Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les antiparasitaires pour chats et chiens mis à l’index par une étude sur les pesticides domestiques

Publié le 09/10/2019 à 16h25

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Les antiparasitaires pour chats et chiens mis à l’index par une étude sur les pesticides domestiques"

Les produits utilisés pour lutter contre les parasites de nos chats, chiens, lapins et autres animaux de compagnie ont été évoqués dans une étude réalisée par l’Anses. Ces travaux concernent les pesticides que l’on trouve dans notre environnement domestique.

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a publié ce lundi 7 octobre une étude réalisée à l’échelle du pays tout entier, à propos de l’usage des pesticides à titre domestique. Intitulée Pest’home, elle a été effectuée auprès de plus de 1500 ménages et identifié des milliers de produits.

Il ressort de ces travaux que les pesticides sont très présents dans nos foyers. Parmi les ménages interrogés, 3 sur 4 ont déclaré avoir eu recours à un produit pesticide au moins une fois dans l’année précédant l’enquête. Les substances en question sont les herbicides, les insecticides et biocides de lutte contre les nuisibles (moustiques, cafards, rongeurs…), les répulsifs, les pesticides pour plantes d’intérieur et d’extérieur, etc. Mais il est aussi question des antiparasitaires destinés à protéger nos animaux de compagnie.

En effet, 60,6% des ménages propriétaires de chats, chiens ou autres animaux domestiques emploient des traitements vétérinaires dont la composition comporte un insecticide antiparasitaire. Le Fipronil, dont l’utilisation est interdite ans les activités agricoles depuis 2005, la perméthrine et la tétraméthrine figurent parmi les substances citées dans le rapport de l’étude.

A lire aussi : "Les herbes à chats"

D’où l’importance de se conformer strictement aux recommandations du vétérinaire et celles mentionnées sur la notice du médicament antiparasites (contre les puces, tiques, etc.) pour le traitement de votre compagnon. Surdoses et toutes mauvaises manipulations de ces produits peuvent avoir des conséquences tant sur la santé de l’animal que sur la vôtre.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !