Cette ancienne gouverneure raconte la fugue de son chat et la mobilisation qui s'en est suivie pour le retrouver

Kitty était introuvable pendant 11 jours, plongeant sa propriétaire, ancienne gouverneure de l’Etat du Vermont, dans l’angoisse. Famille et communauté l’ont soutenue dans cette difficile épreuve.

Illustration : "Cette ancienne gouverneure raconte la fugue de son chat et la mobilisation qui s'en est suivie pour le retrouver"

Madeleine May Kunin est une pionnière à bien des égards. Gouverneure du Vermont de 1985 à 1991, elle est la seule femme à avoir été à la tête de cet Etat du nord-est des Etats-Unis. Elle est aussi la première à avoir assumé mandats de suite à ce poste.

Illustration de l'article : Cette ancienne gouverneure raconte la fugue de son chat et la mobilisation qui s'en est suivie pour le retrouver
Bob Farnham / YouTube

Outre la politique, son autre grande passion, ce sont les chats. Celle qui a fêté son 89e anniversaire en septembre dernier est l’heureuse propriétaire d’une femelle tabby officiellement appelée Gina, mais qu’elle surnomme Kitty.

A VTDigger, elle raconte la terrible épreuve récemment vécue, la disparition de la chatte en l’occurrence. Une dizaine de jours d’incertitude et d’angoisse… « C’était ma faute », dit-elle.

L’avant-veille de Roch Hachana, le nouvel an juif, l’ancienne gouverneure se préparait pour l’occasion. Le soir, elle avait cuisiné 2 plats de circonstance et les avait laissés refroidir sur la terrasse de sa maison située dans le quartier de Wake Robin, à Shelburne (Vermont). Elle avait ensuite refermé la porte alors qu’il faisait nuit noire, sans se rendre compte que c’était par là que Kitty venait de se faufiler pour s’aventurer dehors.

Ce n’est que le lendemain matin qu’elle avait remarqué l’absence de la chatte. Elle ne s’en était pas préoccupée tout de suite, car Kitty avait l’habitude « de se cacher dans des endroits étranges de la maison ». Les heures passaient, et l’animal n’était toujours pas rentré à la maison. Là, Madeleine Kunin commençait à s’inquiéter.

2 de ses fils se sont mis à chercher Gina dans le bois entourant la propriété. Sans résultat. Des avis de recherche ont été postés sur les réseaux sociaux. Le voisinage s’est mobilisé et a pris part à la quête. Le félin restait introuvable. Sa maîtresse confie avoir ressenti une « tristesse soudaine et accablante » à ce moment-là.

Une explosion de bonheur

Un soir, elle a cru reconnaître Kitty lors d’un passage furtif au loin. La chatte qu’elle voyait avait une marque blanche sur la queue, comme la sienne. Madeleine Kunin a demandé de l’aide auprès de l’association de protection animale locale, qui lui a prêté une cage-piège. « J'ai récupéré la cage, compris comment elle fonctionnait, mis de la nourriture pour chat à l'arrière du piège et je suis allée prendre part aux fêtes de Yom Kippour », détaille-t-elle.

Lorsqu’elle en est revenue avec son fils Adam, elle a suggéré d’aller vérifier la cage sans trop y croire. « Soudain, nous avons entendu des miaulements fous. Elle a été prise au piège ». C’était bien sa Kitty, saine et sauve, 11 jours après s’être volatilisée.

A lire aussi : Une couple se rend au refuge pour adopter un animal et tombe sur un chat qui ressemble trait pour trait à celui qu’il a perdu 2 ans auparavant

Illustration de l'article : Cette ancienne gouverneure raconte la fugue de son chat et la mobilisation qui s'en est suivie pour le retrouver
Kevin O’Connor/VTDigger

« Le bonheur a explosé en moi. J'ai ri et pleuré en même temps », conclut-elle.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil