Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une association sauve un chat coincé 40 heures dans un arbre haut de 13 mètres !

Publié le 07/02/2019 à 09h56

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Une association sauve un chat coincé 40 heures dans un arbre haut de 13 mètres !" Photo d'illustration

Dans le Nord, le week-end dernier, une association reçoit un message d’alerte qui l’appelle à venir délivrer un chat, coincé au sommet d’un arbre depuis une quarantaine d’heures. Il faudra l’intervention salvatrice d’un jeune élagueur pour mettre fin au supplice du félin, tout heureux de retrouver la terre ferme et ses propriétaires.

Quelle différence existe-t-il entre Napoléon, l’Empereur, et Napoléon, le chat qui fait la Une de l’actualité chez nos confrères de La Voix du Nord ? Au-delà de leur aspect, évidemment, l’un a essuyé une terrible défaite en Russie, en 1812, précipitant la fin. L’autre a tremblé, en haut de son arbre, mais a su se montrer patient pour reprendre une vie presque normale.

A lire aussi : "Choisir l’arbre à chat "

Napoléon, le chat, a eu la mauvaise idée de grimper, vendredi dernier, tout en haut d’un arbre de 13 mètres de hauteur du côté de la rue de l’Égalité, à Marcq-en-Baroeul. Le résultat ne se fait pas attendre. Il se retrouve coincé et incapable de redescendre. L’alerte, cependant, n’est donnée que dimanche, en fin d’après-midi. C’est vers 17 heures que les membres de l’Association l’École du chat, de Marcq-en-Barœul reçoit un message sur sa page Facebook.

Il n’en faut pas moins pour que sa présidente, Sylvie Delfosse, lance un appel à la solidarité sur les réseaux sociaux. Et pour cause, comme le rappellent nos confrères régionaux, les sapeurs-pompiers n’assurent plus ce type de sauvetage.

Un sauvetage tout en maîtrise

La suite, c’est un formidable message d’entre-aide. Les riverains de la rue de l’Egalité apportent, chacun à leur tour, ce qu’il faut pour tenter de délivrer l’animal : échelles et lampe notamment. Cependant, Napoléon est posté encore plus haut, dans un nid. C’est alors que Guillaume, jeune élagueur, entre en piste. L’homme dispose de tout l’attirail nécessaire : harnais, corde et mousqueton. Il se lance dans ce qu’il sait faire de mieux : grimper aux arbres.

L’approche de Napoléon est prudente. Guillaume a peur de la réaction du minou, qui regarde quelques secondes dans le vide. Finalement, aucun dommage, aucun rebondissement dans une histoire qui n’en manquait pas. Le chat est redescendu sur la terre ferme, après avoir été bloqué pendant 40 heures ! Napoléon a pu être remis à ses propriétaires, sain et sauf. Il ne devrait plus livrer une bataille aussi ardue et…perdue d’avance. Son sort, lui, est bien moins grave que l’Empereur !

20 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !