Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une tortue de mer vient pondre ses œufs sur la piste d’un aéroport pensant y trouver son lieu de nidification

Publié le 18/04/2019 à 21h57 Modifié le 19/04/2019 à 10h04

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Actualités

Aux Maldives, l'aéroport de Maafaru a été le témoin d’une scène assez cocasse, mais qui devrait être de moins en moins rare. Une tortue de mer a pondu ses œufs… sur la piste même de l’aéroport. À l’époque, il s’agissait d’un site de nidification. Mais, à cause du réchauffement climatique et de la montée du niveau de la mer, les sites existants se réduisent comme peau de chagrin…

Voici encore une preuve du réchauffement climatique et de la montée des eaux qu’il engendre. La fonte des glaces en Arctique et Antarctique modifie drastiquement le paysage mondial et ses littoraux. On le sait, les Maldives sont menées à disparaître dans les dizaines d’années à venir. Aujourd’hui, déjà, les premiers signes d’une disparition prochaine sont perceptibles. Les rives se réduisent comme peau de chagrin.

Une réduction qui en occasionne une autre : les sites de nidification des tortues de mer sont anéantis. Leur largesse diminue et oblige même ces reptiles à venir pondre leurs œufs ailleurs… comme à l’intérieur même de l'aéroport de Maafaru.

« Mardi, une tortue de mer verte est arrivée de la mer pour pondre ses œufs au milieu de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Maafaru. Elle savait que ce n’était plus sa maison, mais les tortues ont cette habitude de retourner toujours au même endroit », écrit sur Twitter Parveen Kawsan, responsable du site.

A lire aussi : "Quelle tortue choisir ?"

Les tortues ont besoin d’être défendues par les humains !

Jadis, en effet, cette piste n’existait pas. À la place, un site de nidification qui a disparu. David Godfrey, directeur exécutif de Sea Turtle Conservancy, s’explique chez nos confrères de The Dodo : « La plupart des espèces de tortues de mer sont attirées dans la région où elles sont nées et où elles ont déjà niché leurs œufs dans le passé. Le fait que cette tortue ait laissé ses œufs sur la piste me fait dire que ce n’est pas la première fois qu’elle vient ici. »

Et si certaines zones de la Terre sont en voie de disparition, c’est également le cas de certaines espèces… comme les tortues. De fait, et David Godfrey en est conscient, « les tortues de mer ont besoin de voix » afin de parler pour elles, de les défendre. Que ce soit « la voix des citoyens, d’électeurs… Elles comptent sur nous ». Celle présente sur le tarmac de l’aéroport a été reconduite à l’eau. Il y a fort à parier qu’elle revienne dans les mois à venir…

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !