Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les maladies courantes de votre tortue

Malgré une longévité assez importante, votre tortue peut également tomber malade au cours de sa vie. La majorité des maladies vient d’une mauvaise alimentation, de conditions environnementales inadaptées ou d’un mal-être engendrant du stress et de l’anxiété. Les solutions se trouvent souvent sous votre nez. Pourtant, certaines maladies doivent être rapidement traitées sous peine d’entraîner votre tortue vers la mort.

Comment reconnaître une tortue malade ?

En cas de maladie sous-jacente, votre tortue présentera plusieurs symptômes suivants :

  • Léthargie
  • Amaigrissement
  • Inappétence
  • Gonflement des yeux
  • Toux
  • Eternuements
  • Diarrhée
  • Tâches sur la carapace
  • Grosseurs en dessous de sa peau

Dans tous les cas, vous devez consulter rapidement un vétérinaire spécialiste des reptiles et en particulier des tortues.

Anorexie

Votre tortue peut ne plus manger du tout. C’est particulièrement le cas lors d’un changement brutal dans son environnement : perte d’un congénère, modification de son enclos, de ses habitudes alimentaires. L’appétit diminue également en phase de pré-hibernation. Lorsqu’elle hiberne, votre tortue perd entre 10 et 15% de son poids total. Cependant, vérifiez également le niveau d’hygrométrie et une bonne aération, sous peine d’affecter ses voies respiratoires et de l’empêcher de s’alimenter correctement.

Problèmes oculaires

Les yeux de votre tortue sont particulièrement sensibles. Ainsi, ils peuvent présenter des gonflements et donc être atteints par une bactérie. Souvent, on trouve la cause dans des carences en vitamine A. C’est également la faute, parfois, à une eau trop salée dans laquelle elle se mouille. Votre vétérinaire vous prescrira un sérum physiologique à mettre plusieurs fois par jour. Il peut également donner un traitement médicamenteux avec antibiotique le cas échéant, ou des compléments en vitamine A.

La diarrhée

La diarrhée de votre tortue provient d’une mauvaise alimentation. Vous lui avez peut-être donné trop de légumes ou trop de fruits, voire des aliments inadaptés. Dans ce cas, votre tortue aura la diarrhée. Elle peut aussi être contractée par un virus ou une bactérie. C’est particulièrement grave puisqu’elle peut se déshydrater rapidement. Ainsi, vous devez l’emmener directement chez votre vétérinaire. En premier lieu, toutefois, veillez à nettoyer le bassin d’eau de votre tortue et à l’astreindre à un régime alimentaire le temps que cela revienne à la normale.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les infections respiratoires

Votre tortue présentera, dans le cas d’infections respiratoires, du mucus au niveau de son nez avec des sécrétions nasales, une léthargie, une perte d’appétit et une respiration difficile par la bouche. Cela peut provenir de rhinites, légion chez votre tortue terrestre. Virus ou bactérie peuvent en être la cause. Elle peut dévier vers une pneumonie particulièrement grave chez un reptile. Emmenez là en urgence chez votre vétérinaire.

Maladie au niveau de la carapace

Votre tortue peut souffrir d’ostéofibrose, en lien avec une carence en calcium ou en fibres. Elle sera sujette à de multiples fractures et à une déformation de sa carapace. Par ailleurs, la carapace de votre tortue peut être atteinte par :

  • La maladie ulcérative de la carapace des tortues aquatiques en lien avec la bactérie Citrobacte Aeromonas.
  • Le Picornavirus, chez les tortues juvéniles, peut ramollir leur carapace.

La dystocie

Comme chez l’iguane, votre tortue peut faire de la rétention d’œufs, appelée dystocie. Les facteurs sont multiples : stress, malnutrition, environnement, cause mécanique, anatomique. Votre vétérinaire procèdera à un examen par radiographie. Il peut apporter un traitement aussi bien médicamenteux que chirurgical.

Dermatite d’humidité

Dans le cas où votre tortue évolue dans un environnement trop humide, elle peut développer de petites vésicules au niveau de sa carapace. De fait, cela peut entraîner des infections et la perte d’écailles sans traitement adéquat. Votre vétérinaire vous prescrira ce qu’il faut pour enrayer ce processus. Vous devrez également vous astreindre à revoir le taux d’hygrométrie.

A lire aussi : "Soins et hygiène à apporter à une tortue"

Les maladies parasitaires

Les tiques et les myiases peuvent venir enquiquiner la vie de votre tortue. Les premières doivent être retirées à la pince à épiler lorsque vous les aurez localisées. Les secondes doivent obligatoirement être traitées chirurgicalement par votre vétérinaire, car elles infectent les tissus.

La stomatite

Elle touche de nombreux reptiles. Chez votre tortue, cela se manifeste par une infection de la bouche ou de la zone buccale. Un traitement rapide doit être apporté. Sans cela, sa face pourrait être déformée. Surtout, pendant la stomatite, la douleur peut empêcher votre tortue de se nourrir correctement, entraînant de facto une perte de poids.

A propos de l'auteur :

1 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !