Si triste et mal en point qu'on le méprenait pour un sénior, ce chat a droit à un nouveau départ

En mettant côte à côte les photos de Tuggly, chat secouru par la SPCA néo-zélandaise, avant puis après son sauvetage et son adoption, on a du mal à croire qu’il s’agit du même animale. C’est pourtant bien le cas. Autrefois malade, cachectique et agressif, il s’est mué en une créature qui déborde d’affection et de sérénité.

Illustration : "Si triste et mal en point qu'on le méprenait pour un sénior, ce chat a droit à un nouveau départ"

« Je supposais qu'il avait au moins 10 ans rien qu'à son apparence », raconte Katherine Meara à The Dodo au sujet de l’impression que lui faisait Tuggly le chat en découvrant ses photos sur le site de la SPCA de Nouvelle-Zélande. La jeune femme et son compagnon étaient alors à la recherche d’un félin sénior à adopter, et celui qu’ils avaient sous les yeux leur était destiné ; ils le savaient déjà.

Illustration de l'article : Si triste et mal en point qu'on le méprenait pour un sénior, ce chat a droit à un nouveau départ
Katherine Meara / The Dodo

A propos de l’âge de Tuggly, « il s'est avéré que je me trompais, mais il avait juste l'air si mal en point et triste par rapport à toutes les autres photos de chat que je savais que je devais l'avoir », poursuit-elle. En fait, il est âgé de 5 ans.

Illustration de l'article : Si triste et mal en point qu'on le méprenait pour un sénior, ce chat a droit à un nouveau départ
Katherine Meara / The Dodo

Avant d’être recueilli par la SPCA, il errait dans les rues de Christchurch. Il présentait de sévères coupures sur le cou et était très maigre. La vie extrêmement difficile qu’il menait le rendait méfiant, agité et agressif. L’équipe du refuge l’a bien expliqué au couple, qui voulait toujours l’adopter après l’avoir rencontré.

A la maison, Katherine Meara et son petit ami ont tout fait pour aider Tuggly à se détendre et à se fier à eux. Ils ont pris le temps de comprendre ce dont il avait réellement besoin et se sont progressivement adaptés.

Illustration de l'article : Si triste et mal en point qu'on le méprenait pour un sénior, ce chat a droit à un nouveau départ
Katherine Meara / The Dodo

L’animal était particulièrement nerveux lors des repas, résultat d’années de privation. Ses humains ont alors mis à sa disposition un distributeur de croquettes, ce qui a amélioré les choses sur cet aspect. Il comprenait qu’il n’avait plus besoin de se battre ni de se presser pour manger.

« Le prince de la maison »

En quelques semaines, Tuggly a pris ses marques et a commencé à se sentir en confiance dans son nouvel environnement. 6 mois plus tard, il est devenu un chat totalement différent. Il a perdu toute agressivité, est en pleine forme et a retrouvé un poids normal.

Illustration de l'article : Si triste et mal en point qu'on le méprenait pour un sénior, ce chat a droit à un nouveau départ
Katherine Meara / The Dodo

« Mon petit ami et moi n'avons pas d'enfants ni d'autres animaux de compagnie. Alors, dire qu'il est le prince de la maison serait un euphémisme, dit Katherine Meara. Il aime être avec nous à tout moment. Il est très curieux et doit être impliqué dans tout ce que nous faisons ».

A lire aussi : Un homme compte sur son chat pour chasser la souris présente chez lui, mais celui-ci réagit d’une façon touchante (vidéo)

Illustration de l'article : Si triste et mal en point qu'on le méprenait pour un sénior, ce chat a droit à un nouveau départ
Katherine Meara / The Dodo

Tout ce que Tuggly réclamait, c’était du temps, de la patience et de l’amour. Choses qu’il a eues à profusion auprès ce couple bienveillant et attentionné.

1 commentaire