Les premiers masques à oxygène conçus spécialement pour les animaux ont permis de sauver un chat d’un incendie

Un chat de gouttière a été épargné d’un incendie vendredi 8 juillet 2022 grâce aux nouveaux masques à oxygène de la brigade des pompiers, spécialement conçus pour s’adapter aux animaux de compagnie. Un équipement visant à améliorer le sauvetage des chiens et des chats, mais aussi des rongeurs et des reptiles.

Illustration : "Les premiers masques à oxygène conçus spécialement pour les animaux ont permis de sauver un chat d’un incendie"

L’organisation à but non lucratif Smokey Paws a mis au point un kit de secours inventé pour s’adapter au petit visage des animaux. 3 tailles de masques d'oxygénothérapie sont disponibles avec 2 cordons et 2 muselières modulables.

L’association a fait don de ces kits aux pompiers de Battersea, Paddington, Richmond et Hammersmith en Angleterre dans le cadre d'un projet pilote. Si l’essai est concluant, le dispositif sera déployé à plus grande échelle.

Les soldats du feu devaient jusqu’alors improviser pour réanimer les boules de poils qui avaient inhalé des fumées toxiques durant un incendie domestique. Aujourd’hui, ils disposent d’un moyen adapté. « Avoir quelque chose de spécialement conçu fait une différence considérable, car le masque est correctement scellé autour du museau de l'animal et tout l'oxygène entre dans ses poumons », a déclaré l'officier de station Nathan Beeby à LFB.

Un premier sauvetage réussi

Un feu s’est déclaré dans l’après-midi du vendredi 8 juillet dans une maison située dans le quartier de Paddington à Londres.

La brigade a maîtrisé les flammes puis a secouru les 2 félins situés au rez-de-chaussée. L’un d’eux se trouvait dans un état critique et a donc reçu de l’oxygène grâce au kit Smokey Paws. Il a ainsi été réanimé avant d’être conduit à la clinique vétérinaire. Aujourd’hui, sa vie n’est plus en danger.

« Les équipes ont toutes pensé que c'était un excellent équipement, facile à utiliser avec la formation préalable ; rapide à mettre en place et qui a finalement sauvé le chat », a précisé Nathan Beeby.

En 3 ans, les pompiers de Londres ont traité plus d’une centaine d’interventions impliquant des chiens, des chats et autres NAC.

A lire aussi : Chétif et malade, un chaton orphelin âgé de 10 jours témoigne une incroyable volonté de vivre

« Nous savons qu'il y a eu une augmentation du nombre de personnes ayant des animaux de compagnie pendant la pandémie et nous en verrons probablement plus de compromis dans des incidents, nous devions donc améliorer notre capacité à réagir de manière appropriée », a ajouté Dave O'Neill, le sous-commissaire adjoint de la brigade pour la politique opérationnelle.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil