Comment aménager l'habitat d'une tortue ?

Durant toute sa vie en votre compagnie, votre tortue devra être heureuse et épanouie. Pour cela, elle doit évoluer dans un environnement sain et adapté, en lien avec ce qu’elle pourrait trouver dans la nature, dans son milieu d’origine. L’aménagement de son lieu de vie est important, que ce soit pour une tortue aquatique ou terrestre. Voici quelques conseils à ce sujet.

Illustration : "Comment aménager l'habitat d'une tortue ?"

Comment l'habitat d'une tortue doit-il être aménagé pour que l'animal puisse vivre dans les meilleures conditions ? Quels accessoires et équipements prévoir dans son terrarium ou son aquarium ? Nous passons tout cela en revue.

Choisir un terrarium ou un aquarium

En premier lieu, avant de penser à aménager son espace de vie, il convient d’acheter le bon habitat pour votre tortue. Un aquarium pour votre tortue aquatique et un terrarium (ou la création d’un enclos si l'animal est de grande taille) pour votre tortue terrestre.

L’aquarium doit être spacieux. Ses dimensions doivent 7 fois plus grandes que la longueur de carapace de votre reptile. Le terrarium, lui, convient à votre tortue terrestre juvénile ou de petite race. Sa longueur doit être au minimum de 1 mètre et sa profondeur supérieure à 50 centimètres. Vous privilégierez un terrarium à ouverture latérale et en PVC, mais surtout pas en bois. En ce qui concerne le substrat, indispensable chez la tortue terrestre, vous opterez davantage pour de la terre plutôt que pour des copeaux de bois.

Les accessoires d’un aquarium et leur aménagement

Il existe de nombreux éléments à ne pas négliger dans l’aquarium de votre tortue aquatique. Ainsi, vous n’oublierez pas un tube UV (au minimum 5), une lampe chauffante, un thermostat, un osmoseur et d’un filtre. Il s’agit d'éléments incontournables qui contribueront au maintien de la bonne santé à votre tortue et de son bien-être.

Par ailleurs, l’aquarium de votre tortue devra recevoir quelques plantes à disposer dans l’eau. Evitez de les mettre trop près du bord, car votre reptile pourrait grimper dessus et tenter de s’enfuir. N’oubliez pas de disposer des cachettes aquatiques, dont raffole votre tortue. A l’extérieur, vous placerez un coin sec avec du sable pour imiter son milieu naturel.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les accessoires d’un terrarium

Là encore, plusieurs éléments sont indispensables à son maintien en bonne santé. Comme dans l’eau, une tortue terrestre doit vivre dans un environnement chauffé à l’aide d’un tapis chauffant ou de câbles situés en-dessous du terrarium. Une lampe chauffante peut également être disposée au-dessus, en faisant attention pour ne pas risquer de brûler votre animal. Un tube fluo UV sera installé pour limiter la perte des rayons du soleil et, même s’il s’agit d’un reptile qui évolue sur terre, un point d’eau sera indispensable. Attention à ce qu’il ne soit pas trop profond, car votre tortue pourrait se noyer.

Un coin cachette doit être installé et vous disséminerez un peu partout des plantes, naturelles de préférence.

Les accessoires d’un enclos

Si vous habitez une région suffisamment chaude tout au long de l’année, ou du moins pendant une grande partie, votre tortue n’aura pas besoin de rentrer à l’intérieur et de s'y voir aménager un enclos qui peut prendre de la place. A l’extérieur, nul besoin de lampe chauffante ou de lampe à UV. Vous installerez une clôture pour éviter que votre reptile ne s’échappe. Puis, des accessoires que l’on retrouve dans le terrarium devront être transposés dehors : des plantes, une ou plusieurs cachettes, un abri avec du foin et de la laitue à disposition. Enfin, vous pouvez installer une petite serre où votre tortue se réfugiera en cas de baisse des températures. Une grande gamelle d’eau ne doit pas être oubliée, afin de lui permettre de se mouiller et s'hydrater de temps en temps.

A lire aussi : Faire garder sa tortue

En résumé

L’aménagement d’un terrarium ou d’un aquarium est à peu près semblable. Il faudra à votre tortue des plantes, des cachettes (ou abris) mais aussi et surtout de quoi permettre à son environnement d’être conforme à ce qu’elle trouverait dans la nature. Chez la tortue terrestre, l’enclos est, de loin, le moins contraignant (même s’il faut de la place dans son jardin) car il ne demande pas une surveillance de tous les instants au niveau de sa température et de son ensoleillement.

1 commentaire