Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une ville lance un train à chats pour lutter contre l’abandon des félins

Publié le 27/11/2018 à 09h28

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Une ville lance un train à chats pour lutter contre l’abandon des félins" Photo d'illustration

Le Japon est connu pour avoir des dizaines de milliers de chats qui errent dans ses rues. Une ville située au nord-ouest de la plaine de Nobi a lancé, en septembre 2017 par le biais d’une ONG, un train à chats. L’objectif est de sensibiliser la population sur les félins, et favoriser leur adoption.

La ville d’Ogaki, au Japon, n’a pas forcément une histoire très riche à proposer. On y trouve bien, partiellement, le mont Yoro sur son territoire. Elle dispose de quelques châteaux et est traversée par un fleuve. Pour le reste…

Pourtant, cette commune de plus de 150 000 habitants située au nord-ouest de la plaine de Nobi vient d’innover. Elle a décidé de sensibiliser l’opinion sur l’abandon des chats par un moyen très original : un train.

A lire aussi : "Les conflits entre chats"

Comme le rapporte l’agence de presse Reuters, Ogaki a décidé de lancer un train pour félins. Ces derniers peuvent ainsi côtoyer des passagers qui savent dans quoi ils s’embarquent. Nous sommes un peu dans un bar à chats sur rails.

Une ONG à l’origine de l’histoire

La raison est toute simple : la ville veut inciter les gens à adopter des félins. Ces derniers sont abandonnés en masse dans les rues du pays. Et ils errent par milliers à l’extérieur.

Cette initiative, on la doit autant à la ville qu’à l’ONG « Kitten Cafe Sanctuary ». En septembre 2017, elle a reçu l’autorisation de la compagnie Yoro Railway Co Ltd d’utiliser un train local comme refuge pour chats.

Les usagers ont d’abord été agréablement surpris. Tous se sont pris au jeu. Certains en ont même adoptés. C’est le cas de Mikiko Hayashi, qui se confie à nos confrères : « C’est bien que les gens soient de plus en plus au courant de la situation, et se sentent concernés à propos du sujet, grâce à un évènement tel que celui-ci. » Idée qui pourrait, comme les bars à chats, être copiée à travers le monde.

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !