires en vitamines, minéraux, acides gras essentiels et autres nutriments indispensables.

Ainsi, huiles (végétales ou de poisson), probiotiques, œufs, levure de bière, graines de chia, spiruline et autres algues peuvent être utilisés à cet effet.

Les avantages du BARF pour le chat

D’après les adeptes du BARF, ce régime alimentaire comporte de multiples avantages pour le chat.

Des repas appétants

Le chat est un animal carnivore. De ce fait, une alimentation où la viande est présente dans des proportions importantes a toutes les chances de lui plaire. Pour certains félins, toutefois, passer à un type de nourriture auquel il n’était pas habitué peut le rebuter. D’où l’importance de la transition ; ce passage doit se faire graduellement, sur plusieurs semaines.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Contrôle du poids

Dans le cadre d’un régime BARF, le chat ne mange quasiment que des aliments à l’état brut, non transformés. Il n’y a donc pas d’amidon ou d’autres substances ajoutées qui risquent notamment de favoriser le surpoids.

De généreux apports en protéines

Une alimentation BARF est l’assurance de fournir à l’organisme du chat des protéines en quantité et en qualité.

Des aliments frais

Opter pour le BARF oblige à se procurer des aliments frais et sains pour son chat, qu’il s’agisse des viandes, des fruits ou des légumes. Cela permet également de connaître avec précision la composition de ses repas, puisqu’on les prépare soi-même.

Une dentition en meilleur état

En étant amené à mastiquer longuement la viande et les os, le chat nettoie plus efficacement ses dents. Il prévient ainsi la formation de tartre et de la plaque dentaire.

BARF pour chat : quels inconvénients ?

Le BARF ne comporte pas que des avantages. Les principaux bémols attribués à ce mode alimentaire sont les suivants…

Les risques de déséquilibres alimentaires

Sans un minimum de connaissances, on peut facilement commettre des erreurs dans le dosage des différents ingrédients qui constituent les repas du chat. Ce dernier est ainsi susceptible de souffrir de carences ou, à l’inverse, d’excès en certains nutriments. Ce qui n’est pas sans conséquence sur sa santé.

A lire aussi : Les aliments naturels pour chat

Un régime alimentaire moins « pratique »

Même si les aliments ne sont pas cuits, il faut malgré tout doser les ingrédients et découper les pièces avant de les proposer au chat. Le BARF demande également une certaine organisation, notamment pour l’achat et le stockage des aliments. Sans oublier que l’on peut être amené à s’absenter longuement et donc trouver une solution pour que le félin continue de recevoir ses repas normalement. Il s’agit alors d’expliquer précisément à la personne prenant le relais la marche à suivre pour préparer les rations quotidiennes du chat.

La fraîcheur est-elle toujours garantie ?

C’est l’un des grands enjeux du BARF. Le propriétaire doit s’assurer de la fraîcheur et du caractère sain des aliments qu’il donnera à son chat. Même si l’estomac de ce dernier est capable de résister à une variété de bactéries, il est important de protéger l’animal en surveillant de près la qualité des ingrédients.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 31/08/21

    Je vois les repas formidable moi aussi à aussi matin aussi petit morceau foi de bœuf journée quelques croquettes poisson ou volaille de temps en temps crevette ? Ma Tina elle a eu 20ans au moi de mai Kimi 8ans au moi d avril + elle chassent

     Répondre  Signaler