Poule Hollandaise Huppée

3.8/5

La Hollandaise huppée est une poule d’ornement à l’allure tout à fait originale. Elle ne manque pas d’élégance avec son corps élancé et sa touffe de plumes sur la tête semblable à un pompon. C’est une poule d’une grande gentillesse et facile à vivre. Si elle ne brille pas par sa production d’œufs, nul doute qu’avec elle à vos côtés, vous serez particulièrement remarqué lors d’un concours avicole.

Photo : poule de race Poule Hollandaise Huppée sur Woopets
Famille Famille Phasianidae
Ponte Ponte 25/60
Cri Cri caquette, claquète, glousse ou crételle
Bruit Bruit faible pour la poule et pour le coq
Poids Poids Coq : de 2,0 kg à 2,5 kg
Poule : de 1,5 kg à 2,0 kg
Naine : de 0,8 kg à 0,9 kg
Taille Taille De 35 cm à 65 cm
Espace nécessaire Espace nécessaire 5 m2
Volant Volant peu
Espérance de vie Espérance de vie De 8 à 10 ans

Particularités physiques

La Hollandaise huppée est souvent confondue avec la poule de Padoue, car elles sont toutes deux dotées d’une huppe et d’une protubérance crânienne donnant encore plus de hauteur à cette touffe de plume. Cependant, la poule hollandaise huppée dispose le plus souvent d’une huppe de couleur différente du reste du plumage, un contraste qui lui donne encore plus de charme. Une sorte de gros pompon blanc chez la poule, une huppe plus tombante chez le coq.

Un autre moyen de différencier ces deux races : les barbillons rouges, très développés chez la poule hollandaise à huppe.  

Gabarit des œufs : 35 à 40 g, Coquille blanche

  • Plumage : à huppe blanche : noir, blanc, chamois à liserés blanc, fauve, coucou, bleu à liserés, noir caillouté blanc, rouge. Blanc à huppe noire.
  • Yeux : iris rouge-brun.
  • Bec : moyen, arqué. Les narines sont bien visibles. De couleur corne-foncé pour la huppe blanche et bleu ardoise pour la huppe noire.
  • Crête : pas de crête, crâne très bombé sous la huppe.
  • Poitrine : assez profonde et large.
  • Oreillons : petits, blancs et de forme ovale.
  • Tarses : lisses et fins, 4 doigts. De couleur corne-foncé pour la huppe blanche et bleu ardoise pour la huppe noire.

Comportement et caractère

Les poules hollandaises huppées sont très dociles et amicales. Une gentillesse naturelle très appréciable pour les humains, mais qui peut leur poser des problèmes au sein d’un poulailler mixte. Leurs grandes huppes attirent beaucoup d'attention non désirée de la part d’autres races, ce qui entraîne des plumes arrachées, du picage à la repousse et des coupures.

Cependant, même lorsqu'elle est attaquée, la poule hollandaise préfère fuir plutôt que de répliquer, ce qui peut être difficile avec des plumes dans les yeux. Même le coq n’est pas agressif et se trouvera assez bas dans la hiérarchie de becquetage. Le meilleur moyen de protéger votre poule hollandaise des agressions est de l’élever avec d’autres poules d’ornement aussi gentilles ou à huppe comme les poules de Padoue ou Soie. Si vous constatez que votre poule se fait arracher les plumes de la huppe, gardez-la à l’écart des autres jusqu’à la cicatrisation.

Inscrivez-vous et recevez tous nos conseils sur le Poule Hollandaise Huppée

Alimentation

Il est essentiel de disposer d'une nourriture adéquate pour élever une poule hollandaise, même si cette dernière n’est pas la plus grande des pondeuses. Les granulés pour pondeuses conviennent à toutes les poules, à défaut, un mélange de céréales peut marcher, complété par un peu de verdures et de protéines. Les poules sont omnivores, ce qui est bon pour vous est bon pour elles, la plupart des restes de cuisine font d’excellentes friandises.

Reproduction

La poule hollandaise est une piètre pondeuse et n’a pas non plus un instinct de couvaison développé. La reproduction n’est possible qu’au printemps, période à laquelle cette race pond la plupart de ses œufs. Pour l’incubation, mieux vaut compter sur une couveuse électrique pour garantir l’éclosion des œufs.

Santé

Si elle lui confère son charme, la huppe de la poule hollandaise est aussi la source de bien des soucis, notamment de santé. Son petit pompon de plumes est le premier à être mouillé quand il pleut ou que l’abreuvoir n’est pas adapté, ce qui peut être responsable de maladies respiratoires comme le rhume et le coryza.

Les parasites externes tels que les poux rouges peuvent également proliférer dans cette abondance de plumes. Veillez donc à inspecter de manière régulière la peau de votre poule.

Lieu de vie

La poule hollandaise se plait à l’extérieur, mais les problèmes (cités plus haut) relatifs à sa huppe en font une poule qui se portera mieux au sec et à l’abri des intempéries. Un poulailler mobile, ou disposant d’un enclos intégré avec un toit peut être parfait pour cette poule. Elle pourra ainsi gratter le sol tout en étant protégée de la pluie et des prédateurs. D’autant que les plumes de sa huppe lui tombent souvent dans les yeux, elle peut donc avoir du mal à trouver son chemin.

Historique de la race

La poule hollandaise garde le flou sur ses origines. Génétiquement, elle est très proche de la poule de Padoue qui est clairement sa cousine. Ces deux races ont certainement les mêmes ancêtres et les poules à huppe sont présentes en Europe centrale depuis l’antiquité (Italie, Pays-Bas, Allemagne et Pologne) comme en attestent les petites statuettes à leur effigie datant du 1er siècle. Elles sont visibles au musée du Vatican dans la partie consacrée aux animaux. La poule hollandaise huppée est reconnue comme race à part entière depuis plus de cinq siècles aux Pays-Bas.

Races similaires

Articles en relation

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter la fiche de race Poule Hollandaise Huppée !
  • Image de profil