Mes poules pondent des œufs mous : pourquoi ?

Illustration : "Mes poules pondent des œufs mous : pourquoi ?"

Si vous êtes un éleveur amateur de poules, vous comprenez assez vite que les œufs ne sont pas toujours parfaits. Il n’y a que dans les supermarchés que les œufs sont tous parfaitement ovales, de la même couleur et sans aucun défaut. Les œufs différents de nos poules de basse-cour sont une fierté. Mais si votre poule pond des œufs mous, avec une coquille très fine ou carrément sans coquille, vous êtes en droit de vous inquiéter. Rassurez-vous les œufs mous ou sans coquille sont assez fréquents et il est facile d’y remédier.

La ponte d'œufs à coquille molle peut se produire aussi bien chez les jeunes poules, dont le corps se transforme pour se préparer à la production d'œufs, que chez les poules plus âgées, qui arrivent à la fin de leur période de ponte et peuvent donc produire des coquilles plus minces et plus faibles. Dans ces deux cas, la ponte d'œufs à coquille molle est assez courante, mais chez une poule d'âge moyen, elle peut être le signe d’un autre problème.

Œuf mou, causes et solutions

Il existe trois causes possibles à la production d'œufs mous ou sans coquille.

La première (et la plus probable) des causes est une carence en calcium dans l'alimentation de votre poule. Les poules ont besoin de beaucoup de calcium pour former chaque coquille d'œuf. La manière la plus courante d’ajouter du calcium au régime alimentaire de vos poules est de leur donner des coquilles d'huîtres broyées. Vous pouvez mélanger la poudre à leur alimentation ou leur donner à part, dans ce cas, privilégiez le soir, car c’est pendant la nuit que la poule forme la coquille de l’œuf.

Le blé, l’orge et l’avoine sont des céréales contenant plus de calcium que les autres, mais il est possible qu’elles ne suffisent pas à combler l’appétit calcique de vos poules. Si le problème persiste malgré l’ajout de coquilles d’huîtres broyées dans l’alimentation de vos poules, il faut envisager une solution plus drastique, comme l’ajout de carbonate de calcium dans les rations ou bien l’usage d’un fortifiant liquide comme le Vit Boost avec algues. Ce dernier est un complément alimentaire concentré en calcium et en minéraux avec de la vitamine D3. Lorsqu'il est ajouté à l'eau de boisson, il permet d'améliorer la résistance, l'épaisseur et la qualité de la coquille d’œuf.

Tout déséquilibre alimentaire peut aussi entraîner la production d'œufs à coquille molle ou sans coquille. Il est donc important de veiller à ce que vos poules aient un régime alimentaire équilibré. Trop de friandises ou de restes de cuisine, pas assez de protéines ou d’herbe, tous ces éléments peuvent perturber la ponte des poules. Veillez à ce que vos poules mangent un mélange bien équilibré de céréales et que les déchets de cuisine ne représentent pas plus de 30 % de leur alimentation.

Le stress, les conflits et le picage sont d'autres causes fréquentes d'œufs sans coquille ou à coquille molle. Si une poule est au plus bas de la hiérarchie de becquetage ou soumise à des brimades importantes, le stress peut entraver le processus de formation des œufs ou même entraîner l'arrêt total de la ponte. La présence de prédateurs peut aussi être un facteur de stress. Veillez à ce que le poulailler et l’enclos soient bien sécurisés contre les prédateurs et que vos poules est assez d’espace et de nourriture pour éviter les conflits.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Ne pas confondre complément de calcium et « grit »

Votre poule a donc besoin de calcium pour former de belles coquilles, mais elle a aussi besoin de gravillons que l’on appelle le grit. Ces petites pierres que picorent les poules se logent dans leur gésier et les aident à broyer les aliments. Beaucoup d’éleveurs débutants pensent que les coquilles d’huître broyées peuvent aussi jouer le rôle de grit, mais il n’en est rien.

Votre poule va assimiler le calcium pour en faire une coquille d’œuf alors que le grit va rester un temps dans le gésier pour participer à la digestion. De plus, la poudre de coquille d’huître est trop fine et pas assez dure pour broyer les aliments sous la pression du gésier.

Un œuf à coquille molle

Un œuf mou n’est pas toujours visiblement mou. Il présente une fine couche de coquille autour du jaune et du blanc d'œuf, un peu plus claire qu’à l’accoutumée et parfois translucide. L'œuf est souple au toucher, un peu comme s’il était couvert d’un cuir fin. Vous pouvez manipuler un œuf à coquille molle sans le casser, car il peut encore être très résistant. Tant que la coquille n’est pas fêlée, l’œuf est comestible, vous pouvez donc le consommer sans crainte.

Un œuf sans coquille

Un œuf dépourvu de coquille est facilement reconnaissable, mais très surprenant. Il n'y a pas du tout de couche couvrant le jaune et le blanc d'œuf. Il a été pondu avec seulement les membranes protectrices internes et externes. Cela signifie évidemment que quelque chose a fait avorter l'étape suivante du processus.

Un œuf totalement dépourvu de coquille n'a pas toujours la forme d'un œuf alors qu'un œuf mou a déjà pris sa forme ovale caractéristique. Il est très fragile et totalement translucide. Il est déconseillé de le consommer, car la membrane qui lui permet de rester « entier » ne lui permet pas de conserver la fraicheur et le goût d’un œuf normal.

Un œuf déformé, avec des défauts ou plus petit que d’habitude

Il arrive assez souvent que les œufs ne soient pas parfaitement ovales, qu’ils aient des aspérités ou bien qu’ils soient de très petite taille. Dans ces cas-là, il n’y a pas forcément de raisons de s’inquiéter pour la santé de vos poules, les causes sont souvent naturelles.

A lire aussi : Le harnais pour promener une poule

Une poule très jeune, pas encore rompue à l’exercice de la ponte, peut vous donner des œufs aux formes bizarres. De même, une poule âgée qui s’approche de la fin de son cycle de ponte peut pondre des œufs déformés, ridés ou plus petits qu’avant. Si elle commence à vous fournir des œufs moins souvent et de petite taille, votre cocotte va bientôt partir à la retraite.

Il y a également des poules qui pondent des œufs sur lesquels on trouve une coquille avec des petits dépôts blancs, comme s’il y avait des résidus de plâtre dessus. À l’inverse des œufs sans coquille, ceux-là en ont trop ! Ce phénomène est dû à un excès de calcium. C’est assez commun chez les poules d’un certain âge, mais cela peut aussi arriver aux poules jeunes. Cet excès de calcium est passager, nul besoin de chambouler l’alimentation de vos poulettes. Les œufs sont tout à fait consommables.

1 commentaire