Une association lance un appel à la solidarité pour aider un chat sénior malade à finir tranquillement sa vie

Pirate et d’autres chats qui, comme le premier, sont atteints de FIV, ont besoin d’un espace séparé de leurs congénères pour mener leur vie sereinement sans risquer de contaminer les autres. L’association qui les prend en charge n’ayant pas les moyens de réaliser cet aménagement, elle demande l’aide du public.

Illustration : "Une association lance un appel à la solidarité pour aider un chat sénior malade à finir tranquillement sa vie"

« Un espoir pour Pirate ». L’appel à la solidarité lancé par l’Association Villersoise pour les Animaux (AVA) sur sa page Facebook vise à offrir à ce chat sénior et malade, mais aussi à d’autres pensionnaires qui sont dans la même situation, la meilleure existence possible sans risquer de contaminer leurs congénères.

Pirate, chat de 16 ans, souffre d’un cancer à l’oreille, mais aussi du FIV. Le virus de l’immunodéficience féline est l’équivalent du VIH chez l’humain. On l’appelle d’ailleurs aussi le sida du chat. La maladie peut être transmise aux autres félins, d’où la nécessité d’isoler les animaux atteints.

Basée à Villers-sur-Mer dans le Calvados, l’association souhaite donc mettre en place un enclos dédié à Pirate et aux autres chats malades pour leur permettre de mener une fin de vie heureuse et sereine. L’installation de ce « chatipi » représente toutefois un coût qu’AVA ne peut assumer seule.

Illustration de l'article : Une association lance un appel à la solidarité pour aider un chat sénior malade à finir tranquillement sa vie
AVA - Association Villersoise pour les Animaux / Facebook

Un enclos coûte plus de 3500 euros

D’où l’idée de la cagnotte lancée sur la plateforme HelloAsso. « Le devis d’un enclos sur mesure de 8 x 5 mètres s’élève à 3586 €, et nous n’avons actuellement pas les fonds nécessaires à cet investissement », peut-on, en effet, lire sur la page d’appel aux dons relayé par Ouest France.

« Nous savons que les petits ruisseaux font les grandes rivières et qu’ensemble nous pouvons changer le monde », poursuit le texte présentant la cagnotte.

Le 16 novembre, l’Association Villersoise pour les Animaux indiquait sur sa page Facebook qu’elle était à la recherche d’une famille pour Pirate. Elle y précisait que ce chat avait été découvert errant et qu’il ne pouvait « pas être opéré car ne se laissera pas soigner ».

A lire aussi : Les visites assidues de ce chat noir au supermarché ne sont pas sa seule particularité (vidéo)

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil