Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Quel enclos ou terrarium choisir pour sa tortue terrestre ?

Illustration : "Quel enclos ou terrarium choisir pour sa tortue terrestre ? "

Une tortue juvénile pourra se satisfaire d’un simple terrarium. En grandissant, sa taille l’obligera à émigrer vers un enclos extérieur. Jusqu’à quelle taille un terrarium est-il suffisant ? Comment l’aménager ? Comment concevoir un enclos ? Retrouvez nos réponses et nos conseils pour que votre tortue vive sereinement.

Le climat tempéré de la France oblige à certains aménagements pour que les tortues n’étant pas faites pour vivre sous la pluie et le froid puissent continuer à mener une vie presque normale. Ainsi, en dehors des périodes d’hibernation de la tortue terrestre, de nombreuses espèces doivent se voir aménager un terrarium assez spacieux pour passer les périodes les plus rugueuses.

Les tortues issues d’Afrique du Nord (Testudo graeca) et les Furculachelys nabeulensis ne peuvent pas survivre plus de 3 à 4 mois à l’extérieur dans les régions situées au nord de Paris. La Tortue d’Hermann, elle, peut vivre les 3 quarts de l’année à l’extérieur. Elle devra rentrer l’hiver approchant.

Dans tous les cas, elles doivent posséder un enclos fermé ou un terrarium pour les plus jeunes et plus petites d’entre elles.

La différence entre un enclos intérieur et un terrarium

Il n’existe pas de différences notoires entre un enclos d’intérieur et un terrarium, excepté la taille. Cette dernière doit bien évidemment être largement supérieure dans un enclos d’intérieur.

Un terrarium est considéré comme grand quand il dépasse les 2 mètres de longueur. Vous devrez donc dégager une pièce entière pour l’installation d’un enclos d’intérieur. Cela demande de la place. De plus, cette pièce devra être exposée plein sud pour que votre tortue bénéficie d’un ensoleillement suffisant.

Le terrarium

Pour qui ?

Il est idéal pour une tortue terrestre juvénile. Lors de son adoption, ses premières années se passeront dans cet espace plutôt spacieux. Ne vous fiez pas à la taille de votre tortue à l’adoption. Souvent très petite, elle est amenée à vite grandir, mais ne peut atteindre sa taille adulte qu’à 10 ou 15 ans. Vous devrez donc pencher pour un terrarium assez grand.

Quelle taille et quel matériau ?

Le terrarium devra être long d’au minimum 1 mètre pour accueillir votre tortue durant plusieurs années. Il devra être d’une profondeur d’environ 50 cm minimum et d’une hauteur quasiment égale.

Privilégiez un terrarium en verre à ouverture latérale. Oubliez le bois en raison de sa toxicité. Le fond du terrarium doit vous permettre un entretien facile. Vous pouvez l’isoler avec du liège, ce qui convient parfaitement.

Quel substrat ?

Privilégiez la terre aux copeaux de bois qui ne permettent pas à votre tortue de rediffuser dans le substrat sa température corporelle. En effet, il arrive souvent que votre tortue doive s’enfouir dans la terre pour y retrouver de l’humidité, de l’obscurité. Ainsi, l’épaisseur de la terre doit être d’au moins 10 centimètres. Vous pouvez disposer un peu partout dans le terrarium des pierres plates pour maintenir le taux d’humidité adéquat.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les accessoires indispensables

  • Un tube fluo UV (UVB pour le calcium, UVA pour l’alimentation) pour limiter la perte des rayons du soleil par le biais de la vitre du terrarium.
  • Un point d’eau situé entre le point chaud et le poing froid du terrarium. L’eau doit être tiède et non chaude. L’eau ne doit pas arriver plus haut que le menton de votre tortue.
  • Un chauffage à l’aide d’une ampoule, de câbles chauffants, mais aussi d’écharpes chauffantes.

L’enclos

Une tortue terrestre, notamment d’Hermann pour les plus connues en France, doit vivre dehors 3-4 mois après son arrivée à votre domicile. Ainsi, vous devrez construire au préalable un enclos répondant à ses besoins. L’enclos devra contenir plusieurs caractéristiques :

  • Une taille assez grande pour favoriser le déplacement de votre tortue et lui offrir des conditions semblables à ce qu’elle trouve à l’état sauvage. Il est conseillé de proposer un enclos de 10 à 12 m² minimums à une tortue adulte. Une juvénile peut être satisfaite de 2 à 3 m².
  • Une exposition au soleil assez importante.
  • Aucune herbe mais de la terre sombre ou un compost végétal pour capter plus facilement et conserver la chaleur des rayons du soleil.
  • Un abri.
  • Des plantations, sources de nourriture pour votre tortue : pissenlits, radis, navet, mâche…
  • Un point d’eau, comme dans un terrarium, où votre tortue pourra se baigner, se nettoyer. N’oubliez pas de changer l’eau régulièrement.

L’enclos devra être grillagé pour éviter que les prédateurs ne viennent rôder, blesser voire tuer votre reptile. En effet, certains oiseaux sont friands des tortues, les rats peuvent également venir les blesser. La clôture devra être assez grande pour éviter à votre tortue de pouvoir l’escalader.

Vous habitez dans une région du nord de la France, pensez à installer une serre, qui permettra de laisser votre tortue à l’extérieur même l’hiver, durant sa phase d’hibernation, ou au printemps quand les températures sont encore fraiches.

Dans l’idéal, faites descendre la clôture à une vingtaine de centimètres sous la terre, pour éviter que la tortue ne creuse et ne s’évade.

Les tortues même si elles hibernent, ne peuvent pas supporter des températures négatives longtemps et importantes. Il est parfois préférable de les faire hiberner « en intérieur » avec des conditions fraiches mais sous contrôle.

A lire aussi : "Faire garder sa tortue"

En résumé

Votre tortue ne pourra pas passer trop longtemps dans un terrarium, trop étroit pour elle même juvénile. Elle aura besoin d’un espace plus grand. Un enclos grillagé et protégé lui conviendra à merveille. Il devra comprendre tous les accessoires indispensables à son bien-être (gamelle d’eau, plantations, terre sombre, compost, cachette). Pensez à installer une serre si vous habitez dans le nord de la France pour lui permettre de passer l’hiver.

Certaines espèces ne supportent pas de rester plus de la moitié de l’année dehors. Elles ne sont pas habituées à un climat tempéré. Dans ce cas, prévoyez de créer un enclos d’intérieur (la surface d’une pièce). L’enclos d’intérieur reprend les mêmes caractéristiques d’un terrarium.

A propos de l'auteur :

0 partage

4 commentaires

Articles en relation