5 conseils pour vous aider à surmonter la perte de votre chat

Perdre un être cher n’est jamais simple à vivre. Un chat avec lequel on a partagé des années de joie et de moments privilégiés ne peut être oublié après son décès. Surmonter sa perte, ce n’est pas l’oublier, justement, mais intégrer l’idée de sa disparition tout en préservant son souvenir. Comment y parvenir ?

Illustration : "5 conseils pour vous aider à surmonter la perte de votre chat"

Qu’elle soit consécutive à la vieillesse, à la maladie ou à un évènement brutal (accident, crise, agression…), la perte de son chat est une épreuve douloureuse et difficile à vivre. Le travail de deuil est aussi dur qu’indispensable, voire salutaire. Il permet d’assimiler l’idée que le chat a disparu, de valoriser son souvenir et d’essayer d’aller de l’avant.

Après des années de vie commune, de bonheur, d’instants partagés et de jeux, comment passer ce cap ? Comment digérer la nouvelle de la mort de son ami félin ? A qui peut-on se confier et exprimer ses émotions ? Serait-ce une bonne idée que d’en adopter un autre ?

Sachant que ce genre d’évènement peut donner lieu à un état de déprime, et ce, pas seulement chez le maître, mais aussi chez les autres animaux de compagnie de la famille, il est important de trouver la force de remonter la pente.

Voici donc 5 conseils pour vous aider à surmonter la perte de votre chat, si jamais vous aviez à vivre cette pénible expérience.

1. Exprimer ses émotions

Illustration de l'article : 5 conseils pour vous aider à surmonter la perte de votre chat

La pire des choses à faire quand on traverse une épreuve difficile, c’est de refouler ses émotions. C’est un mauvais réflexe qui est d’autant plus à bannir quand il s’agit de la perte d’un être cher. Il est vital d’exprimer et d’extérioriser des sentiments aussi forts que la colère, le choc et le chagrin, qui sont associés à la mort de son chat.

Il est donc vivement conseillé de mettre des mots sur sa tristesse et d’en parler. Le problème, cependant, c’est qu’il n’est pas évident de trouver quelqu’un qui comprenne sa peine ; même au sein de la famille et parmi les amis, on peut entendre des phrases comme « ce n’était qu’un chat ». Ces personnes tentent d’alléger votre souffrance de manière assez maladroite, sans savoir que cela ne fait qu’aggraver les choses.

Le mieux est donc de se confier à des propriétaires de chats, notamment ceux qui sont passés par là. Ils sont bien placés pour vous comprendre et ne manquent généralement pas de bons conseils pour vous aider à gérer la situation. En cherchant parmi les groupes et pages dédiés aux chats dans les réseaux sociaux, les forums ou même dans votre voisinage, vous trouverez peut-être un interlocuteur à l’écoute et empathique.

Sachez enfin que les émotions bloquées sont mauvaises pour votre santé. Elles donnent lieu à ce qu’on appelle le stress émotionnel, source de divers troubles qui peuvent même être d’ordre cardiaque. Gardez à l’esprit que, de son vivant, votre chat ne souhaitait qu’une chose : votre bien. Honorez sa mémoire en continuant à prendre soin de vous.

2. Se tourner vers le vétérinaire

Illustration de l'article : 5 conseils pour vous aider à surmonter la perte de votre chat

Comme nous l’avons vu précédemment, il est important de trouver quelqu’un à qui on peut confier sa détresse. Le vétérinaire fait partie de ces gens de confiance et qui, en plus, savent parfaitement de quoi vous leur parlez.

Par son métier, il a été confronté de nombreuses fois à de telles tragédies. Il a lui-même dû annoncer la terrible nouvelle de la mort d’animaux de compagnie à leurs propriétaires : des chats, mais aussi des chiens, des oiseaux, des lapins, etc.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Parfois, il a même été contraint d’en euthanasier certains parce qu’ils souffraient beaucoup trop et qu’il n’y avait plus rien à faire pour les sauver. Il a fallu, dans ces cas, orienter les propriétaires, leur expliquer la situation et les y préparer psychologiquement. Il a donc suffisamment de vécu pour vous livrer quelques précieux conseils, afin de vous aider à surmonter votre chagrin.

3. Ne garder que le strict minimum de ce qui appartenait au chat

Illustration de l'article : 5 conseils pour vous aider à surmonter la perte de votre chat

Après la mort de son chat, nombreuses sont les choses qui peuvent raviver son souvenir, comme ses jouets, son arbre à chat, son collier, les coins de la maison où il préférait s’installer, voire les traces de ses coups de griffe sur les meubles ou la porte, etc. Les objets ayant appartenu à l’animal de son vivant sont des témoins de ce merveilleux passé et il est donc essentiel de les conserver. Néanmoins, est-ce une bonne idée de tous les garder ?

Peut-être serait-il plus raisonnable de ne continuer à détenir que quelques-uns parmi eux. Seulement ceux qui ont le plus de valeur à vos yeux. D’abord, parce que le souvenir du chat va bien au-delà de cet aspect matériel. Ensuite, ces accessoires peuvent être utiles pour d’autres chats s’ils sont en bon état. Vous pouvez en faire don à un refuge local, par exemple.

4. Lui offrir une sépulture

Illustration de l'article : 5 conseils pour vous aider à surmonter la perte de votre chat

Accompagner son chat décédé dans sa dernière demeure ou procéder à n’importe quelle forme de rite funéraire peut vous aider à surmonter sa disparition.

De nombreux propriétaires font enterrer leurs défunts compagnons dans des cimetières pour animaux de compagnie. D’autres les inhument sur leur propre terrain, s’ils ont suffisamment d’espace et dans le respect du règlement sanitaire. D’autres, enfin, optent pour la crémation pour récupérer les cendres et les conserver dans une urne. C’est selon les croyances et les convictions de chacun.

Une petite cérémonie peut même être organisée, en présence de proches ou de manière plus confidentielle.

A lire aussi : 6 astuces pour retirer les poils de chat sur les tissus

5. Adopter un autre chat ?

Illustration de l'article : 5 conseils pour vous aider à surmonter la perte de votre chat

On peut penser que le fait d’adopter un autre chat peut permettre de traverser l’épreuve de la perte plus facilement. En fait, cela dépend de plusieurs aspects, comme le temps qu’on a passé avec l’animal décédé et les circonstances de sa disparition. Ce qui est certain, c’est qu’il faut d’abord faire son deuil avant de passer à cette étape.

Dans tous les cas, le nouveau chat ne sera pas là pour remplacer celui disparu. Aucun être ne peut d’ailleurs être remplacé. Adopter un autre animal, c’est construire une toute nouvelle relation. De même qu’il ne faut pas chercher un chat similaire au défunt, ni sur le plan physique, ni sur celui du caractère. Chacun est unique et c’est d’ailleurs cela qui le rend si précieux.

47 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 04/03/21

    Moi mon chat s'est volatilisé et je crois que c'est encore plus dur pour moi de ne pas savoir ce qu'il est devenu. Je pense - mais je peux me tromper - que j'aurais moins mal vécu s'il était parti suite à un examen maladie ou un accident. L'incertitude est terrible à vivre. D'autant plus que le temps qui passe (4mois) tend à me faire penser qu'il ne doit plus être de ce monde. Certains me disent qu'au contraire sans certitude tous les espoirs sont permis. Je passe par des moments d'espoir et de désespoir, le désespoir prend nettement le dessus !....

      Répondre (10)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 17/11/21

    Je suis désolée pour votre chat. Je viens de perdre ma Luna hier à l'âge de 15 ans. Mon mari est rentré du travail, elle a miaulé pour sortir et il l'a retrouvé allongé dans l'herbe, inerte. La chance que nous avons eu, c'est que cela arrive dans notre jardin et que ça ne soit pas notre fille qui la découvre. Mais je comprends la peine.

      Répondre   Signaler

    Anne-Noëlle Deborne a écrit : 30/11/21

    C'est complètement hallucinant mais j'ai perdu ma Luuna aussi dans la nuit du 15 au 16...
    On faisait le gros câlin du soir, elle s'est mise à convulser et en 10 sec c'était fini.
    J'ai essayé de la réanimer mais en vain. Elle est morte dans mes bras. Je lui ai parlé et ai fait plein de câlins avant qu'elle ne devienne froide et rigide, ce que je ne voulais pas sentir
    Elle avait aussi 15 ans.
    La scène tourne en rond dans ma tête depuis. C'est très dur. Elle dormait avec moi sous la couette toute les nuits depuis que ma mère est dcd du covid en février (moi j'ai fait un tour en réa). Deux coups de pelle énormes sur la tête. Je me sens abandonnée, vide et seule... Mais je dois assurée car j'ai une petite que j'ai sorti de la rue il y a 3 ans et elle la cherche même si elles étaient pas super copines, elles jouaient ensemble. Je soupçonne ma veille thaï d'avoir expliqué à la jeune que JE étais à elle, donc la petite n'est pas très proche de moi, les câlins c'est pas son truc et elle ne vient même plus dans ma chambre. Donc je m'efforce de renouer les liens que nous avions quand je lai récupérée et soignée (blessure qui a entrainé l'amputation d'un doigt de la patte arrière) elle était très collante à cette époque donc je sais que a va revenir mais a ne sera pas la même chose.
    Je vais aussi reprendre une autre chatte dans quelques semaines/mois. Pas pour la remplacer, car impossible mais pour créer une nouvelle amitié, un nouvel amour.
    En tout cas je suis de tout coeur avec vous.

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 26/12/21

    Comme je comprends votre peine.... J'ai perdu ma luna le 19 nov après plus de 18 ans de vie ensemble.... Elle me manque tous les jours.

      Répondre   Signaler

    ↓ Afficher 7 réponses de plus

  • Invité

    Invité a écrit : 21/08/21

    Bonjour
    Mon Tom est parti
    Au paradis des chats ce mercredi à ses 18 ans nous le vivons pas très bien on croit toujours que nos animaux sont eternels.., Tom a disparu 2 fois quelques jours j ai frappé aux portes de tout le quartier j y ai passé l après midi j ai mis des affiches et je l appelais a la nuit tombée toute les heures pendant 20 minutes pour qu il entende ma voie et un soir il a miauler a les pieds j y croyais plus certains disent de laisser sa litière salé dans le jardin servez vous des réseaux sociaux
    J espère sincèrement que il va revenir
    La maman de Tom

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 19/09/21

    J’ai perdu mes 2 filles.. ca a fait un an hier. Elles sont mortes dans l’incendie de notre maison, intoxiqué par les fumées. C’est un gros choc dont je ne me remet toujours pas. N’ayant pas vu leur petits corps (même si j’ai eu la confirmation des pompiers) je ne peux m’empêcher de me dire que peut-être elles ne sont pas décédées et qu’elles vont un jour revenir. Chaque soir j’entends un chat miauler dehors dans mon nouveau logement et je me dis.. peut-être que c’est elles. Je me sens coupable de ne pas les avoir sauvées. Maya avait 10 ans et demi et ma toutouche aller avoir 9 ans. Elles laissent un grand vide. Mais personnes ne comprend. Mon mari n’y étais pas très attaché (en plus il y était allergique).. courage à tous !!! Nos merveilleux compagnons ont égayé nos vies pendant leur passage.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/10/21

    J'ai perdu hier Émeraude, je l'avait adopté dans un refuge. C'était une chatte chartreuse. Indépendante, elle aimait aller chasser dans les terrains près de la maison. L'année dernière à 11, elle est devenue diabétique. Le vétérinaire voulait lui donner de l'insuline. Je ne me sentais pas prête à lui infliger des soins qu'elle aurait eu dû mal à accepter. Nous nos étions concertés mes deux fils et mon mari, et nous pensions l'euthanasier. Nous avons eu la chance mon fils et moi d'être reçu par une vétérinaire qui nous a dit , vous pouvez grâce à une alimentation spéciale l'aider à surmonter son diabète. Nous étions heureux. Émeraude a été suivie quelques mois prise de sang tout était bien. Et dimanche il y a 10 jours , elle n'arrivait plus à manger. J'ai penser qu'elle avait des vers. Je lui ai donné un vermifuge, hélas elle était tellement malade, je l'ai emmené chez le vétérinaire qui m'a donné un traitement. Le mercredi elle n'allait pas mieux elle ne pesait plus que 2kg100. Elle se vidait. J'ai appelé les urgences vétérinaire. Je l'ai déposé et j'ai attendu d'avoir de ses nouvelles. Je téléphonais les 3 jours. Elle reprenait vie. Vendredi j'avais des ailes, nous sommes allés la chercher. J'avais bien-sûr des injections à lui faire et de médicaments à lui donner.
    Tout allait bien. Dimanche je l'ai laisser sortir il faisait beau. Elle est revenue. Elle a passé la 'nuit au chaud dans la maison . Lundi je lui ai donné son petit déjeuner et ses médicaments. J'avais un rdv médical. On est partis et elle était contente de nous voir, l'après-midi est passé en sa compagnie. Nous avons pris notre repas, elle est venue comme d'habitude à mes côtés je lui ai donné des légumes et un petit bout de fromage. Le soir 19h elle a demandé pour sortir, je me suis dit elle va rentrer pour dormir au chaud. Nous l'avons appelé plusieurs fois avec sa boîte de croquettes rien n'y a fait. Au matin elle mange à 6h je me suis précipitée à la porte elle n'était pas là. J'ai attendu toute la matinée. Puis j'ai vu mon mari, il ramènenait Émeraude ,elle avait été écrasée par un véhicule. Le salaud qui l'a tué ne l'a même pas ramasser. Je n'ose même pas imaginer si elle a souffert et si d'autres véhicules sont passés sur son petit corps ça me déchire le coeur. Je hais celui qui me l'a tué. J'habite à l'entrée d'un village et les gens se conduisent comme des fous. Je suis allée à la mairie. J'ai dit au maire aujourd'hui c'était mon chat demain cela sera nous ou nos voisins.
    Émeraude a été inhumé dans notre jardin. Je suis allée acheté deux jolies pensées jaunes elles rappelleront ses yeux. Mon chagrin est immense. J'ai encore un autre chat sushi et nie chienne Éclipse. Nous sommes avec nos animaux en deuil. Mon mari ne dit rien mes enfants m'ont envoyé des messages de soutien. Mes amies proches et mes trois belles sœurs ont été très humaines. Pas de moqueries ou de commentaires déplacés. Du style ce n'était qu'un chat. Je crois que le deuil va être long, car on avait eu l'espoir vu les soins de la garder encore longtemps auprès de nous maudit véhicule qui l'a écrasé. Je m'en veux de l'avoir laisser partir. Mes regrets n'y feront rien. Je vais essayer avec mes animaux de remonter la pente. J'ai peur maintenant de perdre mon sushi. C'est dur de perdre un animal. J'avais besoin de lui rendre un hommage. Je t'aime Émeraude et tu nous manques. ♥️♥️♥️♥️

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/12/21

    Bnjr nous venons de perdre notre loulou oslo 3ans et demi. On a découvert en mai 2021 qu il avait une grave maladie du coeur. Il était sous traitement depuis. Son petit cœur s est arrêté de battre ce 12decembre .... la douleur est intense je n arrive pas a me relever... je l aimais tellement ????

      Répondre (2)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 11/05/22

    Comme je vous comprend le.mien Mani est partie hier de la meme maniere a l age de 5 ans le matin il allait et quand ont rentre a midi il etait decede un choc violent et brutale je m en remettrai pas car s etait mon fils mon titou mon bebe ...c est trop dur je le pleure

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 29/06/22

    Je vous comprends... ✊

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 22/12/21

    Bonjour, je viens d'apprendre que mon chat est décédé suite à un accident, il allait avoir 10 ans, je l'ai fais sortir pour qu'il aille se promener et il n'est jamais rentré, j'ai fait au moins 30 fois le tour de mon village le matin, le midi et le soir en espérant qu'il entende ma voix et qu'il revienne à la maison mais en vain. C'était un chat tellement affectueux et tellement gentil, il cherchait sans arrêt ma présence, venait me réveiller avec des lechouilles et en se blotissant contre moi, dès que j'arrêtais de le caresser il mordillait ma main pour me dire de ne pas arrêter, ou bien quand j'allais pour me lever du lit il m'attrapait la main avec ses deux petites pattes pour que je reste avec lui, je n'arrive pas à m'imaginer sans lui, cette douleur est comme un coup de couteau en plein cœur, je l'aimais tellement...

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 26/12/21

    Bonjour, je compatis à la douleur de chacun. J'ai perdu Chouchou ma chatte de 22 ans dans la nuit de mardi. Elle est morte
    son sommeil, elle a attendu que je m'assoupisse pour partir. Elle était couchée à côté de moi. Même si elle était malade depuis longtemps et âgée ( insuffisance rénale depuis ses 9 ans - hyperthyroïdie depuis ses 20 ans ) la douleur est incommensurable. Je me sens comme une coquille vide. La maison est sans vie - immense maintenant. Nous étions fusionnelles, c'est la nuit qu'elle me manque le plus, je ne sais plus dormir sans elle. Je culpabilise d'être encore là et de voir la vie continuée.

      Répondre (1)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 20/05/22

    Bonjour à tous, je viens de perdre mon chat Roxy, d’insuffisance rénale. Je l’ai amené hier soir chez une vétérinaire, (adorable), avec mon mari pour l’aider à partir dans la dignité avant qu’il ne souffre trop.. son état se dégradait de jour en jour, il avait 19ans depuis le 1er mai, aussi vieux que notre couple. Nous l’avions trouvé à l’âge d’un mois dans un buisson. Je suis dévastée par le chagrin. Une de mes filles Romane 13 ans elle aussi vit très mal la perte de notre chat, il était toujours avec elle dans son lot ou sur le canapé, avant ça il dormait toujours avec moi dans mes bras, il est de notre famille, toujours présent partout dans la maison, près de nous, dans nos bras. Nous partions avec lui en saison travailler, il a passé sa vie avec nous, Tellement d’amour entre nous. J’ai passé sa dernière nuit avec lui dans mes bras. Je l’ai amené dans mes bras chez la vétérinaire et il est parti dans mes bras. Je sens comme un déchirement, un grand vide, une immense tristesse, c’est vraiment un drame pour moi. Je vous souhaite à tous beaucoup de courage pour surmonter vos peines. Ingrid

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/12/21

    Bonjour
    Je viens de perdre Figaro. Il avait 3 ans et 7 mois. Nous l'avons adopté en refuge à 2 mois et demi.
    Il était de nature très stressé et n'aimait pas la vécue de nouvelles personnes. Suite à la venue de la famille pendant 4 jours il sest très stressé car n'avait plus accès à la chambre et sa vessie s'est bouchée, les reins ont été touchés en 24h. Après 3 jours d'hospitalisation, Figaro est parti de lui même.
    Je suis dévastée, triste. Je n'arrive pas à accepter son départ bien que j'essaie de me dire qu'il a fait le meilleur choix pour ne pas souffrir et nous voir encore souffrir. Nous étions si proches si câlins. Il me suivait de partout... il est décédé le 24 décembre 2021...

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 12/02/22

    Bonjour ,
    Notre petite Lubi est morte il y a deux jours . Jamais je n'aurai pensé autant m'attacher à elle . Je la bénis et la remercie du fond du cœur pour ces moments passés ensemble et ces merveilleux souvenirs qu'elle nous laisse . Elle a certainement été renversée par une voiture , elle était dans le ruisseau à côté de la maison , elle n'était pas abîmée , juste noire de vase . Nous l'avons nettoyée , enveloppée dans sa couverture et enterrée dans notre jardin . Mes filles ont planté un petit rosier et disposé des cailloux autour d'elle . Elle nous manque terriblement . Au revoir petite minette et merci pour ton passage dans nos vies ❤️❤️❤️❤️

      Répondre (1)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 14/02/22

    Bonsoir
    Je compatis plus que tout
    Je viens de retrouver le corps de ma chipie, alors que je la cherchais depuis 4 jours, elle a été reversée par un camion
    Je suis aneantie et j ai l impression que je n arriverai pas à surmonter le décès de ma chipouille

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 03/03/22

    Bonjour j hésitais a écrire mais la douleur est tellement immense peut être que sa me fera du bien en tout les cas je me sens moins seule de vous lire j ai retrouvé mon Rio mort à quelques secondes de chez moi il avait tendance à avoir peur des invités à la maison je l ai donc laisser sortir comme à son habitude et en plaisantant je lui dit tu rentre à 21h et je l ai attendu toute la nuit en sachant que sa lui arrivait de passer la nuit dehors mais au levé du jour il n été toujours pas rentré je suis donc aller au matin faire le tour du pâte de maison et il été la allongé dans l herbe seul et froid j en reviens toujours pas sa fait seulement 2jours mais ma peine et trop immense je l aime et je l aimerai toujours il fait parti de moi il n avait que 2ans une voiture la sans doute percuté mon cœur est brisé. Je t aime mon Rio à jamais

      Répondre (3)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 03/04/22

    Je suis inconsolable aussi le manque est terrible j'ai perdu mon minou de 15 ans d un arret cardiaque il y a 3 semaines

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 03/05/22

    j’ai vécu la même chose, mon petit roucky s’est fait percuté par une voiture, on l’a retrouvé couché au bord de la route à 5 mètres de chez nous, çà fait 15 jours et je suis toujours inconsolable. Il n’avait qu’un an. Comme je vous comprends .

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 08/08/22

    Bonsoir
    Notre qpooky age de 2 ans a rejoint les etoiles jeudi , percuté par un vehicule a 200 m de la maison. Nous avons retrouvé son petit corps sur le bas cote grace a un passant qui avait eu la decence de le deposer sous des arbres. RIP mon spooky et nous donnerons leur chance a tes congeneres de SPA comme nous t avons accueilli il y a un an

      Répondre   Signaler


  • ↓ Afficher plus de commentaires
  • Image de profil