Un chat volé est retrouvé à 800 kilomètres de chez lui grâce à sa puce

En constatant la disparition de son chat, une famille du Nebraska privilégiait rapidement la piste du vol. Ce qui s’est confirmé plusieurs semaines plus tard, alors que l’animal était déjà bien loin, dans le Colorado voisin.

Illustration : "Un chat volé est retrouvé à 800 kilomètres de chez lui grâce à sa puce"

Un chat volé à sa famille et emmené dans un autre Etat a fini par être retrouvé par la police et une association de protection animale. Des retrouvailles facilitées par la puce d’identification du félin, rapportait SiouxlandProud le lundi 27 juin.

Les propriétaires de Katobi, un chat à la robe rousse, vivent à Woodlank Park dans l’Etat du Nebraska (centre des Etats-Unis). En mai dernier, ils constataient avec effroi que l’animal s’était volatilisé.

Très vite, la thèse de l’enlèvement leur a paru beaucoup plus plausible que celle de la fugue. La famille suspectait un étudiant qui venait de quitter le Nebraska pour rentrer chez lui, dans le Colorado.

Elle en a informé le bureau du shérif du comté de Stanton, qui a ouvert une enquête. C’est d’ailleurs sur le site de ce dernier que les détails de l’affaire ont été révélés.

Illustration de l'article : Un chat volé est retrouvé à 800 kilomètres de chez lui grâce à sa puce
Stanton County Sheriff

L’individu en question a été contacté une première fois, mais il a nié catégoriquement. Il a même prétendu n’avoir jamais vu le chat.

« La famille est reconnaissante et soulagée »

Toutefois, le vendredi 24 juin, les autorités ont pu retrouver Katobi et le passer au lecteur de puce. Cette fois-ci, la police de Thornton et l’association Humane Society du comté de Routt, dans le Colorado, mettaient l’étudiant face à ses responsabilités. Ce dernier a fini par avouer ; c’est bien lui qui avait emporté le chat à Woodlank Park, au moment où il s’apprêtait à quitter le logement qu’il y louait pour revenir chez lui.

A lire aussi : Un sanctuaire chouchoute des milliers de chats, des photos publiées sur les réseaux sociaux sont devenues virales

Un accord a été trouvé avec la famille. Le kidnappeur s’est engagé à payer les frais du retour de Katobi dans le Nebraska et, en échange, les propriétaires du chat ne le poursuivront pas en justice.

Le dimanche 26 juin, après 10 heures de route, le chat est revenu auprès des siens, sain et sauf. « La famille est reconnaissante et soulagée », indique le communiqué publié par le bureau du shérif de Stanton.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil