Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Que mange une tortue ?

La nourriture est une donnée essentielle de la vie de votre tortue. En tenant un bon régime alimentaire, cela renforce ses défenses immunitaires, répond à tous ses besoins et, forcément, lui permet de vivre une vie normale sans souci de santé. Que devez-vous absolument lui donner quotidiennement ? De quoi a-t-elle besoin ? Que faut-il éviter ? Nous vous éclairons sur ces points précis.

Votre tortue est un reptile herbivore. Cependant, dans la nature, elle est davantage opportuniste et passe son temps à manger ce qu’elle peut trouver. Il lui arrive donc de se nourrir de petits insectes. En captivité, l’idéal est de lui composer un menu à la fois varié, mais précis. Il doit se composer à 90% de légumes et seulement de 10% de fruits. Bien évidemment, oubliez toutes protéines d’origine animales. Leur système digestif n’acceptera pas l’alimentation carnée. De toute façon, elle n’en a pas besoin pour répondre à ses besoins nutritionnels.

Surtout, en captivité, votre tortue aura tendance à bien moins se dépenser que dans la nature, où elle recherche constamment de quoi se nourrir. De fait, il n’y a pas besoin de la nourrir en aussi grosse quantité. A l’instar de l’iguane ou du lézard, ses besoins en calcium sont de 1,5 à 2 fois supérieurs à ceux en phosphore. Cela participe à la solidification de ses os.

Les légumes

C’est la grande base de l’alimentation de votre tortue. Les légumes lui permettent d’avoir un apport riche en fibres. Ainsi, les végétaux tels que le pissenlit, le trèfle, le cresson, le plantain, la capucine, la mâche ou encore la luzerne sont excellents pour sa santé. A cela, il y a tout un tas d’aliments qu’elle peut ingérer sans souci. Dans le détail : du mauve, du liseron, mais aussi du sédum. On peut également évoquer les végétaux suivants : vesce, sainfoin et cardamine.

La chicorée frisée et les feuilles de navet sont également bonnes pour elle, tout comme les feuilles de radis, les fleurs d'althéa, les fleurs de bigogne, celles de rose trémière et de muflier, mais aussi les fleurs de capucine.

Le secret d’une bonne alimentation est de varier ses plaisirs. Elle ne doit pas quotidiennement avoir sous son nez les mêmes aliments, sans quoi elle pourrait se lasser. Comme dans la nature, n’hésitez pas à changer un peu tous les jours son menu. Elle appréciera d’autant plus.

A lire aussi : "Nourrir une tortue"

Les fruits

Ils doivent accompagner les repas de votre tortue. N’en donnez pas à chaque fois, mais par exemple une fois sur 3 ou 4. Elle apprécie tout particulièrement les fruits suivants : Fraise, framboise, mûre, groseille, myrtille, tomate, pomme, poire, melon, raisin, mandarine, kiwi, courge, courgette, pastèque. Des fruits humains, en somme, qui seront bénéfiques pour son organisme.

Un complément en vitamines

Pour éviter le développement de carences, il est recommandé d’instaurer, une fois par semaine, un complément en vitamines/calcium dans son repas. Surtout, cela solidifiera sa carapace, pouvant ainsi mieux recevoir les rayons du soleil.

Les granulés

Ils sont à éviter la plupart du temps. Il s’agit d’un aliment de secours à n’utiliser qu’en cas d’urgence. Ou alors, ils peuvent servir à alimenter votre tortue lorsqu’elle est encore jeune, dans son terrarium, avant de la sortir à l’extérieur. Bonne nourriture également en cas de maladie de votre tortue, ou lorsqu’elle sort de son hibernation.

A éviter !

De nombreux aliments sont proscrits dans l’alimentation de votre tortue. Ils sont dangereux ou toxiques. Ainsi, la liste est non exhaustive et comprend l’acajou, l’amaryllis, l’avocat, le cerfeuil penché, le chanvre, le cyprès, le figuier lyre, le gui, le houx, la jacinthe, la jonquille, le jasmin, le laurier-rose, le lis, le lupin, la mandragore, le mimosa, le muguet, le narcisse, l’œillet d’Inde, l’oseille sauvage, le romarin ou encore la sauge, le tabac et la tulipe. A noter que la laitue engendre des soucis aux reins. Elle ne doit pas être donnée.

En résumé

Le régime alimentaire de votre tortue, herbivore, est composé à 90% de légumes et à 10% de fruits. Il doit être complété une fois par semaine par un complément en vitamines et en calcium, que vous saupoudrez sur les aliments. Par ailleurs, des granulés peuvent être donnés, surtout lorsque votre reptile est malade ou qu’il est jeune. Privilégiez toujours la nourriture humaine.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !