Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

(Vidéo) La tortue caouanne quitte Océanopolis pour une structure plus grande

Publié le 25/01/2019 à 09h21

Ecrit par Alexandre Dieu

Une tortue caouanne a dit au revoir à Brest, et à Océanopolis, le parc de découverte des océans de la cité finistérienne. Trop volumineuse, elle se trouvait à l’étroit dans un bassin qui l’a vue naître. Ainsi, elle a regagné le Marineland d’Antibes où elle pourra vivre des jours heureux, et continuer de vieillir, elle qui n’en est qu’à ses premières années…

Parc de découverte des océans situé à Brest, dans le Finistère, mais aussi Centre de Culture Scientifique et Technique de la Mer, Océanopolis vient de dire au revoir à sa tortue caouanne. Vendredi 18 janvier, il a fallu s’organiser pour assurer son départ en toute sérénité. Une procédure bien huilée.

Fermé depuis le 7 janvier dans le cadre de son entretien annuel, Océanopolis en a donc profité pour faire ses adieux à l’un de ses joyaux. Née en 2011 au sein du centre, dans le cadre d’un programme de reproduction, la tortue vient de fêter ses 8 ans. Malheureusement, sa taille (plus d’1,60 m de long et 90 cm de large) a contraint ses soigneurs et la direction du parc à lui trouver un autre lieu de vie.

« Il est parfois nécessaire de déplacer des animaux d’un aquarium à un autre en fonction de leurs croissances, de leurs comportements ou même des objectifs de reproduction pour certaines espèces », explique Dominique Barthelemy, conservateur adjoint, à nos confrères d’Actu.fr.

A lire aussi : "Quel enclos ou terrarium choisir pour sa tortue terrestre ? "

Le reptile a traversé toute la France dans sa diagonale, pour rejoindre le Marineland d’Antibes, où elle croisera peut-être la route des orques et des dauphins. Elle retrouvera surtout quelques membres de sa famille. Des frères et sœurs avec qui elle a grandi jadis.

Une tortue de plus de 130 kilos !

Le transfert, très important pour la préservation d’une espèce toujours plus menacée, dans la nature, par la pollution des océans, a été suivi de près par Sidonie Catteau, responsable des tortues à Marineland, qui a fait le déplacement jusqu’à la pointe bretonne.

L’opération, délicate, a été filmée par les équipes d’Océanopolis. Deux plongeurs ont dû se rendre dans le bassin afin de la faire remonter à la surface. Là, une dizaine de personnes ont été réquisitionnées pour la sortir de l’eau. Cela a également permis au centre de faire monter la tortue sur une balance comme le confirme le communiqué adressé par le centre.

« Les équipes d’Océanopolis ont également profité de cette manipulation de l’animal pour effectuer une pesée. C’est la balance du service « mammifères marins » qui a dû être utilisée en raison du gabarit de la tortue. Le poids affiché a surpris l’ensemble des personnes présentes : 130 kg ! » Pas mal pour un animal aussi jeune !

450 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !