Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Italie : 400€ d'amende pour une dame qui promenait sa tortue pendant le confinement

Publié le 16/04/2020 à 09h05

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Actualités

Illustration : "Italie : 400€ d'amende pour une dame qui promenait sa tortue pendant le confinement"
Photo d'illustration

En Italie comme dans bien d’autres pays appliquant le confinement général, l’une des rares dérogations pour sortir de chez soi concerne les promenades d’animaux de compagnie pour leurs besoins physiologiques. Ce lundi, une sexagénaire s’est signalée par sa surprenante interprétation de cette règlementation en sortant sa tortue, écopant d’une amende plutôt salée.

L’Italie est l’un des pays les plus durement frappés par la maladie Covid-19. Au 15 avril au soir, le nombre de décès liés au coronavirus dans la péninsule était de 21 067. Les règles du confinement de la population, qui a été ordonné le 9 mars par le gouvernement afin de freiner la progression de la pandémie, sont assez strictes. Elles comportent toutefois quelques dérogations, comme celle concernant les sorties d’animaux de compagnie pour « exigences physiques, mais sans rassemblement et en maintenant une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes », peut-on lire sur le site du gouvernement italien.

Les personnes qui contreviennent à ces dispositions sans motif justifié s’exposent à de fortes amendes. Une dame de 60 ans l’a récemment vérifié à ses dépens, comme le rapporte BFMTV.

Ce Lundi de Pâques, à Rome, la sexagénaire en question a décidé de sortir de chez elle pour promener son animal de compagnie, mais il ne s’agissait ni d’un chien ni d’un chat. Son compagnon était une tortue. L’entorse au règlement du confinement n’était donc pas justifiée aux yeux des carabiniers (l’équivalent des gendarmes français) qui l’ont contrôlée. Et ces derniers l’ont verbalisée, lui infligeant une amende de 400 euros.

A lire aussi : "Quel enclos ou terrarium choisir pour sa tortue terrestre ? "

La propriétaire de la tortue était loin d’être la seule à rompre le confinement ce jour-là. Un nombre record d’amendes pour non-respect des mesures limitant les déplacements a, en effet, été enregistré en ce Lundi de Pâques : 16 545. Une augmentation de 20,2% par rapport à la veille (13 756).

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation