Un chat errant s'est invité dans une caserne de pompiers 15 ans plus tôt et ne l'a plus quittée

En donnant un manger à un chat qui errait près de la caserne, le pompier était loin de se douter qu’il donnait le départ d’une belle et longue histoire d’amitié. Celle-ci dure depuis 15 ans.

Illustration : "Un chat errant s'est invité dans une caserne de pompiers 15 ans plus tôt et ne l'a plus quittée"

En 2008, Todd Shelton, pompier à la caserne de Greensboro en Caroline du Nord (Etats-Unis), avait remarqué un chat à la robe tigrée parmi une colonie locale de félins errants. L’animal semblait amical, mais craintif. L’homme, qui avait lui-même un chat, voulait lui venir en aide.

Il avait déposé de la nourriture près d’un des camions d’intervention, puis s’était éloigné pour laisser le quadrupède la manger tranquillement. Chose qu’il avait faite. Ce petit rituel avait duré un mois, puis le minet tabby avait commencé à s’approcher de Todd Shelton. Une relation de confiance s’installait progressivement.

Illustration de l'article : Un chat errant s'est invité dans une caserne de pompiers 15 ans plus tôt et ne l'a plus quittée
City of Greensboro Fire Department / Facebook

Le pompier lui avait ensuite improvisé un petit abri, avec couverture et repas, dans un coin de la caserne. De plus en plus à l’aise, le chat, qu’il a appelé Scrappy, s’est finalement installé dans le garage, parmi les camions.

Vous êtes :

Illustration de l'article : Un chat errant s'est invité dans une caserne de pompiers 15 ans plus tôt et ne l'a plus quittée
City of Greensboro Fire Department / Facebook

Il n’a plus quitté les lieux depuis, rapporte Cole & Marmalade. Scrappy est devenu l’ami de tous les pompiers, et pas seulement celui qui lui avait tendu la main 15 ans plus tôt. Todd Shelton et ses collègues organisent régulièrement des collectes pour les soins vétérinaires du chat et acheter tout ce dont il a besoin.

Illustration de l'article : Un chat errant s'est invité dans une caserne de pompiers 15 ans plus tôt et ne l'a plus quittée
Greensboro News & Record / YouTube

« C’est lui qui nous a adoptés »

L’une des anecdotes les plus drôles au sujet de Scrappy est que, pendant des années, les soldats du feu pensaient qu’il était une femelle. Quand le vétérinaire leur a appris qu’il était un mâle, ils ont été très surpris.

Scrappy est donc un membre à part entière de la caserne de Greensboro. Son nom figure même sur le tableau des affectations.

Illustration de l'article : Un chat errant s'est invité dans une caserne de pompiers 15 ans plus tôt et ne l'a plus quittée
City of Greensboro Fire Department / Facebook

« Nous n’avons pas vraiment de chat. C’est lui qui nous a adoptés, en quelque sorte », dit de lui Hannah Johnson, pompière principale.

Illustration de l'article : Un chat errant s'est invité dans une caserne de pompiers 15 ans plus tôt et ne l'a plus quittée
City of Greensboro Fire Department / Facebook

Elle ajoute que « rien ne le dérange » et qu’il sait parfaitement ce qu’il a à faire quand l’alarme retentit ; Scrappy se dépêche alors de s’éloigner des camions et de sortir du garage. Et lorsque les portes sont fermées, il se présente devant la fenêtre de la cuisine pour miauler jusqu’à ce qu’on le fasse entrer.

A lire aussi : Elle s'endort en ayant laissé une bougie allumée, son chat remue ciel et terre pour la réveiller quelques heures plus tard

Illustration de l'article : Un chat errant s'est invité dans une caserne de pompiers 15 ans plus tôt et ne l'a plus quittée
City of Greensboro Fire Department / Facebook

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil