Comment caresser et manipuler une souris ?

Illustration : "Comment caresser et manipuler une souris ?"

Bien que petite, votre souris n’est pas plus fragile qu’un autre rongeur. Il convient donc de la traiter de la même façon, et de faire preuve de délicatesse en la maniant. Cet acte ne peut être réalisé qu’après un apprivoisement scrupuleux. Il ne s’agit également pas de la prendre comme un jouet. Observons ensemble les gestes à acquérir.

Franchir l’étape de l’apprivoisement

Afin de caresser et de manipuler votre souris, vous devrez l’apprivoiser. C’est une étape essentielle à votre cohabitation. Même si la vie de votre souris est courte et n’excède généralement pas deux ans, vous n’avez pas opté pour cet animal par hasard.

Un apprivoisement réussi s’anticipe. Après 2 à 3 jours de tranquillité dans sa cage, votre souris pourra être approchée. Ne soyez pas impatient dans cette tentative de nouer un lien. Votre souris doit d’abord, avant d’être touchée, sentir votre odeur corporelle, savoir à qui elle a affaire. Craintive, elle doit être mise en confiance et se sentir en sécurité en vous approchant. Vous pouvez vous aider d’une petite friandise placée au cœur de votre main afin de l’inciter à s’en approcher.

Quelle caresse effectuer ?

Caresser une souris ne veut pas dire la prendre à pleine main, et lui faire papouille sur papouille. Une caresse peut être un acte très simple, très léger. Il s’agit essentiellement d’un petit passage au niveau de sa joue. Les souris raffolent surtout des caresses au niveau des oreilles. Néanmoins, certaines souris ne seront jamais câlines, à l’inverse d’autres, qui apprécieront ces gestes d’attention et d’amour.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Une manipulation avec soin

Manipuler une souris est un geste à la fois de précision et de fermeté. Vous devez avoir confiance en vous et ne pas avoir la main qui tremble. Votre souris doit se sentir à l’aise sur vous, ne pas être serrée au risque d’être étouffée ou écrasée.

Ne faites jamais de mouvement brusque lorsque vous prenez votre souris dans vos mains. Vous pouvez la prendre sur la paume de votre main, à plat, ou bien l’entourer en faisant attention de ne pas la coincer. Il convient de faire attention à ce qu’elle ne chute pas. Cela pourrait être fatal.

Ce qu’il ne faut pas faire

Comme pour tous les rongeurs, il est inconcevable d’attraper votre souris par la queue, mais également jamais par les oreilles ou par le cou. Ne la sollicitez pas à longueur de journée. Votre souris a besoin de solitude et de calme pour vivre en toute quiétude. Elle n’aime pas toujours qu’on la dérange. A ce titre, ne vous avisez jamais de la réveiller, au risque de subir sa mauvaise humeur.

Encore une fois, vous n’êtes pas décisionnaires pour la câliner ou la manipuler. Votre souris doit décider et vous le faire savoir lorsqu’elle a des envies, lorsqu’elle est plus réceptive. De toute façon, elle pourrait vous mordre si elle n’est pas d’humeur.

A lire aussi : Les troubles du comportement chez la souris

En résumé

La douceur et la délicatesse sont de rigueur pour caresser et manipuler votre souris. Attention, toutes les souris n’apprécient pas tellement les câlins. Ceux qui marchent le mieux sont les joues et les oreilles. Pour le reste, restez vigilant à ne jamais déranger votre protégé. De toute façon, caresses et manipulation ne peuvent se faire qu’après avoir réussi à apprivoiser votre animal. Tout un art.

0 partage

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 06/07/20

    A préciser aussi, une souris VIT LA NUIT, quand elle sait qu'elle ne court aucun danger. Il est donc préférable de ne pas choisir cette si jolie petite boule de poils quand vous avez des enfants en bas âge. Ils sont sensés dormir à l'heure où elle sont réveillées et ils pourraient être très malheureux de ne pas les voir réveillées et faisant les pitres. Il peut arriver qu'elle s'active ponctuellement pendant la journée, dans leur espace vital où elles se considèrent à l'abri.

     Répondre  Signaler


Articles en relation