Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Combien coûte une tortue et où l’acheter ?

Acheter une tortue est un choix mûrement réfléchi. Une tortue se possède pendant des dizaines d’années. Vous devez également suivre une règlementation stricte, obtenir un permis de détention voire de revente si tel est votre but. Une tortue a un coût non négligeable. Avant l’achat, pendant et surtout après, avec des frais tout au long de sa vie, qu’ils soient médicaux, alimentaires ou de vie courante.

Coût à l’achat

Les tortues de terre sont plus chères que les tortues de mer. Simplement, car les espèces vivant à même le sol sont moins nombreuses que celles préférant les océans. L’achat d’une tortue n’est pas anodin. On dépense souvent une voire plusieurs centaines d’euros.

En fait, tout dépendra véritablement de l’espèce en question. La tortue d’Hermann, la plus connue d’entre toutes, se vend entre 100 et 400€. Un prix peut varier du simple au quadruple. Il vous en coûtera 180 à 200€ pour une tortue grecque ou levantine, bien encore de 100 à 600€ pour une tortue bordée ou marginée. Une tortue léopard s’achète pour environ 150€ alors que vous pouvez aller jusqu’à 2 000€ pour une tortue sillonnée d’une cinquantaine de centimètres, 2 500 à 3 000 € pour une tortue étoilée d’Inde, une tortue de Madagascar et une tortue de Birmanie.

Les moins chères ? Ce sont sans nul doute possible les tortues des steppes, qui sont inférieures à la centaine d’euros généralement requise.

Les accessoires

Les accessoires dépendront de la nature de votre tortue. Terrestre, elle aura besoin d’un terrarium ou d’un enclos extérieur. Marine, elle aura besoin d’un aquarium avec, le plus souvent, un coin sec. Dans tous les cas, il vous faudra acheter son lieu d’habitation avant l’achat de votre tortue en elle-même.

Voyez les choses en grand, car une tortue juvénile ne reste pas longtemps petite. Elle grandit rapidement et aura besoin, par la suite, d’un aménagement extérieur. Comptez plus d’une centaine d’euros pour un terrarium qui comprend déjà les principaux accessoires (tube fluo UV, point d’eau et chauffage). Pour ce qui est de l’enclos, vous devrez le créer de vos propres mains. Il devra être clôturé. N’oubliez pas un coin d’herbe, un compost végétal et un point d’eau ainsi que des plantations. Pour un aquarium, n’oubliez pas le filtre afin de nettoyer les impuretés et de permettre à votre reptile d’évoluer dans un environnement sain.

Le terrarium devra contenir un substrat (écorces d’arbre, terreau et de la terre) afin que votre tortue évolue dessus en toute sécurité. N’hésitez pas à rajouter des cachettes, des rochers. Vous pouvez les achetez (surtout les rochers) ou construire. Dans tous les cas, rajoutez quelques euros pour avoir le bon matériau.

Les frais liés à la nourriture ne sont pas si élevés que cela. Comptez tout de même entre 20 et 30€ par mois en légumes, fruits et en complément de vitamines/calcium. Les végétaux ne sont pas ce qu’il y a de plus coûteux et comme votre tortue apprécie de nombreux fruits, il vous sera possible d’alterner en fonction des saisons.

Les frais médicaux

Votre tortue pourrait vivre plus longtemps que vous. Certains dépassent la centaine d’années. Il arrive, comme les humains, que la vôtre tombe malade. Dans ce cas, il vous faudra consulter un spécialiste NAC, dont les tarifs sont généralement d’une trentaine d’euros pour une visite de routine.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Votre tortue peut toutefois développer certaines pathologies comme des problèmes oculaires, de l’anorexie, de la diarrhée ou encore des infections respiratoires. Un traitement médicamenteux fera grimper la facture. Une intervention chirurgicale coûtera plusieurs centaines d’euros. Vous devez être préparé à dépenser sans compter. Le mieux reste encore de réduire les risques en permettant à votre tortue d’évoluer quotidiennement dans un environnement prospère.

Le lieu d’achat

L’achat d’une tortue terrestre est règlementé depuis de nombreuses années en France. En effet, vous devez obtenir le permis CITES qui est une convention sur le commerce international des espèces de faunes et de flore sauvages menacées d'extinction. Au préalable, vous devez réclamer une autorisation de détention d'animaux d'espèces non domestiques. Par la suite, vous devrez envoyer un document CERFA par lettre recommandée à la Direction Départementale de la Protection des Populations.

  • Acheter chez un éleveur professionnel

Nous vous conseillons de passer par un éleveur professionnel. Une tortue réclame une attention de tous les instants, des soins, un environnement sain. Tout ce que peut offrir une personne habilitée pour détenir et élever un reptile de ce genre. Comme il s’agit d’une espèce protégée dont sa vente est règlementée, vérifiez bien que votre vendeur est en règle. De nombreux charlatans s’amusent à revendre des tortues pour le simple plaisir et se faire de l’argent au passage. Ainsi, le vendeur devra vous donner son numéro CITES. De plus, une tortue est toujours pucée afin de l’identifier. Plus simple pour connaître l’identité du vendeur.

  • Les animaleries

Comme pour de nombreux animaux, les animaleries sont souvent peu scrupuleuses quand il s’agit de garder en bonne santé les spécimens. Peut-être un peu moins les tortues, mais tout de même. Méfiez-vous de ces endroits qui, en plus, vous vendront un reptile à un prix plus élevé du fait de charges de fonctionnement plus importantes.

  • Un particulier

Il existe des revendeurs agréés non professionnels. La distinction avec des arnaqueurs est encore plus mince. Vous devez redoubler de vigilance. Ainsi, n’achetez jamais une tortue sur le web, ou via des annonces de revente. Déplacez-vous toujours chez le vendeur et vérifiez l’état de son foyer, de l’aquarium ou du terrarium dans lequel vit votre future tortue. Réclamez toutes les pièces justifiant une vente légale.

A lire aussi : "Quelle tortue choisir ?"

  • En refuge

Certaines tortues sont recueillies par des refuges, car leur propriétaire ne peut plus s’en occuper ou est décédé. Vous pouvez adopter une tortue à moindre coût par ce biais-là.

En résumé

Acheter une tortue n’est pas un acte anodin. Vous devez tout d’abord avec un permis de détention en votre possession. Surtout, vous devez faire attention au vendeur. Un professionnel doit être certifié. Un particulier doit être légalement irréprochable. Par la suite, faire grandir votre tortue pendant des années a un certain coût. Entre 500 et un millier d’euros par an, entre les frais de fonctionnement et les frais de santé, qui peuvent modifier copieusement la facture.

A propos de l'auteur :

0 partage

1 commentaire