L'œuf ou la poule : qui est arrivé en premier ?

Qui de la poule ou de l’œuf est arrivé en premier ? Des scientifiques aux philosophes, nombreux sont ceux qui ont tenté de répondre à cette question de manière définitive, sans que cette réponse soit pleinement satisfaisante. C’est le principe même du paradoxe, tenter d'identifier qui est le premier dans un cas de cause à effet circulaire est un exercice impossible à résoudre. Si l’on vous dit que c'est l'œuf, vous demanderez alors : « Mais qui a pondu cet œuf ? ».

Illustration : "L'œuf ou la poule : qui est arrivé en premier ?"

Si l’on vous répond que c'est la poule, vous demanderez logiquement : « Mais cette poule sort bien d'un œuf, non ? ». Alors, à quoi bon tenter à notre tour de répondre à cette question millénaire ? Et bien, il se pourrait qu’après ses siècles d’expérience, l’humanité ait fini par faire le tour de la question.

L’œuf avant la poule

Il y a d’abord la réponse sémantique : dans la question, c’est bien l’œuf qui vient en premier. Mais ça ne fait pas vraiment avancer le débat. Vient alors la réponse scientifique : le premier, c’est l’œuf… pondu par un dinosaure. En effet, les plus anciens fossiles d'œufs et d'embryons de dinosaures ont environ 190 millions d'années. Les fossiles d'archéoptéryx (un dinosaure à plumes généralement accepté comme le premier des oiseaux) ont environ 150 millions d'années. Les oiseaux de manière générale viennent donc après les œufs.

C’est la logique adoptée par le dernier philosophe à en avoir parlé. Il s’agit de Roy Sorensen, professeur de philosophie à l'université Washington de St. Louis, qui a écrit sur la question.

Selon lui, c’est bien l’œuf qui précède la poule. La mutation aurait eu lieu il y a bien plus de 7000 ans, avant l’époque à laquelle les premiers oiseaux proches de la Gallus gallus domesticus que nous connaissons comme poule ont été domestiqués. En substance, une protopoule a donc pondu un œuf, et un protocoq l'a fécondé. Mais lorsque les gènes de la quasi-poule et du coq ont fusionné, ils se sont combinés d'une nouvelle manière, créant une mutation qui a accidentellement rendu le bébé différent de ses parents.

Bien qu'il ait fallu des millénaires pour que la différence soit significative, cet œuf était suffisamment différent pour devenir le géniteur officiel d'une nouvelle espèce, maintenant connue sous le nom de... la poule ! En résumé, deux oiseaux qui n'étaient pas vraiment des poules ont créé un œuf de poule, et nous avons donc une réponse : l'œuf est venu en premier, puis il a fait éclore une poule.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La poule avant l’œuf ?

Certains ne sont toujours pas convaincus par cette théorie, et maintiennent que la poule est arrivée sur la terre avant l’œuf. En 2010, un groupe de scientifiques a écrit sur ce paradoxe.

«On a longtemps suspecté que l'oeuf était apparu en premier, mais maintenant nous avons la preuve scientifique qui montre que c'est en fait la poule qui est arrivée d'abord», explique le Dr Colin Freeman, de l'université de Sheffield.

Leurs recherches portaient sur la « biominéralisation de la coquille d'oeuf, et particulièrement sur une protéine clé dans la production de la coquille ». Cette protéine appelée « ovocleidin », nécessaire à la formation de la coquille de l'œuf de poule, ne se trouve que dans les ovaires des poules. Il est donc possible d’en conclure qu’il n’y a pas d’œuf sans poule, mais même certains scientifiques responsables de cette étude n'étaient pas tout à fait convaincus, l'un d'entre eux ayant qualifié la question d’amusante, mais inutile. Comment savoir si l’ancêtre de la poule ne produisait pas déjà cette protéine ?

A lire aussi : Le harnais pour promener une poule

L’œuf ou la poule : un débat aussi vieux que le monde

Cette question existe depuis l’Antiquité, la première trace de celle-ci remonte à Aristote. Dans un livre de Fénelon sur les anciens philosophes, on peut lire une traduction de cette réflexion du philosophe grec : « Il ne pouvait y avoir un premier œuf pour faire naître un oiseau, ou il y aurait eu un premier oiseau pour faire un œuf, puisque les oiseaux viennent des œufs.».

Aussi futile que cette question puisse sembler, à chaque époque, des philosophes se sont essayés à une réponse. De Plutarch à Thomas d’Aquin, en passant par Denis Diderot, tous l’évoquent. Le premier à essayer de supprimer le doute est Charles Darwin, mais il semble bien qu’il n’y soit pas parvenu, puisque même aujourd’hui, une étude vient en remplacer une autre, avec une nouvelle réponse.

2 commentaires