Un chat se rend au commissariat tous les jours. Un an plus tard, il devient la mascotte de la police locale

Préparez vos bagages, direction Lannion (Bretagne) pour rendre visite au "Chat-pitaine" Flocon ! Après de nombreuses visites quotidiennes au commissariat, le chat a été adopté par les policiers.

Illustration : "Un chat se rend au commissariat tous les jours. Un an plus tard, il devient la mascotte de la police locale"

« Au début ce n’était pas régulier : il venait, il repartait. Et puis, il était là de plus en plus souvent, donc nous avons décidé de l’emmener chez le vétérinaire pour voir s’il était pucé et s’il appartenait à quelqu’un », a déclaré Magali, brigadier chef et officier de police judiciaire, à France Bleu. Après avoir mené l'enquête, les fonctionnaires ont découvert que le félin à la fourrure blanche appartenait à une voisine.

Cette dernière s'est inquiétée de le voir disparaître si souvent. « Pour la dame, son chat avait décidé que son nouveau territoire était au commissariat et qu'il y retournerait si elle le reprenait avec elle », a poursuivi la policière.

Flocon, âgé d'environ 7 ans, a donc été adopté par les professionnels. Bien que ce soit plutôt le chat qui les ait adoptés !

Flocon est devenu bien plus qu'une mascotte

Le vadrouilleur s'est, depuis, installé définitivement dans les locaux. Il circule librement, est bien nourri et reçoit une myriade de caresses au quotidien. Bref, il vit une vie paisible et remplie d'amour. Il est devenu la mascotte de la police locale, dévoile Demotivateur.

Flocon n'est pas seulement le petit protégé des agents, lesquels le chouchoutent tous les jours. L'adorable animal joue également un rôle thérapeutique. D'après les membres de sa grande famille, sa présence permet de mettre en confiance des victimes qui se sentent mal à l'aise. Et elle se révèle être tout aussi apaisante pour les policiers.

A lire aussi : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable

Illustration de l'article : Un chat se rend au commissariat tous les jours. Un an plus tard, il devient la mascotte de la police locale

© Le Trégor

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil