Poule Géline de Touraine

4.5/5

La Géline de Touraine est une poule rustique du terroir français. Cette race de gallinacés est présente en Touraine (Indre-et-Loire) ainsi que dans le Limousin et le Berry depuis le 19e siècle. Elle se distingue des autres poules noires par son majestueux plumage ébène aux quelques reflets verts, lui donnant un aspect métallisé. Une particularité qu’elle ne partage qu’avec une seule et unique race : la Croad Langshan. Une poule venue d’Asie dont le croisement avec la Gauloise noire a donné naissance à notre chère Géline.

Photo : poule de race Poule Géline de Touraine  sur Woopets
Famille Phasianidae
Ponte 150/180
Cri caquette, claquète, glousse ou crételle
Bruit moyen pour la poule, fort pour le coq
Poids Coq : de 3,0 kg à 3,5 kg
Poule : de 2,5 kg à 3,0 kg
Taille De 45 cm à 55 cm
Espace nécessaire 8/10 m2
Volant peu
Espérance de vie De 10 à 12 ans

Particularités physiques

Cette poule dodue se distingue aussi par un cou puissant, des barbillons rouge vif et une queue longue et bien fournie.

  • Plumage : entièrement noir de jais, reflets métallisés, verts
  • Yeux : iris brun, paupière rouge foncé.
  • Bec : assez fort et légèrement arqué, il est de couleur noire.
  • Crête : rouge, simple et bien dessinée, elle est dentelée (5/6 dents) et se prolonge sur l’arrière du crâne.
  • Poitrine : large et profonde, lui donnant une forme gironde.
  • Oreillons : rouges avec quelques pointes de blanc au centre.
  • Tarses : ils sont gris et plutôt épais, légèrement emplumés sur le haut

Comportement et caractère

Cette poule tourangelle aime particulièrement picorer et explorer son environnement, même les jours où vous n’oseriez pas mettre le nez dehors. Ni le froid ni la pluie ne sont capables de la convaincre de rester à l’intérieur, elle passe sa vie à glaner dans toutes les conditions météorologiques possibles. Son tempérament de baroudeuse ne fait donc pas bon ménage avec la couvaison, son instinct maternel n’est pas très développé. Cette poule rustique aime occuper sa journée au maximum et attendra le dernier moment pour rejoindre son nichoir.

La Géline de Touraine peut s’avérer craintive de prime abord. Nul besoin de vous inquiéter pour autant, elle finira par s’adapter à sa nouvelle famille et se révèlera être une poule de compagnie très agréable, à la fois calme et câline.   

Inscrivez-vous et recevez tous nos conseils sur le Poule Géline de Touraine

Alimentation

La Géline de Touraine est une adepte de nourriture variée, mais vous n’aurez pas besoin de vous décarcasser pour autant, cette poulette est capable d’en trouver une grande partie par elle-même : elle ne passe pas sa journée dehors pour rien ! Une base de céréales (blés, maïs, graines pour pondeuses…) d’environ 100 g par jour est idéale. Laissez-la s’occuper du reste, elle glanera de l’herbe, mais aussi et surtout des insectes (chenilles, limaces, escargots, vers).

Même si la Géline de Touraine est une poule particulièrement débrouillarde, elle n’est pas pour autant capable de trouver une source d’eau. N’oubliez donc pas l’abreuvoir, elle peut boire jusqu’à un demi-litre d’eau par jour durant l’été.

Vous pouvez aussi lui donner vos déchets de type épluchures, c’est une grande amatrice de légumes ! Prenez donc garde à ne pas lui laisser votre potager en libre-service.   

Reproduction

Pas particulièrement précoce, la Géline de Touraine peut se reproduire (et donc pondre) à partir de 6 mois. Cependant, ce n’est pas une bonne couveuse, équipez-vous d’une couveuse électrique si vous souhaitez voir éclore des œufs.   

L’une des particularités de la Géline de Touraine est la régularité de ponte. En effet, cette race vous donnera des œufs même durant l’hiver, malgré la rareté du soleil, ce qui n’est pas le cas de la plupart des races.

Santé

Si la Géline ne craint pas les éléments, c’est évidemment dû à sa composition de rustique à la santé de fer. C’est une poule extrêmement robuste et vous pouvez espérer la voir vivre de longues années à vos côtés.  

Aucune maladie propre à la Géline de Touraine n’est à signaler, il faudra simplement vous prémunir des affections les plus communes (parasites, coccidiose…).    

Une bonne hygiène reste le meilleur moyen de garder ses poules en bonne santé. Veillez à changer la litière (au moins deux fois par semaine) et à nettoyer le poulailler des souillures qu’il pourrait y avoir sur les nichoirs et les perchoirs.

Lieu de vie

C’est une amoureuse de grands espaces, à ce titre elle fait donc partie des poules qui nécessitent de la place, autant au niveau du poulailler que des zones herbeuses, il faudra donc lui allouer une portion raisonnable de votre jardin.

Un enclos avec un beau carré d’herbes folles est parfait, nul besoin d’une cabane à l’isolation parfaite pour le coucher, la Géline de Touraine se plait dans la nature est n’est pas de celles qui attrapent froid facilement.

Sachez qu’avec la Géline de Touraine, les perchoirs sont quasiment indispensables. Elle adore dormir en hauteur, dans la nature elle va même jusqu’à grimper aux arbres la nuit pour s’y réfugier.

Historique de la race

La Géline de Touraine est une race de poule ancienne. Dès le 19siècle, la littérature en fait état sous différentes appellations telles que «poule de pays», «Vieille poule noire de Touraine» ou simplement «noire de Touraine». C’est dans les années 1900 que la race voit ses standards être précisément déterminés sous l’égide du professeur d’agriculture Jean-Baptiste Martin. C’est lui qui croisera des poules noires du Lochois (Gauloise noire) avec la Croad Langshan, une poule au gros gabarit importée d’Asie, dans le but d’augmenter leur masse. C’est ce croisement qui a donné à la Géline de Touraine une plus grande capacité de ponte ainsi qu’un poids supérieur à la moyenne. En 1913, la race Géline de Touraine est fixée et homologuée.  

Comme beaucoup de races françaises, la Géline de Touraine voit sa population fortement diminuer après la Seconde Guerre mondiale, du fait de l’industrialisation des élevages et de l’import de nouvelles races. C’est dans les années 1970 que la race Géline de Touraine se refait une santé grâce aux spécialistes qui parviennent à réunir des spécimens survivants. Depuis son élevage est soigneusement contrôlé par le Syndicat Interprofessionnel de la Géline de Touraine.  

Races similaires

Articles en relation

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter la fiche de race Poule Géline de Touraine !