Les friandises pour souris

Illustration : "Les friandises pour souris"

Petit rongeur, votre souris n’en reste pas moins une grande gourmande. En plus de son alimentation traditionnelle, elle peut se sustenter de friandises qui lui confèreront un sentiment de bien-être, de bonheur, d’exaltation. Un peu comme les humains lorsqu’ils dégustent du chocolat ou des bonbons. Toutes les friandises sont-elles bonnes pour votre rongeur ? Lesquelles faut-il privilégier ? Lesquelles sont à proscrire ?

Votre souris n’est pas végétarienne, mais omnivore. Elle a besoin d’une alimentation riche, équilibrée, faite de foin, de granulés, de légumes et de fruits. Les friandises, dont elle raffole, doivent être données en petite quantité et de manière ponctuelle pour ne pas venir encombrer son système digestif fragile.

Quelles friandises à donner ?

Qui dit friandise ne dit pas forcément sucrerie, car votre souris ne pourra pas supporter bien longtemps des friandises à base de sucre. En ce qui la concerne, une friandise peut et doit prendre la forme d’un fruit particulier, d’une herbe ou encore d’un légume.

Pour chaque aliment suivant, respectez les doses minimalistes à lui donner. Ils sont à fournir en petite quantité et de manière ponctuelle.

Votre souris raffolera peut-être de vers de farine, de sauterelles et de grillons. Elle appréciera aussi peut-être des graines de courge, de tournesol, de lin ; et des céréales comme de l'orge, de l'avoine, du seigle, du blé et du sarrasin.

Vous pouvez également lui offrir des fruits et des légumes frais, à température ambiante, de préférence sans pépin, comme de la banane, de la pomme, du raisin, de la cerise, de la poire, du brocoli, de l'épinard, de la carotte, du fenouil, du concombre, du radis, de la courgette, de l'endive, du céleri, de la betterave, des pois...

Quant aux herbes, faites-lui plaisir avec du trèfle, de la bruyère, du basilic, de l'aneth ou encore de l'ortie blanche.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Des friandises peuvent tout à fait correspondre à du yaourt, un œuf cuit, du fromage à pâte dure ou du poulet froid. Ici encore, ayez la main très légère.

Quelles friandises à proscrire ?

Toutes les friandises trop sucrées doivent être oubliées. Le miel peut être rangé au placard, tout comme le chocolat, qui n’est pas un aliment adapté à votre souris.

Tout ce qui peut présenter des colorants, conservateurs, additifs ou encore de la mélasse doit être proscrit. Pas d’alcool ou de café non plus, car ils peuvent provoquer de graves troubles neurologiques chez votre souris.

Quand lui donner ?

Une friandise doit être donnée occasionnellement. Cela peut être l’occasion de récompenser votre souris d’une belle action ou vous aider au cours du processus d'apprivoisement. Elle a été douce avec vous, elle vous a écouté, alors elle a mérité d’avoir une friandise en retour.

Cela doit être assez exceptionnel et ne doit pas devenir monnaie courante. Sinon, elle n’aura plus le même attrait pour cet aliment qui deviendrait habituel dans son régime alimentaire.

A lire aussi : Pourquoi ma souris mange-t-elle ses excréments ?

En résumé

Une friandise doit être donnée avec parcimonie à votre souris. Il peut s’agir d’une nourriture qui viendra la récompenser d’une bonne action ou vous aider à l'apprivoiser, par exemple. Elle ne doit en aucun cas être trop sucrée. La friandise peut être un mélange maison avec des graines, insectes séchés, des herbes, du yaourt ou du blanc de poulet. Cela peut également être des fruits qu’elle ne mange pas souvent, ou des légumes. Dans tous les cas, votre souris saura vous faire comprendre ce qu’elle aime ou non.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !