La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement

Abandonnés par leur mère, attaqués de toutes parts par le froid mordant et livrés à leur sort, 4 chatons prématurés avaient besoin d’un miracle pour survivre. Ce miracle s’appelle Deej.

Illustration : "La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement"

Deej est une mère d’accueil bénévole qui a de l’expérience avec les félins nouveau-nés. Elle était toutefois loin de s’imaginer à l’ampleur du défi qui l’attendait quand on lui a demandé de prendre en charge une portée de 4 chatons abandonnés, découverte sur un quai de chargement.

Illustration de l'article : La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement
DEEJ and the Cats / Instagram

Nés prématurés, ils avaient été délaissés par leur mère. Ils souffraient tous de gelures, mais à des degrés divers. « A leur arrivée, il est devenu évident que leur état était pire que ce à quoi j'aurais pu m'attendre, raconte Deej à Love Meow. Leurs températures corporelles étaient trop basses pour être lues, mais miraculeusement, ils étaient toujours en vie ».

Illustration de l'article : La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement
DEEJ and the Cats / Instagram

Elle les a réchauffés, puis a commencé à les nourrir à la seringue plusieurs fois par jour. Au bout de 10 jours, les parties de leurs corps attaquées par les gelures commençaient à se cicatriser et à tomber. Leur bienfaitrice était agréablement surprise par leur capacité à guérir.

Illustration de l'article : La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement
DEEJ and the Cats / Instagram

Parmi ces chatons, une femelle à la robe blanc et gris, qu’elle a appelée Grimes, était la plus sévèrement atteinte par le froid. « Elle a perdu une de ses oreilles, 3 de ses orteils sur une patte avant et la moitié de sa queue », détaille la bénévole. Malgré tout, elle s’est comportée en guerrière, montrant du caractère et de la volonté.

Illustration de l'article : La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement
DEEJ and the Cats / Instagram

Son frère Walker a perdu l’extrémité de ses 2 oreilles et a ainsi l’air d’un ourson. Van Cow, appelée ainsi en référence à Van Gogh et au fait qu’elle ressemble à une vachette, s’est lui aussi retrouvé avec une oreille en moins. Quant à Ellie, elle est la plus chanceuse de la fratrie, car c’est elle qui a le mieux résisté aux gelures.

Illustration de l'article : La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement
DEEJ and the Cats / Instagram

Deej a travaillé d’arrache-pied pour les aider à remonter la pente, leur apportant énormément de soins, d’amour et d’attention.

De véritables petits guerriers

Les 4 chatons allaient de mieux en mieux et grandissaient à vue d’œil. Ils ont même pu rencontrer leurs congénères un peu plus âgés accueillis par Deej. L’un d’eux est Chunk Norris, jeune matou roux qui a l’air d’un géant lorsqu’il se tient à leurs côtés. Il s’est rapidement pris d’affection pour eux.

Illustration de l'article : La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement
DEEJ and the Cats / Instagram

Grimes, Walker, Van Cow et Ellie ont atteint l’âge de 6 semaines et sont encore nourris au biberon, mais ils sont désormais hors de danger et leur croissance se déroule à la perfection.

Récemment, Deej leur a offert un très grand panier dont ils sont devenus obsédés. « Ils passent leur temps à s’entasser dessus », dit-elle.

A lire aussi : Rejetés par leurs mères respectives, un chaton et un chiot nouveau-nés trouvent du réconfort dans leur merveilleuse amitié (vidéo)

Illustration de l'article : La résilience hors normes d'une portée de chatons prématurés, le corps meurtri par le froid et livrés à eux-mêmes sur un quai de chargement
DEEJ and the Cats / Instagram

Le quatuor continue de s’épanouir, enchaînant découvertes et rencontres. Ils sont de plus en plus affectueux et rendront assurément leurs futures familles heureuses, lorsque le moment sera venu de les proposer à l’adoption.

1 commentaire