Une famille croit recueillir un chaton errant. Mais ce qu'elle découvre la laisse béat !

Illustration : "Une famille croit recueillir un chaton errant. Mais ce qu'elle découvre la laisse béat !"

Dans le Nord des Etats-Unis, une famille a découvert et pris soin d’un jeune félin, croyant avoir affaire à un chaton seul et en détresse. Le doute a toutefois commencé à s’installer quand l’animal s’est mis à pousser des cris peu communs.

Père de famille et technicien paysagiste vivant dans l’Etat du Minnesota, Jared Yost s’occupait de l’entretien d’une pelouse quand il a entendu des miaulements. Ils étaient émis par ce qui semblait être un chaton perdu et livré à lui-même, réfugié sur un parking à quelques mètres de là.

L’homme est allé le voir et, constatant qu’il n’y avait ni mère ni éventuel propriétaire dans les parages, a décidé de l’emmener à la maison. Lui et sa famille ont pris soin du jeune animal, notamment son fils qui était ravi d’accueillir cet adorable petit félin, raconte Animal Channel.

Jared Allen Yost / Facebook

Ils lui ont aménagé un coin confortable pour lui permettre de se reposer et l’ont nourri. Jared Yost prévoyait de le faire examiner par un vétérinaire le lendemain et de lui faire faire ses vaccins. L’occasion aussi pour lui d’en savoir plus sur ce « chaton » ; la seule certitude qu’il avait à son propos est qu’il s’agissait d’une femelle. En revanche, les motifs caractérisant son pelage ne lui paraissaient pas communs pour un chat domestique.

Jared Allen Yost / Facebook

Ses doutes n’ont fait que se renforcer lorsque, ce soir-là, le petit quadrupède s’est mis à pousser des cris stridents, qui n’avaient rien à voir avec ceux qu’émettent habituellement les chatons.


Jared Allen Yost / Facebook

Il n’en fallait pas plus pour lui mettre la puce à l’oreille. Ce qu’il avait pris pour un chat était très probablement un félin sauvage. Il en a eu la confirmation le lendemain chez le vétérinaire. En examinant l’animal, ce dernier a effectivement découvert qu’il s’agissait d’une femelle lynx.

Confiée à un centre spécialisé

Suivant les recommandations du spécialiste, Jared Yost l’a aussitôt confiée au centre de réhabilitation de la faune sauvage du Minnesota. Elle y a passé quelques jours à recevoir les soins de base, avant d’être transférée à une structure spécialisée dans la prise en charge des lynx.

A lire aussi : Un chaton errant et maigre se lie d'amitié avec le chat de sa famille d'accueil

Wildlife Rehabilitation Center of Minnesota (WRC) / Facebook

Devenue suffisamment grande et autonome, elle a finalement été réintroduite dans son milieu naturel.

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !